» Solutions » Recherche Privée » Quels moteurs de recherche respectent ma vie privée ?

Quels moteurs de recherche respectent ma vie privée ?

  • Pypo 

Les moteurs de recherche nous apportent aujourd’hui la réponse à quasiment toutes nos questions et nous aident à approfondir les sujets que nous recherchons. Ils le font très bien et ils le font “à priori” gratuitement.

Leur existence a néanmoins un coût très élevé pour les compagnies qui éditent un tel service : celui qui leur permet de créer, maintenir à jour et enrichir un index très volumineux de milliards de page Web sur des serveurs non moins nombreux.

Comment font-ils alors pour nous offrir un tel service gratuitement ? Si vous consultez ce site, vous connaissez sans doute la réponse : en réalité, vous payez de votre personne; enfin de votre vie privée plus exactement.

Aujourd’hui, les “gros” moteurs de recherche sont essentiellement des outils de collecte de données pour agences de publicité. La collecte de vos données personnelles aide ces entreprises à gagner de l’argent avec des publicités ciblées, un secteur en plein essor. Sauf si vous utilisez un moteur de recherche privé, vos données sont entre les mains de tiers et vous êtes le produit.

Voici les informations collectées par les moteurs de recherche invasifs (non privés) :

  • Adresse IP
  • Agent utilisateur (appareil)
  • Localisation exacte
  • Identifiant unique (stocké dans les cookies du navigateur)
  • Requêtes de recherche (y compris donc les plus personnelles, secrètes ou inavouables…)

L’utilisation d’un moteur de recherche peut révéler des informations hautement personnelles vous concernant, telles que des problèmes médicaux, le statut professionnel, les informations financières, les convictions politiques et d’autres informations confidentielles. Ces données seront bien sûr collectées, stockées et liées à votre profil de données. Le seul moyen de ne pas participer efficacement à cette opération est de garder vos données en lieu sûr et hors de portée de ces collecteurs de données.

Meilleurs moteurs de recherche privés

Trouver le meilleur moteur de recherche privé pour vos besoins spécifiques est un processus subjectif et il n’y a pas de solution unique convenant à tous.

Ceci étant dit, Startpage est selon nous aujourd’hui le moteur de recherche privé qui retourne les meilleurs résultats tout en respectant les données personnelles de ses utilisateurs de manière exemplaire.

Startpage peut donc s’avérer être le moteur de recherche privé le mieux adapté à vos besoins. Pour autant, vous pouvez tous les tester pour voir lequel vous convient le mieux.

La seule exception à cette règle est Mojeek, qui est un véritable moteur de recherche basé sur un robot avec son propre index. Il existe également quelques moteurs de recherche qui se situent entre ces deux définitions en déployant leur propre robot, mais également en tirant les résultats d’autres moteurs de recherche.

Remarque : cette liste n’est pas nécessairement classée par ordre de préférence. Choisissez le meilleur moteur de recherche pour vous en fonction de votre propre modèle de confidentialité et de vos besoins uniques.

Startpage.com : résultats de recherche Google et protection complète de la vie privée

Derrière Startpage se trouve une société européenne – Pays-Bas, obsédée par la confidentialité depuis 2006.

Startpage est sans doute le meilleur moteur de recherche privé disponible actuellement. Il combine d’excellents résultats de recherche, des paramètres personnalisables et d’excellentes fonctionnalités de confidentialité. Startpage utilise les résultats de Google, mais avec des protections supplémentaires en matière de confidentialité, des options d’affichage du proxy et aucune collecte de données.

Initialement, Startpage s’appelait IXQuick et a été fondée par David Bodnick en 1998. Vous pouvez obtenir davantage d’historique sur la société et ses politiques en consultant sa page A propos de nous.

Startpage se débrouille plutôt bien dans le domaine de la confidentialité des utilisateurs. Il n’enregistre aucune donnée utilisateur et ne partage aucune information avec des tiers. Startpage est basée aux Pays-Bas, une juridiction favorable au respect de la vie privée par rapport aux États-Unis (Five Eyes) et bien qu’appartenant à l’alliance des Neuf Yeux (Nine Eyes). En outre, Startpage a passé avec succès des audits tiers indépendants portant sur ses pratiques de confidentialité et de traitement des données.

Fonctionnalité « Mode anonyme » Une option intéressante avec Startpage est qu’elle inclut une fonctionnalité de proxy, grâce à laquelle vous pouvez afficher des images, des vidéos et des sites Web. Vous verrez un lien «Mode Anonyme» à côté de chaque résultat de recherche. En cliquant dessus, votre adresse IP et votre agent utilisateur seront masqués et les sites sont consultés dans une “fenêtre” proxy.

Fonctions personnalisables – Lors du test de la dernière version de Startpage, nous avons été impressionnés par toutes les fonctions personnalisables. Outre les modifications de langue, il existe également différents thèmes de présentation (Dark, Night, Air, etc.) et des options de visualisation par proxy pour les images et les sites Web. Vous pouvez également sélectionner la région de serveur que vous souhaitez utiliser: serveurs américains ou européens.

Pour en faire le moteur de recherche par défaut de votre navigateur, c’est par ici.

SearX : un méta-moteur de recherche open source

SearX agrège les résultats d’autres moteurs de recherche sans stocker d’informations sur ses utilisateurs.

SearX est un méta-moteur de recherche open source qui rassemble les résultats d’autres moteurs de recherche tout en respectant la confidentialité de ses utilisateurs.

Avoir son propre moteur de recherche à la maison : une caractéristique unique de SearX est que vous pouvez exécuter votre propre instance sur une machine à vous. L’inconvénient de votre propre instance est toutefois que vos résultats de recherche ne seront pas mélangés à ceux d’autres utilisateurs. SearX est open source et disponible sur GitHub.

Un autre aspect intéressant de SearX est qu’il est très personnalisable. Vous pouvez modifier exactement les moteurs de recherche dont SearX extrait les résultats dans la zone des préférences de l’utilisateur. Vous pouvez également affiner les résultats avec différentes catégories – tout est sous votre contrôle.

En revanche, l’un des inconvénients de SearX est son blocage par Google car il tente de relever les résultats de Google sans son accord. Lors de tests de SearX, avec Google comme moteur pris en charge, il se peut que vous obteniez des erreurs suite au blocage de votre requête par Google.

Toutefois, SearX peut toujours extraire des résultats d’autres moteurs de recherche, mais si vous avez besoin de résultats Google, Startpage pourrait être une meilleure option.

Instances publiques – SearX étant un logiciel à code source ouvert librement accessible à toute personne, vous pouvez utiliser différentes instances publiques. Cependant, comme avec les nœuds Tor, n’importe qui peut configurer une instance « non autorisée » et potentiellement enregistrer l’activité des utilisateurs, comme l’explique SearX ici. Néanmoins, vous pouvez vous en tenir au site principal, searx.me.

Qwant : Cocorico ! Moteur de recherche français qui monte

Qwant est un autre moteur de recherche privé, basé en France, qui s’appuie principalement sur les résultats de recherche de Bing. Étant basé en Europe, les protections de la confidentialité des données sont beaucoup plus strictes. Qwant promet de protéger la confidentialité des utilisateurs (pas de suivi) et d’empêcher les gens de rester coincés dans la bulle de filtrage. Voici un extrait de la politique de confidentialité de Qwant :

"Lorsque vous utilisez Qwant comme moteur de recherche, nous ne mettons sur votre navigateur aucun cookie qui permettrait de vous reconnaître à chaque utilisation ou de vous suivre partout sur Internet. Nous n’utilisons aucun dispositif de traçage (pixel, fingerprinting…). Nous ne collectons et ne conservons aucun historique des recherches. Lors d’une requête, celle-ci est immédiatement anonymisée dans la mesure où elle est dissociée de votre adresse IP, en conformité avec les préconisations de la CNIL. En bref, ce que vous faites avec Qwant reste votre vie privée et nous ne voulons pas le savoir."

Qwant dispose également de très bonnes options de filtrage de recherche permettant de filtrer les résultats selon différentes catégories (Web, actualités, réseaux sociaux, images, vidéos et shopping), ainsi que les filtres de date.

La page d’accueil de Qwant comprend également des reportages, des tendances, des événements et d’autres sujets d’intérêt. Qwant continue de croître, avec plus de 10 millions de recherches par jour, et est l’un des sites Web les plus populaires en France (top 50).

DuckDuckGo : méta-moteur de recherche made in USA

DuckDuckGo est un moteur de recherche basé aux États-Unis qui a été lancé par Gabriel Weinberg en 2008. Il génère des résultats de recherche provenant de plus de 400 sources, notamment Wikipedia, Bing, Yandex et Yahoo. DuckDuckGo a un partenariat étroit avec Yahoo, ce qui l’aide à mieux filtrer les résultats de recherche.

Pour autant, les résultats d’une recherche effectuée sur DuckDuckGo (DDG) proviennent principalement de Bing (Microsoft).

Pour financer ses opérations, DuckDuckGo génère des revenus par le biais de publicités et de sociétés affiliées, comme expliqué ici. Semblable à Google et à d’autres moteurs de recherche, DuckDuckGo affichera des annonces en haut de vos recherches. DuckDuckGo s’est aussi associé à Amazon et eBay en tant qu’affiliés.

Les recherches sont enregistrées – DuckDuckGo a une politique de confidentialité détaillée qui traite principalement des autres moteurs de recherche. C’est seulement lorsque vous atteignez le bas de la page que vous apprenez que DDG enregistre toutes vos requêtes de recherche :

"Nous sauvegardons également les recherches, mais là encore, pas de manière personnellement identifiable, car nous ne stockons pas les adresses IP ni les chaînes d'agent d'utilisateur uniques."

Pourquoi DuckDuckGo enregistre-t-il alors vos requêtes de recherche ?

La politique de confidentialité stipule : “Nous utilisons des données de recherche agrégées, non personnelles, pour améliorer des éléments tels que les fautes d’orthographe.”

L’ironie de l’histoire veut que le fondateur de DDG, Gabriel Weinberg, était à l’origine d’un réseau social appelé Names Database, qui regroupait les noms et adresses réels de ses utilisateurs (cela ne vous rappelle-t-il pas un autre réseau social actuel très populaire ?) Celui-ci a ensuite été vendu en mars 2006 avec toutes les données de ses utilisateurs à Classmates.com (ça y est, vous y voyez un peu plus clair ?) pour environ 10 millions de dollars en espèces.

DuckDuckGo était lancé quelques années plus tard, en 2008, avec la confidentialité de ses utilisateurs comme argument principal. Il est devenu populaire en 2013 après les révélations de Snowden. DuckDuckGo reste l’un des moteurs de recherche privés les plus populaires à ce jour et est bien considéré par la communauté de la protection de la vie privée.

Ceci étant dit, DDG est une très bonne alternative aux moteurs de recherche classiques pour ceux et celles qui souhaitent limiter la fuite de leurs données personnelles et leur profilage publicitaire.

MetaGer : méta-moteur de recherche open source

MetaGer est un moteur de recherche open source basé en Allemagne, avec des fonctionnalités très intéressantes et qui obtient ses résultats de recherche depuis Bing, Yandex, Yahoo et d’autres, ainsi que son propre robot d’analyse Web.

C’est un projet très intéressant, qui a débuté en 1996 et qui est maintenant géré par une fondation allemande à but non lucratif appelée SUMA-EV (Association pour un accès gratuit au savoir) :

  • Chaque résultat de recherche indique la source d’où il provient
  • Options de filtrage de recherche (date, recherche sécurisée et langue)
  • Options d’affichage du proxy «ouvrir en mode anonyme»

MetaGer se distingue également en termes de confidentialité, comme ils l’expliquent ici. Semblable à Startpage, MetaGer convertit les requêtes de recherche en requêtes anonymes via un serveur proxy, qui fournit également l’option de visualisation anonyme avec tous les résultats. Les adresses IP des utilisateurs sont tronquées pour des raisons de confidentialité, bien que les informations sur l’agent d’utilisateur soient transmises à leurs partenaires de recherche. MetaGer n’utilise pas de cookies ni d’autres méthodes de suivi.

Pour assurer la stabilité et la sécurité des opérations, MetaGer conserve certains journaux sur leurs propres serveurs (en Allemagne), mais ces données ne sont pas conservées plus de 96 heures et sont automatiquement effacées. MetaGer finance les opérations à partir des dons des utilisateurs, ainsi que des annonces diffusées via des réseaux de partenaires, tels que Bing, qui figurent en haut des résultats. Si vous achetez un abonnement, cependant, vous pouvez obtenir des résultats de recherche totalement sans publicité. (Sans adhésion et dons personnels, MetaGer déclare qu’ils ne pourraient pas continuer leurs activités.)

MetaGer exploite l’ensemble de son infrastructure sur des serveurs situés en Allemagne, qui est une bonne juridiction en matière de protection de la vie privée et régie par des lois strictes en matière de protection des données. Comme SearX, MetaGer est complètement open source. Pour les utilisateurs du réseau Tor, MetaGer héberge également un site .onion. Vous pouvez en savoir plus sur l’utilisation de MetaGer, ainsi que sur leurs applications, plug-ins et fonctionnalités, sur leur site Web.

Swisscows : moteur de recherche privé basé en Suisse, avec zéro suivi

Swisscows est un moteur de recherche privé basé en Suisse qui respecte très bien la vie privée et la sécurité. Ils ne promettent aucun suivi ni collecte de données, et ont même un centre de données «Swiss Fort Knox» pour leur infrastructure de serveur. Sur leur site, ils confirment :

  • avoir leurs propres serveurs et ne pas travailler avec le cloud ou une tierce partie!
  • avoir leur centre de données dans les Alpes suisses – CECI est le bunker le plus sûr d’Europe !
  • avoir tout positionné géographiquement en dehors de l’UE et des États-Unis.

En termes de confidentialité, Swisscows est l’un des meilleurs choix, sans doute mieux que de nombreux autres moteurs de recherche privés. De leur politique de confidentialité ressort :

"Nous ne stockons aucune donnée personnelle de nos visiteurs.
Cela signifie que, lorsque vous utilisez Swisscows :
- votre adresse IP n’est ni sauvegardée ni répertoriée ;
- aucune analyse n’est effectuée pour déterminer le logiciel de navigation que vous utilisez (Internet Explorer, Safari, Firefox, Chrome, etc…) ;
- nous ne recherchons pas le type de système d’exploitation de votre ordinateur (Windows, Mac, Linux, etc…) ;
- nous ne répertorions aucune donnée personnelle.

Les seules informations que nous enregistrons concernent le nombre de recherches quotidiennes effectuées sur Swisscows afin de mesurer le flux total de visites sur notre site. Notre recherchons, par ce moyen, à connaître la répartition de ce flux selon la langue et les données statistiques générales."

Les résultats des requêtes de recherche proviennent principalement du moteur Bing.

Contenu adapté aux familles : un des aspects uniques de Swisscows réside dans le fait qu’ils sont très attentifs aux contenus adaptés aux familles. Comme ils l’expliquent sur leur page à ce propos :

  • Nous promouvons les valeurs morales.
  • Nous détestons la violence et la pornographie.
  • Nous promouvons l’éducation aux médias numériques.

Bien que certaines personnes n’apprécient peut-être pas le fait que Swisscows filtre les résultats pornographiques et violents de leurs résultats de recherche, d’autres le considèrent comme une fonctionnalité intéressante, en particulier celles ayant de jeunes enfants.

Etant donné que Swisscows ne transmet pas les données des utilisateurs des requêtes de recherche, ils ne sont pas en mesure de monétiser efficacement leur service via des partenaires publicitaires, ce qui signifie qu’ils comptent largement sur les dons et les sponsors pour gérer leurs opérations (les sponsors peuvent obtenir une bannière publicitaire en haut des résultats) :

"En raison du fait que Swisscows ne surveille pas les utilisateurs, ne supprime donc pas les données et qu’aucune donnée n’est vendue aux annonceurs, seules quelques entreprises sont intéressées par la publicité sur Swisscows. Malheureusement, ces revenus ne couvrent pas les dépenses en centres de données, développement, employés, etc."

Mojeek : véritable moteur de recherche

Contrairement à certains autres moteurs de recherche privés (méta-moteurs) de cet article, Mojeek est un véritable moteur de recherche doté de son propre robot. Dans une discussion ouverte sur le reddit, Mojeek a affirmé avoir indexé 2,3 milliards de pages, son objectif étant de le doubler d’ici la fin de l’année.

En termes de confidentialité, Mojeek prétend être le « tout premier moteur de recherche sans suivi / vie privée » depuis ses débuts. La politique de confidentialité de Mojeek explique comment les données utilisateur sont globalement protégées :

"Mojeek n'implémente aucun type de suivi d'utilisateur spécifique, que ce soit au moment de la visite ou ultérieurement via des journaux standard, qu'il conserve. Ces journaux contiennent l'heure de la visite, la page demandée, éventuellement des données de renvoi et des informations sur le navigateur. Les adresses IP ne sont pas enregistrées (sauf dans de rares circonstances [1]).
L'adresse IP est remplacée par un simple code à deux lettres indiquant le pays d'origine du visiteur. Mojeek supprime ainsi toute possibilité de suivi ou d'identification d'un utilisateur particulier.

[1] Mojeek fait une exception à cette règle. Si une requête de recherche est jugée liée à des pratiques illégales et contraires à l'éthique concernant des mineurs, le journal complet, y compris l'adresse IP de visite, sera conservé et remis aux autorités officielles qui le demanderont. Si cette exception vous inquiète, Mojeek n’est pas le moteur de recherche pour vous."

Mojeek explique que cette dernière section relative au contenu illégal est censée avoir un effet « dissuasif » dans les cas où ils « se réservent le droit » de consigner des adresses IP. Dans l’ensemble, pas une mauvaise politique de confidentialité.

YaCy : moteur de recherche open source en peer-to-peer

YaCy est un moteur de recherche privé intéressant qui se distingue des autres par son fonctionnement sur un réseau peer-to-peer (décentralisé). Il a été créé en 2004 par Michael Christen et est entièrement open source. Voici une brève description du site Web de YaCy :

"Il est entièrement décentralisé, tous les utilisateurs du réseau de moteur de recherche sont égaux, le réseau ne stocke pas les demandes de recherche des utilisateurs et il est impossible pour quiconque de censurer le contenu de l'index partagé. Nous voulons parvenir à la liberté d’information grâce à une recherche Web gratuite et distribuée, alimentée par les utilisateurs mondiaux."

Avec YaCy, il n’existe donc aucun serveur central susceptible d’être saisi ou exploité par les autorités. Au contraire, tous les pairs du réseau sont égaux et peuvent être utilisés pour l’analyse ou en «mode proxy» pour indexer des pages pour d’autres utilisateurs.

Autres moteurs de recherche intéressants

N’importe lequel des moteurs de recherche privés ci-dessus peut constituer un bon choix si vous recherchez à restaurer votre vie privée en ligne.

Cela dit, il existe sur le marché d’autres moteurs de recherche offrant divers degrés de confidentialité, de protection du suivi et de cryptage.

Vous trouverez ci-dessous quelques moteurs de recherche qui constituent aussi de bien meilleures alternatives à Google ou Yahoo Search mais qui ne répondent pas non plus à toutes les exigences pour être présentés comme de véritables “moteurs de recherche privés” complets, et ce pour diverses raisons.

Les moteurs de recherche ci-dessous peuvent néanmoins constituer d’excellents choix en fonction de votre modèle de menace, de vos besoins et de vos préférences de confidentialité.

Search Encrypt : recherche cryptée mais par qui ?

Search Encrypt est un autre moteur de recherche intéressant qui prétend offrir une meilleure confidentialité par défaut que DuckDuckGo. Comme DuckDuckGo, Search Encrypt utilise Bing pour les résultats de recherche.

Search Encrypt décrit les fonctionnalités suivantes sur son site Web :

  • Expiration de l’historique de navigation : les clés de chiffrement pour vos recherches expirent lorsque vous avez terminé votre recherche.
  • Chiffrement de bout en bout : les recherches sont chiffrées de bout en bout à l’aide du chiffrement AES-256 et HTTPS / SSL.
  • Recherche cartographique respectueuse de la vie privée
  • Recherche vidéo respectueuse de la vie privée

Bien que Search Encrypt comporte des fonctionnalités intéressantes, la politique de confidentialité comporte quelques drapeaux rouges. Ça commence par :

"Search Encrypt ne suit pas l'historique de recherche de manière identifiable par l'utilisateur."

Cette phrase alambiquée suggère que Search Encrypt suit effectivement l’historique des recherches, mais tente d’anonymiser les données. Leur politique de confidentialité stipule en outre :

"De plus, nous stockons des données de recherche agrégées pour améliorer les performances du produit, mais jamais d’adresses IP ou d’identifiants d’utilisateur uniques en relation avec de telles recherches, afin de garantir qu’aucune des informations collectées dans le cadre de votre activité de recherche ne soit personnellement identifiable."

C’est une déclaration assez compliquée. Voici d’autres éléments :

  • Les “données de recherche agrégées” sont enregistrées et stockées.
  • Ils prétendent ne pas stocker les adresses IP « en relation avec de telles recherches » mais cela ne signifie pas que les adresses IP ne sont pas enregistrées et / ou transmises à des tiers. Au contraire, ils déclarent simplement que les adresses IP ne seront pas associées aux recherches. Par conséquent, il semble bien que les adresses IP soient enregistrées (autre raison d’utiliser un VPN).

Search Encrypt indique également dans leur politique de confidentialité comment ils peuvent partager des données avec des tiers si vous modifiez les paramètres par défaut de quelque manière que ce soit :

"Dans les cas où vous avez choisi de modifier les paramètres par défaut, vos informations personnellement identifiables peuvent être partagées avec des opérateurs de site tiers."

Qui dirige ce service ?

Une autre question soulevée par ce moteur de recherche est le peu d’informations sur la société. La page de contact affiche une adresse à Chypre et la juridiction compétente est la Floride (États-Unis). Le développeur de l’extension Search Encrypt Firefox est « SearchIncognito ».

Comment Search Encrypt gagne-t-il de l’argent ?

Comme d’autres moteurs de recherche privés, Search Encrypt gagne de l’argent grâce à ses affiliés, comme ils l’expliquent ici :

"Dans certaines circonstances, nous pouvons ajouter un code d'affilié à certains sites liés à notre produit Search Encrypt, directement ou par le biais de résultats de recherche. Ce faisant, nous pouvons collecter une petite commission en rapport avec votre activité, mais ne transmettez aucune de vos informations personnellement identifiables à de tels sites tiers."

Bien sûr, cela pourrait être assez rentable avec les bonnes offres et suffisamment d’utilisateurs. DuckDuckGo utilise également des affiliés avec Amazon et eBay pour générer des revenus, en plus des publicités. (Nous expliquerons plus en détail ci-dessous comment les moteurs de recherche privés gagnent de l’argent.)

Résumé donc des principaux inconvénients :

  • L’adresse IP et d’autres données peuvent être collectées
  • Les données peuvent être partagées avec des tiers si vous modifiez les paramètres par défaut
  • Fonctionne sur des serveurs Amazon aux États-Unis
  • Société non transparente

Givero : recherche privée et œuvre de bienfaisance

Givero est un moteur de recherche Danois dont la philosophie de base est de reverser une part des bénéfices issus de la publicité à des œuvres de bienfaisance, que l’utilisateur peut choisir.

L’argent est donc bien généré par des annonces publicitaires, comme la plupart des grands moteurs de recherche.

En termes de confidentialité, on trouve un peu de tout chez Givero, avec des avantages et des inconvénients. Pour les professionnels, Givero est basé en Europe (avec les protections complètes de la confidentialité GDPR) et n’enregistre pas l’historique de recherche ni les données de profil. Par défaut, cependant, Givero n’offre pas les protections complètes des moteurs de recherche privés ci-dessus. Cela ressort clairement de leur politique de confidentialité, où nous lisons :

"Pour afficher les résultats de recherche pertinents et éviter les activités frauduleuses, les données sont transférées à nos partenaires de recherche qui ne s'en servent que pour fournir de meilleurs résultats de recherche sur Givero - pour plus d'informations, consultez la section ci-dessous. [Les partenaires sont Bing et CodeFuel.]

Les données suivantes sont transférées à nos partenaires de recherche lorsque vous soumettez une demande de recherche: adresse IP, chaîne de l'agent d'utilisateur, terme de recherche, paramètres de pays et de langue, paramètres de filtrage du contenu destiné aux adultes, paramètres de filtrage de recherche active (informations de numéro de page, par exemple), option Identifiant Bing (en savoir plus ci-dessous) et l'identifiant de l'organisation qui devrait bénéficier de votre recherche."

C’est un inconvénient avec les moteurs de méta-recherche qui obtiennent leurs résultats de recherche d’autres fournisseurs, dans le cas présent Bing. Mais certains moteurs de recherche privés peuvent travailler avec des partenaires de recherche sans compromettre les données. Malheureusement, Givero n’en est pas encore là.

Brian Rasmusson, cofondateur de Givero, confirme d’ailleurs que Bing n’autorise pas actuellement Givero à masquer les adresses IP des utilisateurs, mais pourrait envisager de le faire lorsque les recherches mensuelles atteindront un certain seuil. Cependant, Rasmusson a également expliqué avoir intégré avec succès d’autres protections de la confidentialité pour ses utilisateurs :

"Ce que nous avons fait est de les amener [Bing] à activer leur «drapeau de confidentialité» interne avec lequel Bing fonctionne. Cela signifie que les données de nos utilisateurs ne sont pas utilisées pour le remarketing, mais uniquement pour le service Givero (par exemple, pour la prévention de la fraude). Cela est donc toujours activé et ne peut pas être modifié au niveau utilisateur, contrairement à l'ID Bing, qui contrôle les résultats personnalisés (la «bulle de filtre»)."

Givero a également ouvert la source de leurs réponses instantanées (comme DuckDuckGo) et de leur liste de recherche Bangs (contrairement à DuckDuckGo) sur Github ici.

Les principaux inconvénients restent néanmoins :

  • Pas un “moteur de recherche privé” par défaut
  • Bing ID est utilisé (mais peut être désactivé)
  • Adresse IP de l’utilisateur transmise à Bing (utilisez un bon VPN)

Ecosia : le moteur de recherche qui plante des arbres

Semblable à Givero, Ecosia fait don d’une partie de ses bénéfices à une organisation caritative. Mais contrairement à Givero, ce don est strictement consacré à la plantation d’arbres. Ecosia est basée en Allemagne et se présente comme un moteur de recherche privé.

Bien qu’Ecosia offre plus d’intimité que les gros moteurs de recherche, il passe également à côté du principal pour mériter cette appellation.

Ecosia commence par collecter toutes les requêtes de recherche, puis anonymise ces données au bout de sept jours. Il existe également une quantité non négligeable de données collectées via des analyses de sites Web, notamment votre adresse IP, votre agent de navigation, votre emplacement, etc. Enfin, Ecosia attribue un identifiant de suivi Bing à chaque utilisateur :

"Ecosia attribue également un «ID client Bing» afin d'améliorer la qualité des résultats de recherche. Cette valeur est un ID spécifique à l'utilisateur qui permet à Bing de fournir des résultats de recherche plus pertinents, également basés sur des recherches précédentes. L'identifiant est enregistré dans le cookie Ecosia et récupéré lors de visites ultérieures."

Bien que l’utilisateur puisse désactiver manuellement «l’ID client Bing», la plupart des gens n’en sont probablement même pas conscients. Pour autant, Ecosia a fait du bon travail en intégrant ces informations dans sa politique de confidentialité. Pour lire l’intégralité de la politique de confidentialité, vous devrez faire défiler l’écran jusqu’en bas de la page, puis cliquer sur un bouton bleu «LIRE LA SUITE», qui ouvre davantage d’informations.

Ecosia remplit-il les critères pour être un «moteur de recherche privé» ? Probablement pas, mais c’est toujours une bonne alternative aux gros moteurs de recherche, avec des objectifs louables pour la charité mais avec là encore quelques inconvénients :

  • Pas un “moteur de recherche privé” par défaut
  • Bing ID est attribué aux utilisateurs (mais peut être désactivé)
  • Les requêtes de recherche sont enregistrées pendant sept jours

Jive Search est un moteur de recherche privé open source sans suivi ni collecte de données. Il se base sur les résultats de Yandex.

Peekier

Peekier est un moteur de recherche intéressant qui affiche un aperçu des sites Web dans les résultats de recherche. Peekier n’utilise pas de suivi ni de journaux (mais les requêtes de recherche sont temporairement stockées «à des fins de mise en cache, de statistiques et d’amélioration du service»).

Cet article vous a t-il été utile ?

Pypo

Nous avons créé ce site Web pour vous fournir des informations honnêtes, utiles et à jour sur les solutions existantes de confidentialité et de sécurité en ligne. Les guides et outils présents vous aideront à contrecarrer les plans de toutes les entreprises et entités gouvernementales qui pillent vos données personnelles et foulent votre vie privée. Nous suivre sur Mastodon