Accueil > Protégez Votre Vie Privée > Solutions > VPN > Notre avis sur Surfshark

Notre avis sur Surfshark

  • Pypo 

Comme nous l’expliquons dans tous nos articles, protéger sa vie privée numérique fait appel à des services qui doivent garantir à leurs utilisateurs que leurs données et leurs communications sont véritablement privées et sécurisées. Choisir un VPN consiste donc, avant toute chose, à accorder votre confiance à un fournisseur, censé vous protéger des regards indiscrets. Pour cela, l’antériorité de l’entreprise est souvent un critère de choix très important.

Alors, feriez-vous confiance à un VPN qui n’a été fondé qu’en 2018 ? Ou, plus important encore, devriez-vous ? C’est l’une des questions clés que vous devrez vous poser si vous envisagez de souscrire au VPN Surfshark. Avec autant de concurrents établis, Surfshark en fait-il assez pour que vous fassiez confiance à un service aussi récent ?

Nous voulions trouver la réponse par nous-mêmes, ainsi qu’à une foule d’autres questions comme :

  • Où est situé Surfshark ?
  • Son utilisation est-elle gratuite ?
  • Est-ce que Surfshark fonctionne en Chine ?
  • Fonctionne-t-il sur Fire TV Stick ?
  • Qu’est-ce que le CleanWeb ? BlindSearch ou HackLock ?
  • Et, bien sûr, Surfshark est-il un bon VPN ?

Nous pouvons dores et déjà vous dire que nous avons été assez bluffés par ce que nous avons trouvé. Surfshark est un très bon VPN, et à la fin de cette revue, vous comprendrez exactement pourquoi. Pour commencer, vous pouvez voir ses principaux avantages et inconvénients ci-dessous.

0 /10
Notre Score
  • Confidentialité & Journalisation 24/30
  • Fonctionnalités 23/25
  • Vitesse & fiabilité 15/20
  • Facilité d'utilisation 14/15
  • Streaming & Torrenting 3/5
  • Support client 4/5
  • Note globale / 100 83
  • Score Pypo 8.3/10
Black Friday
€10.92
1
87par mois
  • Économisez près de 83% !
Plan 24 mois
Caractéristiques détaillées
  • Entreprise : Surfshark Ltd.
  • Juridiction : Îles Vierges Britanniques
  • Logs – Journaux : Journaux serveurs
  • Vitesses : Moyennes
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : Illimitées (1000)
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2, Wireguard
  • Parc Serveurs : 1700+
  • Couverture monde : 63 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Linux, Android, iOS, Fire TV, Extensions navigateurs
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Live Chat 24/7
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Oui 7 jours en mobile
  • Site Internet : Surfshark.com

​Garantie de remboursement 30 jours

L’essentiel à retenir

Surfshark est un excellent service VPN. Il ne conserve aucun journal utilisateur, est raisonnablement rapide et offre une grande sécurité technique sans aucune fuite d’IP. Le fait qu’il offre un grand choix de serveurs est une bonne chose, et le fait qu’ils soient tous des serveurs bare metal sécurisés est encore mieux.

Le nombre illimité de connexions simultanées est également fantastique, et nous sommes impressionnés par la qualité du support de Surfshark en direct 24h/24 et 7j/7.

Les options proposées, telles que le VPN multi-sauts, un bloqueur de publicités “Cleanweb” et la connexion Wifi, sont des ajouts intéressants. Bien qu’aucune d’entre elles ne soit une fonctionnalité absolument incontournable, elles sont agréables à avoir et la collection s’agrandit sans cesse, ce qui améliore la proposition de valeur déjà très importante de Surfshark.

Surfshark est un très bon service VPN respectueux de la vie privée, qui permet de cocher facilement toutes les cases importantes.

VPN Surfshark recommandé par pypo.eu
Page d’accueil Site Web Surfshark

Société et Confidentialité

Juridiction

Fondée en 2018, Surfshark est une entreprise relativement nouvelle sur le marché des VPN.

Surfshark est enregistré dans les îles Vierges britanniques (BVI) et ses conditions de service indiquent clairement que tous les litiges seront résolus par les tribunaux de ce petit territoire britannique d’outre-mer. Il réglemente ses propres affaires internes et n’a pas de lois obligatoires sur la conservation des données, mais il reste sous la juridiction et la souveraineté du gouvernement britannique.

Cela signifie qu’il est raisonnable de supposer que le Royaume-Uni pourrait faire pression sur le gouvernement des îles Vierges britanniques et sur toutes les entreprises qui y sont basées. Pour autant, il est plus sûr d’être basé dans les îles Vierges britanniques que dans n’importe quel autre des 14 pays de l’alliance.

Vos données et vos informations sont donc bel et bien à l’abri des fouineurs gouvernementaux. Il y a aussi l’agréable caractéristique du “warrant canary” sur le site web de Surfshark qui fournit une mise à jour quotidienne des interactions de l’entreprise avec les forces de l’ordre : à ce jour, elle n’a jamais reçu d’ordre de non divulgation, de mandat ou de lettre de sécurité nationale.

Politique de journalisation

Nous nous sommes plongés dans la politique de confidentialité de Surfshark et y avons trouvé cependant une mauvaise nouvelle : Surfshark collecte des données.

Ses applications collectent par défaut certaines données anonymes de diagnostic et de crash, bien qu’elles puissent être désactivées. Il s’agit notamment de données agrégées sur les performances, la fréquence d’utilisation de ses services, les tentatives de connexion infructueuses et d’autres informations similaires non identifiables personnellement.

Voici les données que recueille Surfshark :

  • Données agrégées sur les performances
  • Fréquence d’utilisation du service
  • Tentatives de connexion infructueuses et “autres informations similaires”.

Surfshark précise qu’aucune de ces informations n’est “identifiable” et qu’elles sont collectées à des seules fins de diagnostic. Il confirme par ailleurs ne pas collecter :

"Nous ne collectons pas les adresses IP, l'historique de navigation, les informations de session, la bande passante utilisée, les données de temps de connexion, le trafic réseau et autres données similaires".

C’est vrai, et de nombreux fournisseurs de VPN de premier plan collectent des métadonnées temporaires ou des statistiques d’utilisation afin de maintenir leur service, y compris notre recommandation n°1, ExpressVPN.

C’est pourquoi, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure, mais nombreux sont ceux qui cherchent le Saint Graal parmi les services VPN, un service absolument “no log”.

Si vous n’êtes pas puritain à ce sujet, il n’y a aucune raison de ne pas considérer Surfshark comme un VPN sûr et privé.

Notez également que les informations de base relatives aux comptes et à la facturation sont stockées, en totale conformité avec le GDPR pour les clients européens.

Suivi du site web

Bien que l’activité sur le web ne soit pas suivie lors de l’utilisation du VPN lui-même, le site web Surfshark effectue un suivi assez important. Il enregistre notamment les adresses IP et prend les empreintes digitales des visiteurs.

Surfshark utilise un certain nombre de systèmes de suivi tiers, dont Google Analytics.

Performance et Fiabilité

Surfshark n’est pas un VPN lent, mais il ne peut pas rivaliser avec les vitesses des meilleurs services VPN.

Les vitesses de téléchargement de Surfshark dans un même pays sont plus lentes que celles des VPN les plus rapides que nous ayons testés, mais elles seront tout de même plus que suffisantes pour les utilisateurs occasionnels de VPN.

Une chose que nous pouvons confirmer pour Surfshark, c’est la stabilité de ses connexions. Nos tests n’ont révélé pratiquement aucune fluctuation, la connexion n’ayant jamais été interrompue.

Surfshark s’est même montré performant sur de longues distances, comme au Japon et en Australie. Il ne sera sans doute pas suffisant pour diffuser en Ultra HD sur plusieurs appareils, mais il fera certainement l’affaire de la plupart des utilisateurs quotidiens.

De manière étonnante, les uploads sont toujours meilleurs dans tous les cas et la latence de ping est correcte, mais peut-être pas suffisante pour que les joueurs envisagent d’utiliser Surfshark.

Les performances de vitesse maximale ne sont pas si impressionnantes, mais il n’y a pas lieu de s’en plaindre et elles seront plus que suffisantes pour presque tous les utilisateurs de VPN.

Pays / VillesDownload/MbpsUpload/Mbps
France7680
Allemagne6772
Royaume-Uni7582
États-Unis3839
Singapour3412
Australie206

Emplacements et Serveurs

Le réseau de plus de 1700 serveurs de Surfshark n’est pas le meilleur que nous ayons vu, mais il est supérieur à la moyenne du secteur et certainement suffisant pour offrir les vitesses dont vous avez besoin.

Plus de 1700 adresses IP est un petit nombre par rapport aux services VPN de premier plan, mais cela permettra de protéger votre anonymat et de vous fournir une connexion fiable. C’est particulièrement le cas dans les endroits où les serveurs sont les plus populaires.

Il existe 34 emplacements aux États-Unis où il est possible de se connecter, ce qui est une répartition équitable, et trois en France (Bordeaux, Marseille, Paris), ce qui devrait suffire.

Capture d'écran de certains pays couverts par le VPN Surfshark
Capture d’écran de quelques Pays couverts par le VPN Surfshark

Trois sites au Canada (Toronto, Montréal et Vancouver) peuvent sembler peu nombreux pour une région aussi vaste, mais ils couvrent les deux côtes et permettent donc de répartir la couverture de manière plus uniforme.

Environ 100 serveurs répartis sur cinq sites en Australie est une bonne chose, car cela couvre assez bien les côtes sud et est du pays, mais une répartition plus équilibrée au nord serait utile.

Mais Surfshark ne fournit que trois sites en Afrique (Nigeria, l’Afrique du Sud et la Libye) ce qui est loin d’être suffisant pour un continent aussi vaste.

Netflix et Torrenting

Surfshark débloque une large sélection de services de streaming, dont Netflix dans 16 pays différents. Ce qui est une véritable prouesse. Lors de nos tests, il a débloqué les services américains Netflix et Amazon comme annoncé.

Surfshark débloque systématiquement Netflix aux États-Unis. Mais, comme il n’y a pas de serveur dédié, nous les avons tous testés pour vous garantir un accès instantané. Seuls Charlotte et Saint-Louis n’ont pas permis de débloquer Netflix USA.

Il débloque également 12 autres bibliothèques Netflix : Canada, Japon, France, Allemagne, Pays-Bas, Inde, Corée du Sud, Italie, Australie, Turquie, Brésil et Singapour.

Surfshark fonctionne également sur tous les serveurs britanniques (Londres, Manchester, Glasgow) pour débloquer le BBC iPlayer, qui est souvent difficile d’accès avec d’autres VPN. Avant, vous ne pouviez accéder au BBC iPlayer qu’avec l’extension du navigateur Surfshark, mais nous avons obtenu des résultats constants et rapides lors de récents tests, uniquement grâce à l’application.

Il existe également un système appelé Surfshark Smart DNS, mais de quoi s’agit-il ?

Surfshark Smart DNS aide à déverrouiller le contenu de manière plus fiable sur les appareils qui ne prennent pas en charge la fonctionnalité VPN, bien qu’il n’offre pas non plus autant de protection que le service VPN complet (il ne chiffre pas votre trafic), alors réfléchissez bien avant de l’utiliser.

Surfshark fonctionne également avec :

  • Disney+
  • Amazon Prime Video
  • Hulu
  • Sky
  • HBO
  • Kodi

C’est l’un des meilleurs VPN que vous pouvez obtenir pour le streaming, surtout à ce prix, comme nous le verrons plus loin.

Torrenting

Bien que vous puissiez faire du torrent sur n’importe quel serveur Surfshark, le trafic est automatiquement canalisé vers les serveurs qui sont optimisés pour cela.

Si vous êtes en Europe ou en Asie, il sera acheminé par le serveur de Surfshark Pays-Bas. Si vous êtes en Amérique mais en dehors des États-Unis ou du Canada, il sera acheminé par les serveurs canadiens.

Vous bénéficiez ainsi d’une bonne vitesse de pointe.

La bonne politique de confidentialité de Surfshark et l’inclusion d’un interrupteur d’arrêt (kill switch) rendent le torrent encore plus sûr pour les utilisateurs.

Fonctionne (parfois) en Chine

Avant, c’était tout un effort pour faire fonctionner Surfshark dans les pays censurés, comme la Chine.

Depuis, ils ont supprimé l’obligation de télécharger un fichier spécialement configuré, et l’application Surfshark reconnaît automatiquement si vous essayez de vous connecter dans un pays censuré.

En détectant cela, Surfshark active un “mode sans frontières”. C’est une grande amélioration. Pour autant, une connexion à coup sûr en Chine n’est pas encore complètement garantie et d’autres solutions comme ExpressVPN ou Perfect Privacy sont des clients autrement plus sûrs.

En revanche, Surfshark offre une solution plus fiable à d’autres pays où la censure est forte, comme la Russie, la Turquie ou les Émirats Arabes Unis. Il est regrettable que la capacité de Surfshark à contourner la censure ne soit pas complétée par une série de serveurs dans les pays voisins de ces derniers.

Bien qu’il puisse contourner la censure turque ou celle des Émirats Arabes Unis, il n’y a pas de serveurs au Moyen-Orient, à la seule exception d’Israël.

Néanmoins, avec la Chine et la Russie, il y a suffisamment de pays voisins pour permettre des vitesses décentes lorsque vous êtes connecté.

Applications

Tous les principaux systèmes d’exploitation de bureau et mobiles fonctionnent avec Surfshark, y compris :

Disponible sous :
Capture d'écran de la Page de téléchargement des Apps Surfshark
Page de téléchargement des Apps Surfshark

Surfshark est également disponible via un routeur et il existe des guides d’installation pour chacun d’entre eux sur le site web de Surfshark.

Le VPN de Surfshark n’a pas non plus de limite de périphériques, ce qui vous permet de protéger tout ce que vous possédez.

L’interface et le design sont excellents, et nous apprécions le thème du mode sombre sous Mac.

Capture d'écran de l'Application Surfshark sous MacOS
Application Surfshark sous MacOS

Toutes les applications de Surshark ont récemment fait l’objet d’une refonte majeure de l’interface utilisateur, et sont maintenant très belles. L’application Windows VPN utilise IKEv2 par défaut, mais supporte également OpenVPN.

Le client Windows dispose d’un coupe-circuit, d’un tunnel partagé (“Whitelister”), d’un “CleanWeb” pour bloquer publicités et traqueurs et d’une fonction multi-saut. Il prend également en charge les fonctionnalités Hacklock et BlindSearch.

Capture d'écran des fonctionnalités Surfshark
Fonctionnalités Surfshark

La protection contre les fuites IPv4 et IPv6 est intégrée, bien que Surfshark indique que vous devriez utiliser ses modules d’extension pour navigateur afin d’éviter les fuites WebRTC. Bien que nous n’ayons pas détecté de fuites lors des tests, il s’agit tout de même d’un bon conseil.

Le coupe-circuit n’est pas activé par défaut, mais il a bien fonctionné lors de nos tests. Un crash test simulé a montré que le kill switch modifie les règles du pare-feu du système Windows, ce qui signifie qu’il continue à fonctionner même si le client Surfshark et OpenVPN subissent un crash inattendu.

Les utilisateurs peuvent passer d’OpenVPN UDP à OpenVPN TCP (port 443) pour que le trafic VPN ressemble au trafic HTTP normal. Cela est utile pour éviter les blocages VPN, mais ne trompera pas les techniques de détection plus sophistiquées.

L’application VPN macOS de Surfshark est disponible via l’App Store d’Apple et sous forme de fichier .dmg autonome sur le site web. L’application utilise IKEv2. Elle est actuellement assez légère en termes de fonctionnalités, bien que Surfshark nous dise que celles-ci seront ajoutées aussi vite qu’elles peuvent être autorisées par les politiques restrictives de l’App Store.

Nous sommes heureux de constater que l’application Mac comporte un interrupteur d’arrêt. Comme pour le client Windows, il utilise des règles de pare-feu système, et reste donc efficace même si le client Surfshark subit un crash. Comme pour toutes les autres applications de Surfshark, le client Mac propose sa fonction “CleanWeb”. Il dispose également de la fonction “Connexion WiFi”.

L’application VPN Android de Surfshark utilise également IKEv2 par défaut, mais supporte aussi OpenVPN (UDP et TCP). Un kill switch, le split tunneling, le bloqueur CleanWeb, et Shadowsocks répondent tous présent à l’appel sous Android.

Application Surfshark Android
Application Surfshark Android

Une des fonctions que nous trouvons particulièrement intéressante, est celle qui usurpe la localisation GPS intégrée de votre appareil Android, faisant croire aux applications qui utilisent le GPS que vous êtes à la position du VPN.

Il est intéressant de noter que l’application VPN iOS est dotée d’un commutateur d’arrêt et prend désormais en charge IKEv2 et OpenVPN.

Autres plates-formes

Une application en ligne de commande pour Linux est également disponible. De bons guides de configuration manuelle sont également fournis pour toutes les plateformes, y compris macOS et Linux (Ubuntu, en utilisant NetworkManager). En outre, des guides de configuration sont disponibles pour DD-WRT, Tomato, et un certain nombre de marques de routeurs populaires qui intègrent des clients OpenVPN (AsusWRT, Netgear, TP-Link et Linksys).

Surfshark est un bon VPN pour vos besoins de divertissement, disponible pour être utilisé avec les consoles de jeu et les appareils de streaming.

Surfshark peut être utilisé avec les consoles les plus répandues comme la Xbox One et la PlayStation 4, ainsi qu’avec des appareils de diffusion en continu comme AppleTV, en les connectant à un routeur configuré. Surfshark vient également de sortir une application native pour Amazon Fire TV Stick (que nous n’avons pas testée).

Avec Surfshark, vous pouvez configurer le VPN sur presque tous les téléviseurs intelligents via SmartDNS, ce qui permet de contourner les restrictions géographiques et de fournir une vitesse suffisante pour diffuser des contenus du monde entier.

Pour des solutions plus simples et en un seul clic pour les jeux et les appareils de diffusion en continu, vous devriez vous tourner vers un fournisseur comme ExpressVPN, car il propose un service DNS MediaStreamer conçu pour faciliter au maximum ce processus.

Extensions pour navigateurs

Surfshark propose des extensions de navigateur pour Google Chrome et Mozilla Firefox, afin que vous puissiez usurper votre adresse IP et chiffrer votre trafic web.

Leurs éventuelles vulnérabilités ont été vérifiées de manière indépendante par la société de sécurité Cure53. Ces modules complémentaires créent des connexions proxy HTTPS sécurisées dans le navigateur vers les serveurs de Surfshark.

Ils offrent également une protection WebRTC. Il est toujours plus sûr d’installer ces extensions ou de désactiver manuellement WebRTC dans votre navigateur. Les modules complémentaires pour navigateur proposent la fonction “Cleanweb”.

Nous vous recommandons toutefois de les utiliser avec le programme Surfshark complet, car elles ne couvrent que ce qui se passe dans votre navigateur web.

Chiffrement et Sécurité

Surfshark est un grand fan de l’IKEv2, qu’il utilise comme protocole VPN par défaut dans toutes ses applications. IKEv2 n’est pas aussi éprouvé que OpenVPN, mais il est considéré comme très sûr, et est de plus en plus populaire auprès des services VPN car il est beaucoup plus rapide que le chiffrement OpenVPN.

Comme toujours, nous examinons en détail les paramètres OpenVPN utilisés par ce fournisseur. Non seulement ils fournissent un bon indicateur du soin qu’un service apporte au chiffrement, mais c’est aussi le meilleur moyen de comparer les services VPN entre eux. Surfshark utilise les paramètres OpenVPN suivants dans les applications qui le prennent en charge :

  • Canal de données : un chiffrement AES-256-GCM. Aucune authentification supplémentaire n’est nécessaire car l’authentification est gérée par AES-GCM.
  • Canal de contrôle : un chiffrement AES-256-GCM avec l’échange de clés TLS sécurisé par RSA-2048. Aucune authentification supplémentaire n’est nécessaire car l’authentification est gérée par AES-GCM et le secret absolu est assuré par un échange de clés ECDH.

Vous pouvez consulter notre guide complet du chiffrement VPN pour plus d’informations à ce sujet. Comme nous l’avons déjà mentionné, les applications Windows, macOS et iOS de Surfshark sont toutes dotées de commutateurs d’arrêt.

L’application Windows de Surfshark offre le choix d’OpenVPN, notre protocole préféré pour votre sécurité. Mais si vous utilisez Surfshark sur une autre plate-forme, vous devrez procéder à un choix manuel pour activer OpenVPN.

Son chiffrement AES-256 est largement considéré comme quasi indéchiffrable et nos tests ont confirmé que Surfshark n’a pas de fuites de DNS ou d’IP. Il offre en outre, un bloqueur de publicités et un commutateur d’arrêt.

Il convient également de mentionner la fonction Multi-saut, qui achemine votre trafic à travers deux serveurs VPN différents pour une sécurité accrue (bien qu’à des vitesses plus lentes) et le tunneling fractionné de Surfshark, qui vous permet de rester connecté tout en laissant certaines applications et certains sites web fonctionner en dehors du VPN.

Surfshark offre également de nombreuses fonctions de sécurité supplémentaires, telles que CleanWeb (bloque les logiciels malveillants), BlindSearch (outil de recherche privé) et HackLock (une alerte de fuite de données sur votre adresse email), et propose le chiffrement aux utilisateurs d’Android.

C’est également le seul VPN qui offre une fonction de spoofing GPS pour éviter tout suivi indésirable. Cette fonction prend les coordonnées GPS de votre serveur connecté et les utilise chaque fois qu’un logiciel demande des données GPS. Si quelqu’un voulait faire cela avant, il aurait dû télécharger des applications tierces. C’est une fonction très utile, mais elle n’est disponible que sur l’application Android.

Les extensions de navigateur de Surfshark, cependant, ne sont pas dotées d’une protection contre les fuites WebRTC pour éviter les fuites de DNS.

Pour conclure : Surfshark est excellent pour la sécurité des données du point de vue du chiffrement et des fonctionnalités.

  • Protocoles supportés : IKEv2/IPSec, OpenVPN (TCP/UDP)
  • Chiffrement : AES-256
  • Sécurité : blocage des fuites DNS et WebRTC, commutateur d’arrêt du VPN
  • Fonctions avancées : Tunnelisation fractionné, Smart DNS, Double VPN, SOCKS

Avec de telles caractéristiques et exempt de fuites d’IP ou de DNS, nous pensons que Surfshark est un service VPN très prometteur.

Autres caractéristiques de sécurité

La bonne nouvelle est que nous n’avons détecté aucune fuite d’IP d’aucune sorte sur aucune plate-forme testée, bien qu’il soit toujours plus sûr d’utiliser une des extensions de navigateur de Surfshark pour se prémunir contre les fuites de WebRTC. Les clients Windows, macOS et iOS sont équipés de commutateurs d’arrêt au niveau du système.

Capture d'écran Surfshark features

Surfshark utilise des serveurs “bare metal”. Certains sites sont des sites virtuels sans serveur physique, mais ils sont clairement indiqués dans les applications, et fonctionnent sur des serveurs exploités par Surfshark et sont donc considérés comme des serveurs “bare metal” du point de vue de la confidentialité. Il résout également toutes les requêtes DNS lui-même sur le serveur auquel vous vous connectez, ce qui est idéal.

CleanWeb

Tous les logiciels de Surfshark comportent l’option “CleanWeb”. Celle-ci est annoncée comme bloquant les publicités, les traqueurs, le phishing, les attaques et les logiciels malveillants, et est presque certainement un ensemble de règles de pare-feu qui bloquent les connexions sur la base d’une simple liste de blocage. Ce qui devrait fonctionner suffisamment bien.

Multi-Sauts

Cette fonction vous permet de “chaîner” des serveurs VPN de sorte que vos données sont acheminées entre deux serveurs VPN lorsqu’elles circulent entre vous et Internet. Votre PC > Serveur VPN 1 > Serveur VPN 2 > Internet

Capture d'écran connexion Multi-sauts de Surfshark
Connexion Multi-sauts de Surfshark

Surfshark propose plusieurs combinaisons de VPN doubles, mais vous ne pouvez pas choisir lesquels de ses serveurs chaîner.

Le VPN multi-hop peut offrir une certaine protection contre les attaques de synchronisation de bout en bout contre le serveur final, mais il entraînera toujours une perte de vitesse importante. Nous pensons que les avantages du VPN multi-sauts en termes de confidentialité/sécurité sont limités, mais nous savons que cela peut s’avérer important pour certains utilisateurs.

Shadowsocks

Là encore, cette fonction anti-censure assez inhabituelle est prise en charge par les applications Windows et Android. Shadowsocks “est une application proxy open-source, largement utilisée en Chine continentale pour contourner la censure d’Internet”. Il s’agit essentiellement d’un proxy SOCKS5.

Pour l’utiliser, vous devrez télécharger l’application Shadowsocks en code source libre et la configurer de manière à vous connecter à Shadowsocks via un serveur VPN Surfshark. Ce processus est un peu fastidieux mais devrait être efficace pour contourner certains blocages VPN.

Connexion WiFi

Cette fonction vous permet de décider comment l’application VPN fonctionne lorsque vous vous connectez à de nouveaux réseaux Wifi : demander, protéger ou toujours protéger.

HackLock

Disponible avec BlindSearch comme option supplémentaire, HackLock scanne le web pour voir si votre adresse électronique a été impliquée dans une violation de données. Il fournit des analyses automatisées régulières. Il est disponible dans les applications Windows, MacOS, iOS et Android.

BlindSearch

Il s’agit d’un moteur de recherche privé pour les clients de Surfshark, sans publicité et qui n’enregistre pas vos recherches. Il s’agit vraisemblablement d’une instance de SearX, et il fonctionne plutôt bien.

Installer et configurer Surfshark

Il est très facile de trouver la section appropriée sur le site web pour télécharger le logiciel pour votre appareil.

Dans la version Windows, l’assistant d’installation vous indique l’espace libre dont vous avez besoin sur votre appareil avant de commencer l’installation. Cette fenêtre vous donnera une idée du temps que prendra le processus.

Lorsque vous ouvrirez le logiciel pour la première fois, certaines des fonctionnalités offertes par Surfshark vous seront présentées. L’écran principal est vraiment simple et prend sans doute plus de place que nécessaire.

Une fois connecté au VPN, vous pourrez voir votre nouvelle adresse IP et l’emplacement du serveur. La liste des serveurs est organisée par ordre alphabétique, mais il existe une fonction de recherche pratique qui vous évite de devoir faire défiler la liste ainsi qu’une organisation thématique par onglets.

Il existe une liste de serveurs distincte qui vous permet de faire plusieurs sauts et de faire passer votre trafic par deux endroits différents.

Dans les paramètres, vous pouvez choisir de basculer entre les protocoles UDP et TCP sur OpenVPN, la valeur par défaut est UDP.

L’application de Surfshark est très belle et très réactive. Elle est tellement minimale, en fait, que l’on pourrait penser qu’elle est trop simplifiée. Cependant, tous les réglages permettant de contrôler les fonctions plus avancées du VPN sont cachés derrière un menu de paramètres unique. Ils sont aussi intelligemment regroupés et clairement étiquetés pour qu’il n’y ait jamais aucun doute sur ce que vous faites.

Surfshark possède sans aucun doute aussi l’une des extensions de navigateur VPN les plus faciles à utiliser. Il suffit de cliquer sur l’aileron de requin dans votre navigateur et les options de localisation s’affichent. Cliquez une fois de plus et vous avez la connexion rapide.

Service Client

Au prix auquel Surfshark est proposé, il semblerait que vous ne puissiez trouver nulle part ailleurs un service de chat en direct 24/7 aussi rapide et professionnel. En fait, la plupart des VPN aussi bon marché que Surfshark n’en disposent simplement pas du tout.

Les agents sont toujours prêts à répondre rapidement et agréablement à vos questions.

Les sections d’aide en ligne de Surfshark n’ont pas le même niveau de profondeur que celles de certains rivaux mieux notés, mais elles couvrent bien l’essentiel.

Vous pouvez toujours envoyer un e-mail pour tout ce qui n’est pas couvert.

Prix

Des VPN aussi bons et aussi bon marché que Surfshark sont rares. Un abonnement de deux ans à Surfshark coûte l’équivalent de 1,88 € par mois, soit une économie de plus de 80% par rapport au coût mensuel et constitue, selon nous, une véritable aubaine.

Si vous êtes un utilisateur de MacOS, Android ou iOS, vous pouvez participer à un essai gratuit de 7 jours, mais vous devez ouvrir un compte et fournir des informations de paiement pour en bénéficier. Aucun paiement ne sera effectué si vous annulez votre inscription dans les 7 jours.

Capture d'écran des Tarifs de Surfshark
Tarifs de Surfshark

Comme il est courant de nos jours, tous les clients de Surfshark bénéficient des mêmes caractéristiques. La tarification mensuelle se situe quelque peu dans le haut de gamme, mais des réductions importantes sont accordées pour les abonnements d’un an et de deux ans.

Méthodes de paiement : Surfshark accepte les paiements via PayPal, les cartes de crédit/débit et Alipay, qui sont traités par Stripe. Les autres méthodes de paiement sont prises en charge par les services de traitement des paiements Tenpay et Unionpay.

Les paiements par Bitcoin, Litecoin et Etherium sont également pris en charge par Coingate ou CoinPayments. Le paiement en Bitcoin ou Litecoin peut offrir un certain degré d’anonymat, mais n’oubliez pas que Surfshark pourra toujours voir votre adresse IP.

Les utilisateurs soucieux de leur vie privée seront heureux de voir autant de crypto-monnaies, même si les personnes les plus soucieuses de leur vie privée auraient aimé voir des paiements en espèces, qui ne sont pas disponibles.

Politique de remboursement : Tous les utilisateurs peuvent également bénéficier d’une généreuse garantie de remboursement de 30 jours. Surfshark nous assure qu’il n’y a aucune limitation à ce sujet, ce qui est très bien. Il suffit de se rendre sur le chat en direct 24/7 et de faire savoir à l’agent du support que vous voulez annuler.

Surfshark coûte 2,14 €/mois si vous choisissez le forfait deux ans.

Conclusion

C’est peut-être un nouveau venu dans l’industrie du VPN et certainement un nouveau nom pour beaucoup, mais des tests réguliers de Surfshark nous ont convaincus que c’est un VPN fiable, digne de confiance et doté de nombreuses fonctionnalités supplémentaires.

Surfshark améliore constamment son service, il est rempli de fonctionnalités et dispose d’une juridiction et d’une politique de confidentialité fiables.

Ce n’est certes pas le VPN le plus rapide, mais son service clientèle très professionnel et disponible 24/7 ainsi qu’une offre autour des deux euros par mois pourront au moins vous convaincre de l’essayer sans risque pendant 30 jours.

Cet article vous a t-il été utile ?

Pypo

Nous avons créé ce site Web pour vous fournir des informations honnêtes, utiles et à jour sur les solutions existantes de confidentialité et de sécurité en ligne. Les guides et outils présents vous aideront à contrecarrer les plans de toutes les entreprises et entités gouvernementales qui pillent vos données personnelles et foulent votre vie privée. Nous suivre sur Mastodon