Accueil > Protégez Votre Vie Privée > Solutions > VPN > Les 5 meilleurs VPN pour le Torrent

Les 5 meilleurs VPN pour le Torrent

  • Pypo 

Les torrents sont un excellent moyen de distribuer à peu près n’importe quel type de fichier, que ce soit une chanson, un film, un jeu ou même un logiciel. Cependant, la plupart des contenus des torrents sont protégés par des droits d’auteur et le piratage peut vous mettre dans l’embarras si vous ne couvrez pas vos traces numériques. C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide des meilleurs VPN pour le torrent.

La reproduction et le partage illégaux de matériel protégé par le droit d’auteur sont interdits, mais soyons réalistes, c’est ce que sont la plupart des contenus présents sur des sites de torrents. La violation des droits d’auteur est interdite et sanctionnée dans la plupart des pays, et en téléchargeant ce type de contenu, vous risquez de vous voir infliger une lourde amende ou une peine de prison si vous ne vous protégez pas avec un VPN.

Nous ne cautionnons en aucun cas le piratage en ligne, mais si vous devez le faire, vous devez savoir comment le faire en toute sécurité. Si vous n’utilisez pas de VPN, et surtout, un VPN décent, c’est un peu comme si vous laissiez votre porte ouverte. Tout le monde peut voir votre adresse IP. En outre, toutes vos activités en ligne peuvent être retracées jusqu’à vous, ce qui n’est jamais bon lorsqu’il s’agit de violation de droits d’auteur.

Pour nos lecteurs qui ont une courte durée d’attention ou veulent aller à l’essentiel, vous devriez installer NordVPN. Ce VPN vous gardera caché et vous protégera de tout fichier malveillant lors de vos téléchargements. Ses serveurs P2P personnalisés peuvent s’occuper de vos torrents en toute confidentialité et sécurité. Vous pouvez aussi continuer à lire pour obtenir d’autres recommandations sur les meilleurs VPN pour le torrent.

Trouver un VPN rapide et sûr pour le torrent peut être difficile, mais un VPN fiable est essentiel si vous voulez cacher votre adresse IP et chiffrer votre trafic P2P. Certains services VPN sont ni sûrs ni en mesure de supporter les torrents.

Nous avons testé de très nombreux VPN gratuits et payants afin de trouver le meilleur VPN pour le torrenting. Les cinq services VPN ci-dessous ont été testés en fonction de leur compatibilité avec les clients de torrents populaires, notamment uTorrent, Deluge, BitTorrent et Vuze.

Chaque VPN que nous recommandons ici a été évalué en fonction de sa sécurité, de sa politique de journalisation, de sa vitesse, de sa juridiction et de son support P2P. Des caractéristiques telles qu’un chiffrement fort, un commutateur d’arrêt du VPN et une protection contre les fuites de DNS sont essentielles pour tout bon VPN de torrents.

La sécurité sur laquelle vous pouvez compter est vitale lorsqu’un seul paquet de données suffit à exposer votre identité, votre adresse IP et votre emplacement à votre FAI. Un bon VPN P2P n’enregistrera pas votre adresse IP ni votre activité de navigation et vous offrira des vitesses de téléchargement et d’envoi rapides afin que vous puissiez torrenter des fichiers volumineux en toute tranquillité. Vous trouverez l’ensemble de nos critères de test plus loin dans cet article.

Si vous recherchez un VPN gratuit pour le torrent, nous expliquons aussi pourquoi les VPN gratuits sont presque toujours un mauvais choix pour le partage de fichiers et l’activité P2P.

Quels sont les meilleurs services VPN pour le torrent ?

Nous avons dressé une liste des meilleurs VPN pour le torrent ci-dessous. Si vous avez besoin de plus d’informations sur l’un de ces services, continuez à faire défiler la liste pour voir une analyse approfondie de chaque service.

Voici, selon nous, les cinq meilleurs VPN de torrents au moment où nous écrivons ce guide :

  • ExpressVPN : le meilleur VPN global pour le torrent et le trafic P2P. Il possède des serveurs dans plus de 90 pays.
  • PrivateVPN : un VPN abordable avec des vitesses rapides et un support P2P. Il dispose d’applications fantastiques pour Android, iOS, Windows et Mac.
  • NordVPN : un VPN sécurisé, sans journaux, avec des applications très conviviales.
  • Surfshark : un VPN hautement configurable, parfait pour les torrents avancés, très abordable et facile à utiliser sur Fire TV Stick.
  • ProtonVPN : un VPN sécurisé avec des serveurs compatibles avec les torrents, mais aussi des serveurs P2P spéciaux pour vous assurer une protection adéquate.

Tous ces VPN sont rapides, sûrs et disposent d’applications natives pour Windows, MacOS, iOS, Android.

Nous examinons de plus près les VPN recommandés ci-dessous. Si vous avez besoin de plus d’informations sur ces services, consultez leur revue complète en fin de présentation générale de chaque VPN.

Nos meilleurs VPN pour le torrent

ExpressVPN Numéro 1 des meilleurs VPN pour le streaming recommandés par pypo.eu

#1 – ExpressVPN

ExpressVPN est le meilleur VPN global pour le torrenting et le partage de fichiers P2P en toute sécurité.

D’après les derniers résultats de nos tests, le meilleur VPN pour le torrent est toujours ExpressVPN. Il offre des vitesses de téléchargement très rapides, une faible latence et des applications sécurisées qui assurent la sécurité de votre trafic P2P sans aucune fuite. Lors de nos récents tests, il a atteint avec fiabilité des vitesses de téléchargement moyennes de 83 Mbps, ce qui signifie qu’il a réduit nos vitesses de connexion de seulement 17%.

Disponible sous :

L’essentiel à retenir : Un vaste réseau de serveurs, rapide et hautement sécurisé
ExpressVPN utilise un vaste réseau de serveurs VPN répartis sur plus de 160 sites, ce qui signifie que vous pourrez vous connecter à un grand nombre d’emplacements respectueux de votre vie privée. En outre, le P2P est disponible sans restriction sur tous les serveurs.

Nos derniers tests de vitesse ont montré qu’il est l’un des VPN les plus rapides que nous ayons jamais testés, et ses performances sont remarquablement constantes, que vous vous connectiez à un serveur situé dans votre pays d’origine ou dans un lieu éloigné.

Ces vitesses sont particulièrement impressionnantes sur les connexions longue distance, ce qui signifie que c’est un excellent choix si vous cherchez à effectuer des torrents en privé avec une adresse IP internationale.

Pas de journalisation et fonctionne avec tous les meilleurs clients de torrents
Nous avons testé ExpressVPN avec différents clients de torrents, dont uTorrent, qBitTorrent et Vuze. Il a fonctionné parfaitement sans aucune configuration supplémentaire. Leur politique de torrents est également clairement exposée sur le site web.

ExpressVPN a une politique de journalisation minimale qui ne conserve aucun journal d’activité ou de connexion, de sorte que la société ne peut pas vendre vos informations aux détenteurs de droits d’auteur même si elle le voulait. Elle est basée dans les îles Vierges britanniques, une juridiction respectueuse de la vie privée, loin de l’influence de l’Alliance des quatorze yeux. Combiné à la garantie de zéro registre de vos données, cela en fait un choix évident si la protection de la vie privée est votre priorité absolue.

Capture écran ExpressVPN
ExpressVPN est entièrement compatible avec les clients BitTorrent

Fonctions de sécurité avancées et protection contre les fuites
ExpressVPN se distingue également de la concurrence par les dispositifs de sécurité qu’il offre. Il s’agit notamment du chiffrement AES-256, leader du secteur, du secret de transmission parfait et du protocole OpenVPN, qui est standard sur toutes les applications. Cela garantit que vos fichiers partagés resteront totalement sécurisés.

Une protection contre les fuites et un coupe-circuit efficace appelé “Network Lock” vous permettent également de rester anonyme même si votre connexion Internet est coupée. Ces fonctionnalités sont absolument essentielles pour le torrent et ne nécessitent aucune configuration manuelle.

Les fonctions de sécurité avancées pour les utilisateurs de Mac et de Windows comprennent la protection contre les fuites IPv6 et le “split-tunneling”, qui vous permet de choisir les applications et les services que vous souhaitez faire passer par le tunnel VPN. Vous pouvez, par exemple, protéger uniquement votre client torrent et laisser la navigation normale sur le web en dehors du tunnel VPN.

La configuration est simple, mais il manque la redirection de port
Des instructions de configuration sont disponibles pour les routeurs et toutes les autres grandes plates-formes, ce qui vous donne une grande souplesse pour effectuer des torrents à partir de différents appareils. Si vous rencontrez des problèmes, un service d’assistance clientèle est également disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par le biais d’un chat en direct ou du courrier électronique.

Un bémol à ce tableau idyllique, ExpressVPN ne prend pas en charge la redirection de port, ce qui signifie que vous ne pourrez pas envoyer de torrents aux autres utilisateurs. Or, les torrents ont besoin d’un maximum de “seeders” pour exister, ce qui signifie qu’ExpressVPN n’est pas le VPN P2P le plus collectif. Il n’y a pas non plus de kill switch sur iOS, bien que le torrent sur un iPhone ou un iPad soit assez inhabituel étant donné qu’il n’y a pas d’applications BitTorrent sur l’App Store d’iOS.

ExpressVPN est aussi un peu plus cher que les autres services, mais il vaut la peine compte tenu de ses vitesses et de la meilleure sécurité lors du torrent. Il n’y a pas de forfait ou d’essai gratuit, mais vous pouvez essayer le service sur un maximum de trois appareils avec une garantie de remboursement de 30 jours.

ExpressVPN est non seulement notre meilleure recommandation pour le torrent, mais aussi notre VPN le plus performant. Que vous l’utilisiez pour le torrent, pour débloquer les catalogues Netflix ou simplement pour la navigation de base, c’est un excellent choix.

Visitez le site Expressvpn.com ou lisez notre revue complète sur ExpressVPN.

ExpressVPN
€11.26
7
25par mois
  • Entreprise : Express VPN International Ltd.
  • Juridiction : Îles Vierges Britanniques
  • Logs – Journaux​ : Vérifié “sans registre”​
  • Vitesses : Très élevées
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : 5
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2, L2TP/IPSec
  • Parc Serveurs : 3000+
  • Couverture monde : 94 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Linux, Android, iOS, Fire TV, Routeur, Extensions navigateurs
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Live Chat 24/7
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Oui 7 jours sur mobile
  • Site Internet : ExpressVPN.com
Plan 12 mois
PrivateVPN Numéro 2 des meilleurs VPN pour le streaming recommandés par pypo.eu

#2 – PrivateVPN

PrivateVPN est un VPN rapide, sans journaux et économique avec support P2P.

PrivateVPN dispose d’un coupe-circuit efficace, d’une excellente politique de “zéro-logs” et de vitesses super rapides. Le réseau de serveurs a été conçu pour obtenir les meilleurs résultats pour les torrents avec un support P2P illimité, ce qui signifie que vous pouvez faire des torrents sans restrictions sur n’importe quel serveur.

Disponible sous :

L’essentiel à retenir : un VPN bon marché, transparent et fiable
PrivateVPN est également un des VPN P2P les plus abordables du marché. Le service ne coûte que 3,50 euros par mois pour un abonnement d’un an, ce qui est un excellent rapport qualité-prix. Il y a également un essai gratuit de sept jours et une garantie de remboursement de 30 jours, ce qui signifie que vous pouvez essayer le VPN avant de vous engager dans un abonnement.

Contrairement aux autres fournisseurs de VPN, PrivateVPN est très transparent en ce qui concerne sa politique de torrenting et de journalisation. Il indique clairement ne pas collecter ni enregistrer aucun trafic ou utilisation de son service. C’est une bonne assurance que la société ne peut pas agir dans votre dos et compromettre votre anonymat, même si on le lui demandait.

Il n’y a pas non plus d’exemples d’utilisateurs de PrivateVPN à qui l’on aurait transmis des avertissements Hadopi.

Applications sécurisées, serveurs DNS privés et vitesses rapides
Toutes les applications personnalisées de PrivateVPN sont équipées d’un commutateur d’arrêt du VPN et d’un chiffrement AES-256 de pointe. Cela signifie que vous n’avez pas à vous inquiéter d’une fuite de votre véritable adresse IP si le VPN se déconnecte.

La société gère également des serveurs DNS, ce qui signifie qu’il n’y a pas de tiers responsable de la résolution de vos requêtes DNS. C’est une excellente nouvelle pour la vie privée et l’anonymat.

Non seulement ce VPN est incroyablement sûr, mais il offre également d’excellentes vitesses et performances. Nos derniers tests de vitesse ont mesuré une vitesse moyenne de téléchargement de 75 Mbps, soit une perte de vitesse de seulement 21 %. Cela fait de PrivateVPN un outil idéal pour les activités P2P, y compris Kodi.

Le transfert de port est pris en charge par plus de 150 serveurs
Contrairement à ExpressVPN et NordVPN, PrivateVPN permet également le transfert de port. Bien que la redirection de port ne soit pas absolument nécessaire pour télécharger des fichiers torrents, vous en avez besoin pour envoyer des torrents avec succès. Vous en apprendrez plus sur les avantages de la redirection de port plus loin dans cet article.

Capture écran de PrivateVPN
PrivateVPN permet le torrenting illimité

Configurer PrivateVPN pour obtenir les meilleurs résultats de torrents avec la redirection de port peut être compliqué, mais le site web propose un guide utile qui couvre les principes de base. Il existe également une option permettant de configurer un proxy SOCKS5, mais nous vous recommandons d’utiliser le VPN complet pour chiffrer entièrement vos données et protéger votre vie privée.

Vous pouvez effectuer des torrents sur n’importe quel serveur PrivateVPN dans le monde.

Le réseau de serveurs de PrivateVPN ne compte que 60 sites, ce qui le rend beaucoup plus petit que certains de ses principaux concurrents. Toutefois, il s’agit toujours d’un service VPN très fiable, avec un réseau plus étendu que celui de nombreux petits fournisseurs.

Dans l’ensemble, PrivateVPN est un service VPN sûr et sécurisé qui est bien optimisé pour le torrent.

Visitez Privatevpn.com ou lisez notre revue complète de PrivateVPN.

PrivateVPN
€7.35
1
90par mois
  • Entreprise : Privat Kommunikation Sverige AB.
  • Juridiction : Suède
  • Logs – Journaux : Vérifié “sans registre”
  • Vitesses : Élevées
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : 6
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2, L2TP/IPSec et PPTP
  • Parc Serveurs : 150+
  • Couverture monde : 60 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Android, iOS
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Live Chat
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Oui 7 jours
  • Site Internet : PrivateVPN.com
Plan 24 mois
NordVPN Numéro 3 des meilleurs VPN pour le streaming recommandés par pypo.eu

#3 – NordVPN

NordVPN est un VPN qui offre une sécurité sans faille, des vitesses rapides et des milliers de serveurs P2P optimisés.

NordVPN est un très bon VPN pour le torrent si votre budget est plus serré que pour ExpressVPN. Il n’est cependant pas aussi bon marché que PrivateVPN pour un abonnement d’un an, mais le surpasse pour les forfaits deux ans qui reviennent à 3,15 € par mois.

Disponible sous :

L’essentiel à retenir : un des VPN les plus utilisés pour le torrenting, et pour cause. Il est très facile à utiliser, incroyablement sûr et offre de grandes vitesses de téléchargement sur un énorme réseau de serveurs. Mais il n’y a pas de redirection de port, ce qui signifie que vous ne pourrez pas envoyer de torrents.

Des vitesses incroyables et des serveurs P2P optimisés
Nous avons mesuré des vitesses de téléchargement moyennes d’environ 82 Mbps et un débit binaire de 7,8 MiB/s dans nos tests les plus récents. Cela fait de NordVPN l’un des VPN les plus rapides que nous ayons testés et idéal pour le téléchargement de gros fichiers.

La plupart des sites du réseau NordVPN disposent de serveurs P2P optimisés, conçus spécialement pour faciliter le torrent rapide et sécurisé. Assurez-vous simplement que vous avez choisi un serveur P2P plutôt qu’un serveur VPN normal, sinon votre client de torrent ne fonctionnera tout simplement pas.

Bien qu’il existe des serveurs P2P dans le monde entier, nous ne recommandons pas de se connecter à des pays où sévissent les chasseurs de droits d’auteur. Évitez les torrents provenant de serveurs américains, britanniques ou australiens et connectez-vous plutôt à un pays respectueux de la vie privée comme la Suisse, l’Espagne ou la Roumanie.

Sécurité haut de gamme, coupe-circuit et double-VPN
NordVPN est complètement “zéro log” et utilise le meilleur chiffrement AES-256 combiné à une clé DH de 2048 bits, une authentification SHA2-384 et un secret de transmission parfait pour chiffrer vos données, ce qui signifie que vos informations personnelles sont protégées pendant votre torrent. Il existe des applications VPN personnalisées pour un large éventail de dispositifs et toutes ces plateformes utilisent OpenVPN et IKEv2, les protocoles de connexion les plus sûrs qui soient.

Tous les clients VPN sont faciles à utiliser et sont équipés d’un interrupteur automatique. Des fonctionnalités supplémentaires telles que le “split-tunneling” et les serveurs “double VPN” sont également disponibles, qui font passer vos données par deux serveurs distincts pour une sécurité accrue.

Capture écran site web NordVPN
NordVPN permet le torrenting illimité

Si vous souhaitez obtenir automatiquement les meilleurs serveurs P2P avec NordVPN, vous devez modifier vos paramètres : naviguez jusqu’à Serveur recommandé > Options avancées, puis sélectionnez P2P.

Un excellent rapport qualité-prix, mais pas de redirection de port
Les prix sont également très raisonnables, aux alentours de 3 euros par mois pour un abonnement de deux ans. Il existe trois formules d’abonnement (1 mois, 1 an, 2 ans), qui sont toutes assorties d’une garantie de remboursement de 30 jours. Dans l’ensemble, c’est un rapport qualité-prix fantastique compte tenu de la qualité du service NordVPN.

Malheureusement, comme NordVPN ne prend pas en charge le transfert de port, vous ne pourrez pas uploader vos torrents. Si vous souhaitez le faire, vous pouvez toujours utiliser le proxy SOCKS5 de NordVPN, mais il n’est pas aussi sûr que le VPN complet.

NordVPN a fait l’objet d’un piratage en mars 2018 qui a impliqué l’exploitation d’une vulnérabilité locale dans un serveur NordVPN spécifique. Aucune donnée utilisateur n’a été compromise et l’entreprise a depuis renouvelé son engagement en matière de sécurité des données techniques, mais cela vaut quand même la peine d’être précisé.

Visitez le site Nordvpn.com ou lisez notre revue complète de NordVPN.

NordVPN
€10.16
3
15par mois
  • Entreprise : Tefincom & CO S.A.
  • Juridiction : Panama
  • Logs – Journaux​ : Vérifié “sans registre”​
  • Vitesses : Élevées
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : 6
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2, L2TP/IPSec
  • Parc Serveurs : 5400+
  • Couverture monde : 59 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Linux, Android, iOS, Fire TV, Extensions navigateurs
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Live Chat 24/7
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Non
  • Site Internet : NordVPN.com
Plan 24 mois
Surfshark Numéro 4 des meilleurs VPN pour le streaming recommandés par pypo.eu

#4 – Surfshark

Surfshark est devenu l’un des meilleurs VPN pour les utilisateurs de torrents, depuis son entrée sur le marché des VPN en 2018. C’est un excellent choix pour le torrent privé et sécurisé, le partage P2P et le streaming.

Ce très récent mais incroyable VPN offre une interface conviviale avec des vitesses assez élevées, une bande passante illimitée et plus de 1 700 serveurs qui prennent en charge le P2P. En outre, Surfshark a une politique de journalisation qui ne conserve que l’adresse électronique et les informations d’enregistrement des utilisateurs de torrents.

En d’autres termes, il ne collecte pas de données vitales qui pourraient vous compromettre sur Internet.

Disponible sous :

L’essentiel à retenir : peut-être pas le meilleur VPN pour le torrent, mais Surfshark reste un excellent choix. Selon le site web de Surfshark, tous les serveurs sont compatibles avec le partage P2P.

Avec des vitesses décentes, de bons paramètres de protection contre les fuites, l’absence de journaux et des applications sûres et sécurisées, Surfshark est une bonne option à envisager. Les utilisateurs peuvent également trouver la tranquillité d’esprit en sachant que Surfshark n’est pas obligé de se conformer aux lois parce qu’il est basé dans les îles Vierges britanniques. Par conséquent, les procédures juridiques et les demandes de droits d’auteur ne peuvent en aucun cas affecter les utilisateurs de Surfshark.

En outre, Surfshark offre des connexions illimitées et un parc de plus de 1 700 serveurs dans 63 pays, ce qui vous permet de sélectionner facilement celui qui est le plus proche de vous, pour des vitesses maximales. Grâce à ses nombreux serveurs répartis dans 63 pays, il permet également de contourner les restrictions géographiques. Si, par exemple, vous souhaitez accéder au réseau US partout dans le monde, l’utilisation de Surfshark est une bonne idée.

Capture écran du site de Surfshark
Surfshark fonctionne parfaitement avec les clients de torrent

Sur le plan logiciel, Surfshark propose une interface conviviale avec des applications pour toutes les principales plateformes, faciles à télécharger et à installer.

Leur équipe de support client est rapide, réactive et compétente, disponible 24 heures sur 24, pour répondre à toutes les questions. Les utilisateurs de Torrent peuvent contacter le support client par courrier électronique ou par chat.

Comment utiliser le VPN Surfshark pour le torrenting ?
Pour configurer votre VPN Surfshark pour le torrenting, suivez les étapes suivantes :

  1. Téléchargez le client Surfshark et installez l’application.
  2. Lancez l’application et choisissez un serveur proche de votre emplacement physique. Ceci pour vous assurer d’avoir la meilleure vitesse.
  3. Ouvrez votre logiciel de torrent (uTorrent ou tout autre client de torrents). Avant de faire cela, assurez-vous que vous êtes connecté à un serveur VPN avec Surfshark.
  4. Une fois connecté au serveur, votre IP sera automatiquement cachée aux autres utilisateurs de torrents, tandis que toutes les données envoyées sur Internet seront chiffrées.
  5. Il est également essentiel d’activer la fonction “kill switch” sur votre VPN Surfshark pendant le torrent. Cette fonction vous aide à bloquer la connexion internet chaque fois que vous êtes déconnecté de votre VPN afin de ne pas envoyer accidentellement des données sur une connexion non sécurisée.

Pour un examen plus approfondi, visitez le site Surfshark.com ou lisez notre revue complète de Surfshark.

Surfshark
€10.92
1
87par mois
  • Entreprise : Surfshark Ltd.
  • Juridiction : Îles Vierges Britanniques
  • Logs – Journaux : Journaux serveurs
  • Vitesses : Moyennes
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : Illimitées (1000)
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2, WireGuard
  • Parc Serveurs : 1700+
  • Couverture monde : 63 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Linux, Android, iOS, Fire TV, Extensions navigateurs
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Live Chat 24/7
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Oui 7 jours en mobile
  • Site Internet : Surfshark.com
Plan 24 mois

#5 – ProtonVPN

ProtonVPN n’est pas très souvent cité dans nos articles de synthèse. Cela ne veut pas dire que c’est un mauvais service, mais simplement que d’autres le battent dans certains domaines. Pour le torrent, en revanche, ProtonVPN apporte de belles fonctionnalités que vous pouvez lire en détail ici.

Les serveurs de ProtonVPN sont compatibles avec les torrents, mais il dispose de serveurs P2P dédiés pour vous assurer une protection adéquate. De plus, ProtonVPN vous permet de définir des profils pour des activités spécifiques, de sorte que vous n’ayez pas à le configurer manuellement chaque fois que vous voulez l’utiliser. Par exemple, vous pouvez définir et nommer un profil de torrent avec le protocole de votre choix et un serveur spécifique. Nous apprécions beaucoup cette facilité donnée à l’utilisateur.

Disponible sous :

L’essentiel à retenir : la sécurité de ProtonVPN est de premier ordre et comprend l’utilisation d’un interrupteur d’arrêt. Le VPN a également une politique de confidentialité stricte et ne conserve aucun journal. Pour un anonymat complet, vous pouvez également utiliser des bitcoins comme moyen de paiement.

Autres caractéristiques de ProtonVPN
Il n’y a pas de limite de bande passante, et bien que ses vitesses ne soient pas lentes, elles ne sont pas les plus rapides non plus, comme vous pouvez le lire dans notre revue ProtonVPN. La configuration peut être pénible, mais une fois qu’elle est faite, l’interface est simple à utiliser.

Capture d'écran du service ProtonVPN
ProtonVPN autorise le partage P2P

Le prix de ProtonVPN est basé sur plusieurs forfaits. Il existe un forfait gratuit limité à des serveurs de 3 pays seulement : Etats-Unis, Pays-Bas et Japon et qui ne permet malheureusement pas le partage de fichiers P2P, tout comme le forfait de base. Nous ne recommandons ni l’un ni l’autre pour le torrent. En effet, bien que vous disposiez d’une bande passante illimitée avec les deux, le forfait gratuit limite la vitesse et aucun des deux n’a accès aux serveurs P2P.

Le plan Plus est la meilleure option. Elle vous donne accès aux serveurs P2P et à cinq connexions simultanées, sans compter que ce n’est pas l’offre la plus chère de ProtonVPN.

L’offre Visionary est la plus chère et, bien que vous bénéficiez de cinq connexions supplémentaires et de l’utilisation de son service de courrier électronique chiffré ProtonMail, elle ne nous semble pas suffisamment avantageuse.

Une fenêtre de remboursement de 30 jours est également proposée qui vous permet d’essayer avant d’acheter, et si vous êtes bloqué à un moment quelconque, l’équipe du service clientèle de ProtonVPN vous répond (assez) rapidement par email seulement.

Pour un examen plus approfondi, lisez notre revue complète de ProtonVPN pour le torrent.

ProtonVPN
€5
3
29par mois
  • Entreprise : ProtonVPN AG
  • Juridiction : Suisse
  • Logs – Journaux : Journaux serveurs
  • Vitesses : Bonnes
  • Bande passante : Usage illimité
  • Connexions simultanées : 2 à 10
  • Chiffrement : 256-bit AES - OpenVPN UDP/TCP, IKEv2
  • Parc Serveurs : 1077+
  • Couverture monde : 54 pays
  • Applications : Windows, MacOS, Android, iOS
  • Streaming & Netflix : Supporté
  • Torrents & P2P : Supporté
  • Support Client : Email
  • Remboursement : 30 jours
  • Gratuit - Version d'essai : Oui illimité
  • Site Internet : ProtonVPN.com
Plan 24 mois

Comment testons-nous les VPN pour le torrenting ?

Pour vous assurer de rester en sécurité et d’obtenir les meilleures performances possibles, il y a quelques caractéristiques clés que vous devriez rechercher dans un VPN de torrent. Chaque VPN que nous recommandons a été évalué selon ces critères stricts.

Un bon VPN de torrent devrait :

  • Protéger votre trafic internet avec OpenVPN et le chiffrement AES-256
  • Cacher votre adresse IP et masquer votre position réelle
  • Avoir une politique stricte d’interdiction d’enregistrement de votre activité
  • Supporter le trafic P2P
  • Protéger contre les fuites d’IP, de DNS et de WebRTC
  • Inclure un interrupteur VPN
  • Fournir des vitesses rapides et une bande passante illimitée
  • Disposer d’un vaste réseau de serveurs, installés dans des juridictions respectueuses de la vie privée

En plus de tester la sécurité, la confidentialité et la convivialité de chaque service VPN, nous avons également mis au point une méthode simple pour mesurer le débit binaire moyen de téléchargement afin de classer et de comparer chaque fournisseur.

Nous utilisons qBittorent pour obtenir des résultats précis sur la performance du torrent.

Avec chaque VPN, nous torrentons légalement un fichier vidéo dans le domaine public en utilisant une nouvelle installation de qBittorrent sur une connexion standard de 100Mbps. Une fois le téléchargement terminé, nous divisons la taille du fichier par le temps total nécessaire pour identifier le débit binaire.

Cela nous donne une bonne idée de la manière dont chaque service VPN fonctionne en situation réelle de torrent. Grâce à nos tests de sécurité et aux résultats de nos tests de vitesse réguliers, nous sommes en mesure de recommander exactement quels VPN offriront la meilleure protection de la vie privée et les meilleures performances.

Voici plus en détail les principales caractéristiques d’un bon VPN de torrenting :

  1. Sécurité renforcée et coupe-circuit VPN
    Un seul paquet de données ayant fait l’objet d’une fuite suffit à révéler votre identité, votre adresse IP et votre localisation à votre fournisseur d’accès Internet. Un chiffrement AES-256 puissant et une protection contre les fuites de DNS sont indispensables pour tout bon VPN torrent.

    Un “kill switch” est également une fonctionnalité absolument nécessaire si vous prévoyez de faire du torrent avec votre VPN.

    Il bloque votre connexion internet et protège votre adresse IP contre toute exposition en cas de coupure de votre VPN.
  2. Politique d’aucun journal
    Certains fournisseurs de VPN tiennent des journaux de l’activité des utilisateurs qui peuvent être utilisés pour remonter jusqu’à vous. Un bon service VPN P2P n’enregistrera pas votre adresse IP ni votre activité de navigation.

    Cela signifie que si votre fournisseur est contacté par des détenteurs de droits d’auteur ou des autorités, il n’aura aucune information à fournir concernant votre utilisation du VPN.
  3. Des vitesses rapides
    La plupart des VPN sont lents lors du torrent et du partage de fichiers P2P. Les VPN que nous recommandons offrent tous des vitesses de téléchargement et d’envoi rapides afin que vous puissiez torrenter des fichiers volumineux en douceur.

    Si la vitesse est votre priorité, vous pouvez lire nos avis VPN pour comparer les vitesses de téléchargement en amont et en aval des services les plus populaires sur le marché.
  4. Support P2P
    Certains VPN populaires interdisent tout simplement le trafic P2P et d’autres sont beaucoup moins transparents. Nous ne recommandons que les services qui autorisent ouvertement le torrent sur la majorité de leurs serveurs.

    Vous devriez ainsi rechercher la section qui traite des droits d’auteur dans les conditions de service de votre fournisseur. Il est beaucoup plus sûr de choisir un service VPN avec des serveurs optimisés pour le P2P que d’opter pour un fournisseur qui reste vague sur sa politique de torrents.
  5. Réseau de grands serveurs
    Certains pays ont des lois agressives en matière de droits d’auteur et de conservation des données. Les meilleurs VPN pour le torrenting sont basés dans des juridictions respectueuses de la vie privée et disposent de serveurs dans des pays où l’activité P2P ne fait pas l’objet de sanctions légales, comme la Roumanie, l’Espagne et la Suisse. Nous reviendrons plus tard sur l’importance des juridictions.

    Un vaste réseau de serveurs P2P dans plusieurs pays est également essentiel pour réduire les encombrements et améliorer les performances.
  6. Bande passante illimitée
    Les VPN gratuits imposent souvent une limite à la quantité de données que vous pouvez utiliser avant de passer à la version premium. Un bon VPN P2P offrira une bande passante illimitée, ce qui vous permettra de faire des torrents sans vous soucier d’un plafond de données.
  7. Adresses IP partagées
    Nous recommandons les VPN qui utilisent des adresses IP partagées pour le torrent. Cela signifie que lorsque vous vous connectez à un serveur, vous partagez une adresse IP avec des dizaines, voire des centaines d’autres personnes.

    Les adresses IP partagées ajoutent une importante couche d’anonymat qui rend plus difficile de remonter jusqu’à vous.

    Certains VPN proposent des adresses IP dédiées, généralement moyennant un coût supplémentaire. Bien qu’ils puissent vous aider à déverrouiller de manière plus fiable les plateformes de streaming et à réduire le nombre de Captchas lorsque vous naviguez en ligne, il est déconseillé de relier toute votre activité de torrent à une seule adresse IP, même si elle n’est pas vraiment la vôtre.

Pourquoi avez-vous besoin d’un VPN pour le torrenting ?

Vous pouvez torrenter des fichiers sans utiliser un VPN, mais nous vous recommandons vivement de ne pas le faire.

Un bon VPN permet de chiffrer votre trafic P2P, de masquer votre adresse IP et de protéger votre identité pendant le torrent. Cela empêche votre fournisseur d’accès à Internet (FAI), le gouvernement et tout autre tiers d’espionner votre activité, et vous permet d’accéder à des contenus limités à certains endroits.

BitTorrent est un protocole P2P ou “peer-to-peer”. Cela signifie que chaque autre utilisateur téléchargeant le même fichier est connecté à un groupe appelé “essaim”. De nombreux clients BitTorrent vous permettent d’afficher une liste des autres appareils auxquels vous êtes connecté lorsque vous téléchargez ou envoyez des fichiers sur le réseau.

Sans VPN, votre adresse IP et votre identité seront visibles par tous les membres de l’essaim de torrents, y compris les autres utilisateurs, les propriétaires de contenu et les chasseurs de droits d’auteur. Votre fournisseur d’accès Internet peut surveiller votre trafic et collaborer avec les autorités pour émettre des avis juridiques en cas de violation des droits d’auteur.

Si vous êtes pris en train de télécharger du matériel protégé par des droits d’auteur, vous risquez des sanctions financières, voire une peine d’emprisonnement.

Torrent et Hadopi
Les avertissements Hadopi proviennent généralement de votre fournisseur d’accès Internet.

De nombreux pays intensifient les lois sur la violation des droits d’auteur et les mesures de répression, notamment aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie mais aussi en France. Cette tendance se manifeste également dans toute l’Europe, et plus particulièrement dans des pays comme l’Allemagne, le Danemark et l’Autriche.

Les États-Unis ont adopté le Digital Millennium Copyright Act (DMCA), qui peut sanctionner les violations répétées des droits d’auteur par des amendes pouvant atteindre le million de dollars. Le Royaume-Uni dispose d’une législation similaire, le Digital Economy Act, qui a porté la peine maximale pour violation des droits d’auteur à dix ans.

Les grandes entreprises de médias surveillent également le trafic des torrents et collectent les adresses IP des essaims de torrents. Les détenteurs de droits d’auteur confient souvent leurs litiges à des sociétés juridiques appelées “copyright trolls”. Ces tierces parties surveillent les torrents populaires afin de trouver les adresses IP des utilisateurs qui téléchargent des fichiers en amont ou en aval. Ils font ensuite correspondre ces adresses IP au FAI qui les a attribuées et utilisent le FAI pour envoyer à l’utilisateur une demande de règlement ou un avis de violation du droit d’auteur.

Bien que nous ne tolérions pas les violations de droits d’auteur, nous voulons nous assurer que les utilisateurs sont en sécurité.

Pour résumer, un VPN vous protégera contre les menaces suivantes :

  1. Votre fournisseur d’accès à Internet (FAI)
    Les FAI utilisent l’inspection approfondie des paquets (DPI) pour analyser votre trafic Internet. Si vous ne chiffrez pas votre trafic, votre FAI surveille et enregistre tous les fichiers que vous téléchargez ou envoyez par torrent.

    Il peut utiliser ces informations contre vous en bloquant votre trafic P2P ou en limitant les sites de partage de fichiers que vous avez visités. Si vous avez enfreint la loi, votre FAI pourrait vous envoyer un avertissement concernant le téléchargement de matériel protégé par des droits d’auteur, ou même transmettre vos informations à des tiers comme les propriétaires de contenu et les organismes chargés de faire respecter les droits d’auteur.
  2. Autres pairs dans l’essaim de torrents
    Tous les appareils qui téléchargent un fichier torrent sont appelés “pairs”, tandis que ceux qui l’envoient sont appelés “seeders”. Ensemble, tous ces dispositifs constituent l'”essaim de torrents”.

    Dans chaque essaim de torrents, les adresses IP de tous les participants sont visibles. Cela signifie que tout le monde peut voir vos informations d’identification personnelle. Il est possible que quelqu’un établisse un lien entre votre véritable adresse IP et votre identité réelle et utilise ces informations pour d’autres escroqueries ou harcèlements.
  3. Des tiers qui surveillent le réseau
    Les organismes chargés de faire respecter les droits d’auteur s’infiltrent et surveillent les essaims de torrents pour en attraper les utilisateurs. Des recherches menées par l’université de Birmingham ont permis de découvrir une surveillance étendue des contenus les plus populaires disponibles sur les sites de torrents.

    Les chasseurs de droits d’auteur, qui cherchent à obtenir des violations afin de profiter de dommages et intérêts ou de litiges, sont connus pour harceler y compris les utilisateurs qui ne violent pas les lois sur les droits d’auteur. Il est préférable de ne pas divulguer votre adresse IP dans les torrents publics afin d’éviter ces derniers.

    En outre, toutes vos activités P2P sont enregistrées et publiées en ligne. Des tiers créent d’énormes bases de données sur les activités de torrents, y compris les adresses IP, que tout le monde peut consulter. Grâce à de tels sites web, il est plus facile que jamais pour les avocats et les entreprises de médias de cibler les utilisateurs.

    Si vous avez pratiqué le torrent sans VPN et que vous pensez que personne n’a pu voir ce que vous avez téléchargé, jetez un coup d’œil à cet outil pour obtenir un aperçu des derniers torrents correspondant à votre adresse IP publique.

Il est clair que masquer son adresse IP est vital pour les utilisateurs de BitTorrent. Où que vous soyez, il est essentiel d’utiliser un bon VPN pour le torrent et le téléchargement P2P.

Vous devez également faire confiance au fichier que vous téléchargez. Un VPN ne vous empêchera pas de télécharger des contenus malveillants. Le meilleur moyen de s’assurer que vous obtenez un fichier sûr est de ne télécharger que des torrents provenant de sources de confiance avec de nombreux pairs et seeders actifs. Il est également recommandé d’analyser les nouveaux fichiers avec un logiciel de sécurité comme Windows Defender.

Comment effectuer un torrent en toute sécurité avec un VPN ?

L’utilisation d’un VPN pour le torrenting est en fait très facile. Cependant, vous devez être sûr à 100 % que votre VPN fonctionne avant d’ouvrir votre client de torrent, sinon, votre véritable adresse IP pourrait être exposée. En effet, les clients de torrents continuent à envoyer des fichiers aux autres utilisateurs même après leur téléchargement complet.

C’est pourquoi vous devez toujours avoir votre VPN activé lorsque vous effectuez un torrent, et vous assurer que vous arrêtez complètement votre client de torrent avant de désactiver le VPN pour garantir que votre adresse IP ne devienne pas publique.

Vous devez également avoir confiance dans le fichier que vous téléchargez. Un VPN ne vous empêchera pas de télécharger des contenus malveillants. Le meilleur moyen de vous assurer que vous obtenez un fichier sûr est de ne télécharger que des torrents provenant de sources de confiance avec de nombreux pairs et seeders actifs. Il est également recommandé d’analyser les nouveaux fichiers avec un logiciel de sécurité comme Windows Defender.

Voici comment créer un torrent en toute sécurité avec un VPN :

  1. Trouvez un VPN sûr qui prend en charge le torrent
    Vous pouvez choisir parmi notre liste des meilleurs VPN pour le torrent ci-dessus, ou trouver un autre service qui répond aux critères d’un VPN favorable au torrent.

    Une fois que vous êtes satisfait de votre choix, inscrivez-vous au service VPN et téléchargez le logiciel sur l’appareil que vous allez utiliser. Au besoin, consultez les instructions de configuration plus détaillées, que vous trouverez sur le site du service VPN que vous aurez choisi.
  2. Vérifiez les paramètres de confidentialité
    Une fois que vous avez installé le logiciel VPN, lancez l’application sur votre appareil. À ce stade, il est important de vérifier vos paramètres de sécurité. Assurez-vous que le commutateur d’arrêt du VPN est activé afin que votre adresse IP soit protégée en cas de coupure de la connexion VPN.

    Par exemple, vous pouvez contrôler les options de sécurité à partir du menu des paramètres avancés d’ExpressVPN. S’il existe des dispositifs de sécurité supplémentaires tels que la protection contre les fuites de DNS, l’obscurcissement du trafic ou les serveurs à sauts multiples, activez-les comme bon vous semble.
  3. Sélectionnez l’emplacement de votre serveur VPN préféré
    Une fois que vous avez vérifié vos paramètres, vous devez choisir un emplacement de serveur. Pour le torrenting, vous devez généralement vous connecter à un serveur VPN aussi proche que possible de votre emplacement physique afin de maximiser vos vitesses de connexion.

    Si possible, essayez d’éviter de vous connecter à un serveur VPN dans un pays hostile à la vie privée des utilisateurs, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada ou l’Australie.
  4. Connectez-vous au serveur VPN et lancez votre client BitTorrent
    Enfin, vous pouvez vous connecter au serveur VPN de votre choix. N’oubliez pas de le faire avant de lancer votre client BitTorrent, sinon vous risquez d’exposer votre véritable adresse IP.

    Notre client de torrents préféré est qBittorrent, mais vous pouvez également utiliser d’autres clients de confiance, notamment Deluge, uTorrent, Vuze et BitTorrent.

Le torrent lui-même est totalement légal et ne présente aucun risque inhérent.

Cependant, le torrent de matériel protégé par des droits d’auteur est illégal presque partout. Votre FAI et les trolls de droits d’auteur surveillent constamment les réseaux P2P comme Bittorrent et uTorrent afin d’identifier qui télécharge et partage des fichiers protégés par des droits d’auteur.

Chaque pays a des lois différentes en ce qui concerne la protection de la vie privée, le torrent et la violation des droits d’auteur. C’est pourquoi le pays dans lequel votre VPN est basé et l’emplacement du serveur VPN que vous utilisez sont incroyablement importants. Nous appelons ce pays la juridiction VPN.

Certaines juridictions ont des lois agressives sur les droits d’auteur et la conservation des données, tandis que d’autres se contentent de bloquer les sites web de torrenting et de piratage. D’autres adoptent une approche beaucoup plus souple.

Idéalement, vous devriez choisir un VPN basé dans un pays qui n’exige pas légalement la collecte de logs, et vous devriez vous connecter à un serveur dans un pays qui n’a pas de sanctions légales pour le torrent.

Aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Australie, le téléchargement ou le partage de contenus protégés par des droits d’auteur est illégal et souvent sévèrement sanctionné. Dans cette section, nous allons examiner plus en détail les lois sur les droits d’auteur de chacun de ces pays.

  1. Les États-Unis
    Le téléchargement et le partage de matériel protégé par des droits d’auteur sont illégaux aux États-Unis. Deux lois affectent le torrent et les activités P2P aux États-Unis :
    1. Le Digital Millennium Copyright Act (DMCA), qui vise les sites hébergeant des torrents illégaux et les téléchargeurs d’œuvres protégées par des droits d’auteur.
    2. Le No Electronic Theft Act (NET Act), qui vise les utilisateurs téléchargeant des contenus protégés.

      Les fournisseurs d’accès Internet (FAI) américains surveillent et stockent les données de téléchargement des utilisateurs pendant des mois, voire des années. Par exemple, Comcast les conserve pendant au moins six mois, tandis qu’AT&T les stocke pendant au moins un an.

      Si vous pratiquez le torrent illégalement, votre FAI vous enverra une lettre d’avertissement et commencera probablement à réduire votre vitesse de connexion. Les FAI américains appliquent une règle de trois avertissements à toute personne surprise en train de torrenter du contenu protégé par des droits d’auteur avant que les propriétaires du contenu n’entament des poursuites judiciaires. Après cela, toute personne reconnue coupable risque jusqu’à cinq ans de prison et une amende pouvant atteindre 250 000 dollars.

      Les trolls des droits d’auteur sont également très répandus aux États-Unis. Il s’agit de tiers (cabinets d’avocats) qui s’efforcent d’attraper les contrevenants aux droits d’auteur au nom des propriétaires de contenu. Ils peuvent se tapir dans des essaims de torrents, et même ensemencer eux-mêmes des fichiers comme appâts.
  2. Royaume-Uni
    Le torrent de matériel protégé par le droit d’auteur est illégal au Royaume-Uni. En 2010, le gouvernement britannique a adopté la loi sur l’économie numérique afin d’aider l’industrie phonographique britannique (BPI) à lutter contre le torrenting illégal. La loi a été mise à jour en 2017.

    Cette loi oblige les principaux fournisseurs d’accès Internet britanniques à informer les clients surpris en train de télécharger des torrents. Cette notification prend la forme d’une ordonnance de cessation et d’abstention de toute activité de cet ordre. La législation donne également aux FAI britanniques le droit de réduire les vitesses et même de déconnecter complètement les utilisateurs de l’internet.

    Plus de 2 000 domaines sont bloqués par les FAI britanniques, dont de nombreux sites de partage de fichiers populaires.

    Si vous voulez éviter de télécharger des œuvres protégées par le droit d’auteur, il existe de nombreux sites dont le contenu est gratuit et légal et qui sont accessibles par le biais du domaine public ou de la licence Creative Commons.
  3. Australie
    Le téléchargement et le partage de matériel protégé par des droits d’auteur en Australie sont illégaux. Le projet de loi de 2018 sur les droits d’auteur permet aux fournisseurs d’accès Internet de bloquer les sites de torrents classés comme sites “pirates” ainsi que les sites miroirs et les sites proxy qui y sont liés.

    De nombreux sites BitTorrent populaires comme ThePirateBay, Torrentz et TorrentHound sont donc bloqués. Au total, près de 1 000 domaines de partage de fichiers sont bloqués par des fournisseurs d’accès Internet comme Telstra.

    On ne sait pas très bien quelles sont les amendes pour torrent illégal, mais un cas survenu en 2015 a mis en évidence les difficultés auxquelles sont confrontés les propriétaires de contenu en infligeant des amendes à des téléchargeurs présumés illégaux.
  4. Canada
    Depuis janvier 2014, la loi sur la modernisation du droit d’auteur (Copyright Modernization Act) exige que les fournisseurs d’accès Internet canadiens comme Bell envoient des avis aux contrevenants au droit d’auteur qui utilisent leurs services. Les FAI canadiens sont légalement autorisés à stocker pendant au moins six mois les données téléchargées en amont et en aval par les abonnés qui violent les droits d’auteur.

    Les détenteurs de droits d’auteur ne peuvent pas poursuivre les contrevenants pour plus de 5 000 dollars canadiens (~3 500 dollars) si le matériel protégé par des droits d’auteur est utilisé à des fins non commerciales.

    La loi canadienne permet également aux fournisseurs d’accès Internet de limiter la vitesse de partage des fichiers s’il s’avère qu’un utilisateur pratique le torrent.

Quels VPN ne devriez-vous pas utiliser pour le torrenting et le P2P ?

Tous les VPN ne sont pas adaptés au torrent sûr et privé. Certains VPN bloquent le trafic P2P, et d’autres ne protègent pas totalement votre vie privée. Sur les dizaines de services VPN que nous avons examinés, la grande majorité n’a tout simplement pas été retenue.

Vous devriez éviter tout VPN qui ne dit pas explicitement qu’il prend en charge le trafic P2P. Les conditions de service doivent comporter une politique claire en matière de torrents ainsi que des règles strictes de non-enregistrement dans la politique de confidentialité.

Il est également important de vérifier les avis pour s’assurer que le fournisseur a de bonnes vitesses et qu’il n’a pas d’antécédents de transmission des demandes de sanctions aux utilisateurs. Ces revues pourront également vous indiquer dans quelle mesure le service VPN est sûr en termes de chiffrement, de fuites et de coupe-circuit.

En bref, vous devriez éviter les VPN qui :

  • n’autorisent pas explicitement le torrent ou les activités P2P de quelque nature que ce soit.
  • ne sont pas assez rapides, ce qui entraîne des téléchargements lents.
  • divulguent votre adresse IP réelle ou ne disposent pas d’un commutateur d’arrêt du VPN.
  • conservent les journaux d’utilisateurs, y compris les informations sur votre historique de torrents.
  • ont des restrictions d’utilisation de la bande passante et des données.

Questions Fréquentes sur les VPN pour les torrents

En plus de devoir identifier quel VPN est le meilleur pour le partage de fichier en P2P, il y a aussi beaucoup d’autres sujets sur les torrents pour lesquels vous vous posez peut-être des questions. Ci-dessous, nous tenterons de répondre à certaines d’entre elles.

Quel est le meilleur VPN pour le torrenting ?

ExpressVPN est le meilleur VPN que nous avons testé pour le torrenting. Il est facile à utiliser, fiable et l’un des VPN les plus rapides que nous ayons jamais testés sur des connexions proches et internationales. Même sans transfert de port, il a toujours prouvé qu’il était le VPN le plus pratique et le plus sûr pour le torrenting.

Plus important encore, ExpressVPN a fait ses preuves en matière de sécurité, avec une excellente politique de journalisation minimale, et ne présente aucune preuve d’erreur ou de mauvaise pratique dans son passé. Nous pensons que vous pouvez faire confiance à ExpressVPN à 100 %.

Quel est le meilleur VPN gratuit pour le torrenting ?

Il n’y a pas beaucoup de VPN gratuits que nous recommandons pour le torrenting. Les VPN gratuits ne sont pas idéaux, même dans des circonstances normales, et il est particulièrement conseillé d’éviter d’utiliser des VPN gratuits pour des activités P2P anonymes.

Bien qu’il existe de nombreux VPN gratuits sur le marché, la plupart d’entre eux sont peu sûrs et dangereux pour la vie privée des utilisateurs. Il n’est pas rare que les VPN gratuits réduisent la vitesse, limitent l’utilisation des données, et même collectent vos données pour les vendre à des tiers.

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les VPN gratuits sont un choix particulièrement mauvais pour le torrenting :

  • Support P2P : la majorité des VPN gratuits n’autorisent pas du tout le trafic P2P ou le torrenting. Même des services populaires comme Hotspot Shield limitent le torrenting aux utilisateurs de son plan premium.
  • Plafonds de données : pour inciter les utilisateurs à passer à une formule payante, la plupart des services VPN gratuits sont assortis de limites de bande passante et de données qui limitent le nombre de fichiers que vous pouvez télécharger.
  • Vitesse lente : la plupart des VPN gratuits sont trop lents ou peu fiables pour télécharger rapidement des fichiers volumineux.
  • Sécurité médiocre : il est beaucoup plus probable que votre adresse IP soit exposée si vous utilisez un service gratuit. Nos recherches ont montré que plus de 20 % des applications VPN Android gratuites ne protègent pas la vie privée des utilisateurs en raison de fuites de DNS et d’IP. De plus, 85 % des applications sont caractérisées par des autorisations excessives qui peuvent entraîner des abus de confidentialité.
  • Suivi et logiciels malveillants : les services gratuits comprennent souvent des bibliothèques de suivi ou des logiciels malveillants conçus pour collecter vos données. Une étude universitaire a révélé que près de 40 % des VPN Android comportaient des logiciels malveillants. En outre, des services comme le VPN Hola volent votre bande passante pour la vendre à des tiers.
  • Politiques d’enregistrement invasives : l’exploitation d’un réseau VPN est coûteuse, et les VPN gratuits doivent couvrir ce coût sans compter sur les frais d’abonnement. Par conséquent, la grande majorité des services gratuits comprennent une forme d’enregistrement de données ou de publicité, ce qui est dangereux pour la vie privée des utilisateurs.

Pour l’essentiel, de nombreux VPN gratuits ne sont tout simplement pas dignes de confiance. Il s’agit le plus souvent d’entreprises louches qui comptent sur la communication de vos données à des annonceurs pour faire des bénéfices. Si vous cherchez un VPN pour le torrenting, vous devez éviter d’utiliser un service qui enregistrera votre activité et votre adresse IP.

Il existe des VPN gratuits fiables qui fonctionnent pour le torrent occasionnel. Nous recommandons Windscribe et Hide.Me en version gratuite, mais vous pouvez trouver notre liste complète des meilleurs VPN gratuits pour le torrenting ici. Windscribe permet le trafic P2P sur la plupart des serveurs et offre une limite de données généreuse de 10 Go, ainsi qu’une politique claire de non-enregistrement et un commutateur d’arrêt du VPN.

Dans l’ensemble, l’utilisation d’un VPN gratuit pour le torrenting n’est pas aussi sûre qu’un service payant, et les VPN payants ont beaucoup plus à offrir. En achetant un VPN fiable, vous soutenez le fournisseur et investissez dans l’amélioration de la confidentialité, des fonctions de sécurité supplémentaires et une assistance clientèle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Si vous cherchez à faire des économies, nous vous recommandons de choisir un VPN premium abordable pour le torrenting, comme NordVPN ou PrivateVPN, qui sont actuellement disponibles pour environ 3,50 € par mois sur la base d’un abonnement de deux ans. Vous pouvez également consulter les VPN avec des essais gratuits ou les meilleurs VPN bon marché.

Quels pays bloquent les sites web de torrents ?

Une étude récente de la Motion Picture Association (MPA) estime qu’au moins 42 pays bloquent plus de 4 000 sites de piratage (plus de 8 000 domaines réels) au total.

Parmi ces 42 pays, 31 sont membres de l’Union européenne (UE), dont la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal. On estime que plus de 5 300 domaines de torrent sont bloqués dans l’UE.

En dehors de l’UE, l’Australie, la Corée du Sud, le Mexique et la Thaïlande sont quelques-uns des pays qui bloquent les sites de partage de fichiers. Certains des sites pirates les plus populaires y sont bloqués.

Quel est l’endroit le plus sûr pour le torrenting et le trafic P2P ?

Lorsque vous choisissez un serveur VPN pour le torrent, il est recommandé de vous connecter à un pays qui dispose de protections légales explicites pour les utilisateurs P2P. Vous pouvez également choisir un pays qui a une approche plus souple en matière de sanction des violations des droits d’auteur.

Malheureusement, la plupart des pays, notamment la France, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie sont très hostiles à la protection de la vie privée numérique et aux activités P2P. Vous devriez éviter d’utiliser des fournisseurs de VPN ou des serveurs VPN basés dans ces pays.

Il existe cependant des exceptions. Voici quelques uns des endroits les plus sûrs au monde pour le torrent :

  1. Suisse
    La loi suisse sur les droits d’auteur permet aux internautes de télécharger légalement toute la musique et tous les films, à condition que ce soit pour un usage personnel et non à des fins lucratives. La surveillance des téléchargements P2P par des tiers comme votre fournisseur d’accès Internet est également illégale.

    Auparavant, les fournisseurs d’accès suisses n’étaient même pas tenus de bloquer l’accès aux sites de piratage. Cela a changé récemment, mais le torrent de matériel protégé par des droits d’auteur reste légal. C’est pourquoi la Suisse est depuis longtemps considérée comme l’un des meilleurs pays au monde pour le torrenting.
  2. Espagne
    Les lois sur le droit d’auteur en Espagne sont légèrement vagues. Les sites de piratage sont régulièrement bloqués, mais les autorités espagnoles ont déclaré que le torrent de fichiers à usage personnel est légal. Tant que l’utilisateur ne tire pas de profit de cette activité, il n’enfreint pas la loi.

    Les juges espagnols ont également déclaré que les données personnelles liées à une adresse IP ne peuvent être divulguées que dans le cadre d’une enquête pénale ou pour des raisons de sécurité publique.
  3. Roumanie
    La Roumanie est un pays très sûr pour les torrents privés et un bon choix pour se connecter avec votre VPN.

    Les personnes et les organisations qui exploitent des sites de piratage ont été sanctionnées en Roumanie, mais les personnes qui ne réalisent pas de bénéfices sont dans une position beaucoup plus forte.

    La Roumanie est le seul pays européen à avoir rejeté avec succès les lois de l’UE sur la conservation des données. Il existe également un précédent dans la législation roumaine qui définit le partage de matériel protégé par des droits d’auteur comme un crime sans victime, ce qui signifie que des poursuites judiciaires sont rarement engagées si l’individu fait du torrent pour son usage personnel, plutôt que pour en tirer des profits.

Le transfert de port est-il nécessaire pour le torrent ?

Votre routeur fait office de passerelle entre tous vos appareils et Internet. Chaque routeur est équipé d’un pare-feu NAT, qui bloque le trafic indésirable et détermine quel trafic est destiné à quel appareil spécifique.

Le pare-feu NAT effectue généralement cette opération automatiquement, mais la redirection de port vous permet de la configurer manuellement. Cela signifie que vous pouvez attribuer des ports à certaines fonctions ou à certains appareils, ce qui permet à votre routeur de créer une connexion directe entre l’appareil et le site web souhaité.

La redirection de port en tant que fonction VPN implique de configurer votre connexion VPN pour qu’elle passe par un port spécifique de votre routeur, en contournant le pare-feu NAT. Vous devrez l’utiliser si vous voulez envoyer des torrents efficacement, car l’activité P2P est parfois bloquée par le pare-feu NAT pour protéger votre appareil contre les attaques malveillantes.

Vous n’avez pas besoin de la redirection de port pour télécharger un fichier torrent, mais vous en aurez besoin si vous voulez devenir un pair pour partager vos fichiers et ainsi, aider à maintenir l’essaim. Certains clients de torrents disposent également de traqueurs qui ralentiront considérablement votre taux de téléchargement si vous n’effectuez pas également l’upload.

Il est important d’être en mesure de procéder à l’upload pour deux raisons :

  1. Maintenir le torrent : un essaim de torrents a besoin de “seeders” pour survivre, et si personne n’envoie de contenu, il n’y aura tout simplement plus de torrents à télécharger.
  2. Obtenir les meilleures vitesses : pour maintenir l’essaim, certains torrents pénaliseront les pairs qui ne partagent pas, donc le fait de ne rien envoyer peut avoir un impact négatif sur votre expérience.

Bien que tous les routeurs ne bloquent pas ou ne ralentissent pas les connexions P2P, il est généralement admis que la redirection de port améliore les vitesses de téléchargement car les connexions contournent le pare-feu.

D’après nos tests approfondis, nous pensons que la redirection de port n’est pas une exigence absolue pour le torrent de fichiers lors de l’utilisation d’un VPN, et certains des VPN que nous avons recommandés dans cette liste ne l’offrent pas du tout comme fonction.

Cependant, si vous souhaitez un VPN qui inclut la redirection de port et vous permet l’envoi de fichiers, vous pouvez choisir entre PrivateVPN, Mullvad et Private Internet Access.

Qu’est-ce qu’un proxy SOCKS5 ?

SOCKS est un protocole de connexion qui envoie des paquets entre un serveur web et un appareil utilisant un serveur proxy. Le serveur proxy génère une adresse IP aléatoire avant que votre trafic n’atteigne sa destination finale. SOCKS5 est le protocole SOCKS le plus récent.

Ce type de connexion proxy cache votre adresse IP et utilise un protocole conçu pour gérer les traqueurs et les connexions P2P, ce qui le rend idéal pour une utilisation lors du torrent.

De nombreux clients de torrents, dont Bittorrent et uTorrent, vous permettent d’intégrer votre proxy SOCKS5 directement dans le client.

Si les connexions proxy SOCKS5 sont rapides et efficaces pour débloquer des sites web, elles ne sont pas idéales pour la protection de la vie privée. Elles ne chiffrent pas votre trafic, ce qui signifie que votre FAI peut toujours surveiller votre navigation et identifier votre activité de torrent.

En bref, les proxies SOCKS5 sont depuis longtemps un choix populaire parmi les torrents, mais ils n’offrent pas la même protection qu’un VPN complet.

Il est également important d’éviter d’utiliser un proxy HTTP lors du torrenting, qui est le type de proxy libre le plus courant. Les mandataires HTTP ne peuvent transporter que du trafic HTTP non sécurisé et ne peuvent pas gérer les connexions de poste à poste.

La plupart des clients de torrents ignorent les paramètres du proxy HTTP lorsqu’ils se connectent à des pairs, ce qui signifie qu’ils pourront voir votre véritable adresse IP.

Le torrent est-il la même chose que Kodi ?

De nombreux lecteurs nous demandent quelle est la différence entre Kodi et le torrent.

Kodi n’est qu’un centre multimédia multi-plateforme à code source ouvert qui vous permet de lire tous vos contenus media en un seul endroit. Mais il est très personnalisable et possède une communauté active qui développe des modules complémentaires qui ajoutent toutes sortes d’utilités au logiciel, y compris certains qui ajoutent des contenus qui violent les restrictions de copyright.

De nombreux modules complémentaires de Kodi fonctionnent différemment de la technologie BitTorrent : ils utilisent des flux en direct plutôt que le téléchargement de fichiers. Ils ne téléchargent ni ne chargent de fichiers sur votre appareil (à moins que vous n’en fassiez la demande). Le streaming ne comporte pas autant de risques que le torrent, car vous ne partagez pas activement le contenu ou n’affichez pas nécessairement votre adresse IP publiquement.

Mais tous les modules complémentaires de Kodi ne fonctionnent pas de cette manière et sans VPN, votre fournisseur d’accès Internet pourra toujours surveiller votre activité.

Certains modules complémentaires de Kodi utilisent le protocole BitTorrent en coulisse. Cela signifie qu’ils téléchargent et chargent du contenu sur votre appareil simultanément, exposant ainsi votre identité à tous les autres membres de l’essaim. Vous aurez absolument besoin d’un VPN pour utiliser ces modules complémentaires de manière anonyme.

Conclusion

Il peut être difficile de trouver le VPN adapté à vos besoins en matière de torrents, mais il y a quelques points essentiels à retenir lorsque vous choisissez une option. Lorsque vous effectuez un torrent, vous voulez un VPN qui vous permette de télécharger du contenu avec le moins de restrictions possible.

En outre, il est impératif d’utiliser un fournisseur VPN qui n’enregistre aucune de vos informations personnelles. C’est important au cas où les données de l’utilisateur seraient demandées par un gouvernement ou les forces de l’ordre.

Un VPN est le moyen idéal de torrenter en toute sécurité avec une parfaite tranquillité d’esprit. Qu’il s’agisse de séries TV, de films, de jeux ou de logiciels, un VPN peut masquer votre adresse IP à tous les autres utilisateurs de l’essaim de torrents.

Nous vous recommandons de choisir l’un de nos cinq meilleurs VPN cités dans cet article pour ce travail, mais assurez-vous de vérifier tous les services potentiels, le nombre et l’emplacement des serveurs et la vitesse moyenne avant de souscrire votre abonnement.

Au besoin, contactez le service clientèle et posez vos questions avant de procéder au paiement. Mais rappelez-vous que vous bénéficiez de 30 jours pour demander le remboursement de votre forfait auprès de tous les VPN de cette liste si vous n’êtes pas satisfait de leur service en matière de torrenting.

En outre, un VPN offre une foule d’autres avantages tels que de rester en sécurité pendant que vous téléchargez vos contenus préférés !

Même si nous ne soutenons ni n’encourageons l’utilisation illégale ou malveillante des services VPN et n’approuvons pas davantage la consommation de contenu piraté payant, tous les VPN recommandés dans cet article devraient vous donner satisfaction. Enfin, n’oubliez pas de contacter directement l’équipe de support VPN si vous avez des problèmes avec le torrent.

Cet article vous a t-il été utile ?

Pypo

Nous avons créé ce site Web pour vous fournir des informations honnêtes, utiles et à jour sur les solutions existantes de confidentialité et de sécurité en ligne. Les guides et outils présents vous aideront à contrecarrer les plans de toutes les entreprises et entités gouvernementales qui pillent vos données personnelles et foulent votre vie privée. Nous suivre sur Mastodon