Accueil > Protégez Votre Vie Privée > Solutions > Navigation Sécurisée > Les meilleurs navigateurs pour Windows

Les meilleurs navigateurs pour Windows

  • par

Les navigateurs web sont l’élément logiciel le plus crucial dans notre vie quotidienne, à l’exception peut-être du système d’exploitation lui-même. Presque tous les utilisateurs d’ordinateur sous Windows utilisent un navigateur pour accéder au web au quotidien. Ce faisant, avec un système comme Windows, mauvais élève lorsqu’il s’agit de vie privée et de données personnelles, le choix d’un navigateur qui vous protège des menaces en ligne et respecte votre vie privée numérique peut se révéler être une décision importante.

Si vous utilisez un ordinateur Windows, alors un navigateur web sécurisé est absolument essentiel pour renforcer votre vie privée et assurer la sécurité de vos données et de votre identité sur Internet.

Les annonceurs tiers, les pirates informatiques et les fouineurs vous attendent dans chaque recoin du web. Et si vous n’avez pas pris le temps de configurer correctement votre navigateur web, vos données sont facilement accessibles à des tiers.

Dans cet article, nous vous listons quels sont les meilleurs navigateurs web pour Windows qui protègeront vos données et renforceront la confidentialité de votre navigation sur PC.

Comme pour les autres plateformes, MacOS, Linux, Android ou iOS, Firefox est le grand gagnant de cette comparaison. Malgré ses nombreuses fonctionnalités générales et de confidentialité, il offre aussi d’excellentes performances. Les options de personnalisation et d’amélioration sont presque infinies avec son menu “about:config”. Ses fonctions peuvent également être étendues grâce une très grande variété de modules complémentaires téléchargeables facilement.

Tout cela s’accompagne d’une sécurité et d’une confidentialité élevées, ce qui en fait un navigateur pour Windows de tout premier plan, sans inconvénients majeurs.

Comme toujours, nos critères pour cette comparaison sont bien évidemment les caractéristiques, la facilité d’utilisation et les performances mais surtout les fonctions liées à la sécurité et à la confidentialité. Bien qu’un navigateur Internet pour Windows puisse exceller dans un ou plusieurs de ces domaines, cela ne signifie pas nécessairement qu’il est globalement excellent en termes de confidentialité et mérite que nous le recommandions.

Par exemple, un bon score en matière de facilité d’utilisation peut se faire au détriment de la sécurité et de la vie privée de l’utilisateur. Pour un examen plus détaillé de chaque entrée de cette liste, n’oubliez pas de consulter nos avis et guides sur les navigateurs.

Avant de passer à la liste proprement dite, nous commencerons par aborder certains aspects fondamentaux, notamment pourquoi vous ne devriez pas utiliser Google Chrome ou Microsoft Edge et ce qu’impliquent les termes “sécurité du navigateur” et “confidentialité du navigateur”, en commençant par rappeler ce qu’est un navigateur web de confidentialité.

Qu’est-ce qu’un navigateur web de confidentialité?

Qu’est-ce qu’un navigateur web ?

Si vous lisez cet article depuis un ordinateur ou votre smartphone, un navigateur web n’a certainement plus beaucoup de secrets pour vous.

Rappelons tout de même qu’un navigateur web est simplement un logiciel qui permet à son utilisateur de se connecter, d’accéder et d’afficher des sites web hébergés sur Internet. Cela se fait généralement via les protocoles HTTP et HTTPS (un langage spécifique pour faire simple), qui acheminent vos requêtes et vos données vers les serveurs des sites web et inversement.

Avant de faire un choix, il peut être utile de comprendre l’historique des navigateurs web pour Windows. Aux débuts d’Internet, les options étaient beaucoup moins nombreuses. Netscape Navigator dominait mais a été détrôné dans les années 90 par le navigateur par défaut de Microsoft, Internet Explorer, dans ce que l’on appelle aujourd’hui la “guerre des navigateurs”.

À la fin des années 90, de plus en plus de navigateurs ont commencé à apparaître, remettant en question la position dominante de Microsoft à l’époque. Les premiers exemples comprennent les navigateurs Firefox et Opera, mais c’est le lancement de Google Chrome en 2008 qui a vraiment changé la donne des navigateurs pour toujours. Depuis lors, Chrome est devenu le navigateur web pour Windows le plus populaire, et de loin, au point d’en être devenu maintenant la norme du secteur.

Avec l’utilisation exponentielle d’Internet par des milliards de personnes et un modèle économique qui a basculé vers la collecte et la monétisation des données personnelles des utilisateurs par ces mêmes acteurs technologiques, la question de la confidentialité de l’outil de consultation du web s’est rapidement posé.

Confidentialité des navigateurs web

Le respect de la vie privée en ligne est aujourd’hui un sujet qui suscite une attention considérablement accrue de la part du public. Et c’est tant mieux, dirons-nous. Les géants technologiques tels que Google, Microsoft et Facebook se retrouvent régulièrement embourbés dans divers scandales liés à la vie privée de leurs utilisateurs.

Et en ce qui concerne les navigateurs web, le terme “vie privée” fait largement référence aux informations que l’entreprise qui développe et maintient le logiciel de navigation est capable et désireuse de collecter sur ses utilisateurs.

Certaines entreprises, comme Google, basent tout leur modèle économique sur le profilage de leurs utilisateurs pour leur proposer des annonces plus pertinentes, tandis que d’autres, comme le navigateur Opera, se réservent le droit de vendre vos informations personnelles au plus offrant.

Lorsque l’on juge de la confidentialité d’un navigateur web, la première chose à examiner est la collecte de données ou la politique de confidentialité de l’entreprise. C’est là qu’une entreprise doit indiquer quelles informations elle collecte sur les consommateurs lorsqu’ils utilisent ses produits, et si elle partage ces données avec des tiers.

Mais la protection de la vie privée ne se limite pas à vous protéger contre la société qui développe le navigateur. Il existe de nombreuses autres façons de compromettre votre anonymat en ligne, généralement par le biais de ce que l’on appelle les “traqueurs” et les “cookies”.

Les navigateurs Internet pour Windows doivent donc vous offrir également un moyen de les bloquer, de préférence avec des options détaillées qui vous permettent de choisir les traceurs et les cookies à autoriser.

Sécurité des navigateurs web

La sécurité est un autre aspect de la navigation sur le web, qui peut parfois se confondre avec la vie privée et la confidentialité en général, même si les deux concepts sont souvent en contradiction l’un avec l’autre.

Et c’est justement, cette confusion qui permet aux sociétés éditrices de navigateurs web comme Google ou Microsoft, de mettre en exergue certains aspects technologiques de leurs produits (comme la sécurité par exemple), pour mieux passer sous silence toutes les technologies qui leur permettent, de suivre et de profiler leurs propres utilisateurs.

Pour vous l’expliquer autrement :

  1. Les technologies qui renforcent la confidentialité des échanges sur le web et respectent la vie privée, vous protègent contre la société qui fabrique le navigateur web, et les tiers qui veulent espionner votre activité.
  2. Les technologies autour de la sécurité, quant à elles, consistent à vous protéger contre les cybercriminels, les logiciels malveillants et les tentatives d’hameçonnage. Pour ce faire, les navigateurs utilisent par exemple des bases de données de navigation sécurisées, des avertissements de connexion non sécurisée et des bloqueurs de contenu.

Par exemple, en matière de sécurité, la fréquence des mises à jour est d’une importance capitale, car un long délai entre chaque version du navigateur donne aux cybercriminels et aux pirates informatiques tout le temps nécessaire pour découvrir les failles de sécurité du logiciel.

Nous le verrons ensemble, les navigateurs sécurisés ET axés sur la protection de la vie privée font tout ce que fait votre navigateur habituel, Chrome ou Edge. Mais ils le font en préservant votre intimité et en faisant tout pour ne pas vous exposer aux menaces de plus en plus nombreuses sur le web.

Pourquoi vous ne devriez pas utiliser Chrome ou Edge ?

Compte tenu de ce que nous venons de décrire précédemment, les navigateurs pour Windows, Google Chrome et Microsoft Edge sont des calamités lorsqu’il s’agit de maintenir un certain niveau de vie privée avec votre navigateur web.

Chrome et confidentialité

C’est simple, la confidentialité sur le web pour Google, ça n’existe pas et pour des raisons, parfaitement légitimes, elles sont purement économiques. Donc n’y voyez rien de personnel !

Oubliez tout ce que Google peut dire, écrire ou clamer haut et fort concernant le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Google n’a essentiellement qu’une source de revenus, elle est publicitaire. Ses autres services sont encore loin de faire le poids face au mastodonte que représente cette activité.

Le business de Google est de vendre des clics ciblés. Elle a donc besoin de connaître les cibles qu’elle vend aux annonceurs, c’est à dire nous, les consommateurs. Elle y arrive parfaitement en s’étant immiscé dans la vie de milliards d’individus et en ayant fait main basse sur Internet.

Google tire profit de la collecte de vos informations, de leur compilation dans des profils d’utilisateurs, puis de la vente d’annonces qui vous ciblent, vous et vos centres d’intérêt, le plus précisément possible.

Il est important de comprendre que l’ensemble de l’écosystème des produits et services Google est tendu vers un seul objectif : recueillir le plus d’informations possible sur vous. Nous, utilisateurs, sommes la ressource primaire de son activité.

En tant que navigateur web, Chrome est devenue, en 10 ans, la pierre angulaire du système Google, à la fois un outil redoutablement efficace de collecte des données de ses utilisateurs, et le point d’accès, la vitrine de tous ses services dont son moteur de recherche, vache à lait du groupe avec ses annonces ciblées.

Quelles données Chrome collecte-t-il ?

Avant de répondre à cette question, laissez-nous juste vous rappeler la petite phrase qui démarre la politique de confidentialité de Google, à peu près partout dans le monde.

En France, c'est : "Lorsque vous utilisez nos services, vous nous faites confiance pour le traitement de vos informations."

Au Canada, c'est : "Lorsque vous utilisez nos services, vous nous confiez vos données personnelles."

Ces 2 exemples traduisent parfaitement, selon nous, la posture de départ de Google concernant nos données personnelles. En utilisant ses services, de fait, nous lui confions donnons accès à nos données personnelles. Et bien nous, à Pypo, nous disons Non. Cela ne nous convient pas et préférons utiliser d’autres produits et services plus respectueux des personnes et de leur intimité.

Pour vous éclairer davantage sur la nécessité d’un navigateur web de confidentialité pour Windows, voici résumées, quelques-unes des données que Chrome peut (et va) collecter sur vous, conformément à la politique de confidentialité de Google Chrome :

  • Chrome accepte par défaut tous les cookies, qu’ils soient de tiers ou du site web visité (forcément ! il y a les siens dans près de 90% des 50K premiers sites web dans le monde)
Meilleurs navigateurs pour Windows - Qui sont les plus grands traqueurs de données personnelles ?
Qui sont les plus grands traqueurs de données personnelles ?
  • Sur mobile, Chrome partage automatiquement votre position avec votre fournisseur de recherche par défaut (probablement…. Google lui-même)
  • Chrome utilise les services de localisation de Google pour obtenir votre position exacte grâce à :
    • Informations sur les routeurs Wifi qui vous entourent
    • Identification des bornes de téléphonie cellulaire les plus proches
    • La puissance en temps réel de votre signal Wifi ou de votre téléphone portable
    • Votre véritable adresse IP
  • Avec la prédiction de recherche, Chrome envoie automatiquement les données sur ce que vous tapez à votre fournisseur de recherche par défaut
    • Si la valeur par défaut est Google, l’historique de vos recherches antérieures est aussi utilisé
    • Votre recherche + votre historique de recherche sont ajoutés à toutes les autres informations que Google connaît de vous
  • Vous ne pouvez pas vous connecter à une page web ? Pas de problème, Chrome envoie l’URL du site web auquel vous essayez d’accéder à Google afin de vous donner plus de suggestions
  • Les statistiques d’utilisation sont envoyées à Google par défaut. Elles comprennent les clics sur les boutons et les préférences, mais peuvent également inclure les URL que vous avez visitées, l’âge déclaré, le sexe et d’autres informations personnelles.
  • La fonction “Google Safe Browsing ou Navigation sécurisée” permet de scanner l’ensemble de votre ordinateur à la recherche de “logiciels indésirables” et d’envoyer à Google des données sur les sites Web que vous visitez
  • Chrome envoie les identificateurs de session et d’instance de navigateur à Google (et éventuellement aux sites web que vous visitez)

La plupart de ces données sont stockées sur les serveurs de Google, même si vous ne vous connectez jamais à votre compte Google.

Et si vous vous connectez à votre compte Google sur Chrome, alors il est certain que vos données sont envoyées aux serveurs de Google (pour la “synchronisation”).

Ces données sont stockées pendant de longues périodes et combinées avec toutes les autres données (historique de recherche, clics sur le site web, e-mails reçus/envoyés, etc.) pour créer votre profil unique : qui vous êtes ou aimeriez être, avec qui vous êtes, ce que vous faites, où vous êtes, ce que vous aimez, et n’aimez pas, ce que vous avez ou n’avez pas (recherchez), etc. la liste est infiniment longue.

Bien que certains des paramètres de Chrome puissent être modifiés pour respecter davantage la vie privée, cela est souvent inutilement difficile ou nécessite l’aide d’une extension. La plupart des services et des dépendances Google intégrés à Chrome ne peuvent pas être désactivés, d’une manière ou d’une autre.

Par exemple, la désactivation de WebRTC, qui peut laisser fuir votre véritable adresse IP vers chaque site web que vous visitez même lorsque vous utilisez un VPN est impossible dans Chrome, sans le recours à une extension comme uBlock Origin par exemple.

Edge et confidentialité

Microsoft, l’entreprise qui développe le système d’exploitation Windows, est elle aussi, très peu sûre lorsqu’il s’agit de la vie privée des utilisateurs de PC.

Microsoft est sur tous les fronts. En plus de vendre ses logiciels pour ordinateurs, elle est présente de manière massive en ligne : dans la publicité, dans l’hébergement, la recherche en ligne, les bases de données, l’accès à Internet, les services professionnels, dans le Cloud et beaucoup d’autres choses encore.

Comme Google, Microsoft exploite son propre moteur de recherche Bing et détient une part considérable du marché de la publicité en ligne.

Comme Google, Microsoft est investie dans le gaming et les services bureautiques en ligne.

Comme Google, elle a tout intérêt à connaître le mieux possible, ses cibles potentielles. Et quoi de mieux, que de leur fournir les outils (PC Windows + navigateur Edge) pour tenter de récolter un maximum de données sur ses utilisateurs et leurs informations personnelles identifiables.

Pour autant, la majeure partie des problèmes de protection de la vie privée, liés à l’utilisation des produits Microsoft, provient surtout de leur processus d’échange des données en amont, de la télémétrie. C’est à dire de l’enregistrement et de la transmission automatique de vos données vers leurs serveurs. Face à cet espionnage silencieux, nous avons rédiger un petit guide afin de vous protéger contre le suivi publicitaire, de votre localisation, l’historique de votre activité, assistant Cortana, etc. dans Windows 10.

En d’autres termes, avec Windows et Edge, Microsoft en sait beaucoup sur vous, beaucoup trop sans doute.

Quelles données Edge collecte-t-il ?

A titre d’exemple, voici quelques-unes des informations que le navigateur Edge recueille et envoie à Microsoft, dont certaines sont décrites dans la politique générale de confidentialité de Microsoft et dans la politique de confidentialité d’Edge :

  • Edge envoie à Microsoft l’UUID (identifiant unique universel) du matériel de votre appareil. À titre de référence, les UUID ne peuvent pas être raisonnablement modifiés/supprimés et les utilisateurs ne peuvent pas non plus se soustraire à cette obligation.
  • Edge utilise le même service de navigation sécurisée que Chrome (safebrowsing)
  • Edge utilise également le “SmartScreen” de Microsoft. SmartScreen envoie les URL complètes des pages web que vous visitez avec Microsoft Edge sans anonymisation de ces URL
  • Lorsqu’il est inactif, Edge parle régulièrement aux serveurs de Microsoft et à d’autres services tels que Skype et SmartScreen à votre insu
  • Par défaut, Edge enverra votre historique de navigation à Microsoft (ce qui ne se limite donc pas à l’utilisation de SmartScreen)
  • Lorsque vous recherchez quelque chose, Edge envoie ces données à Microsoft pour “prédire” ce que vous allez rechercher par défaut
  • Edge accepte tous les cookies, qu’ils soient de tiers ou de première partie, et permet aux sites web de stocker et de lire tous les cookies par défaut

Edge comme Windows envoie des identifiants liés au matériel de votre appareil, même lorsque vous n’êtes pas connecté, ces informations sont collectées et stockées par Microsoft.

Tout comme avec Google Chrome, Edge ne vous facilite pas la tâche lorsqu’il s’agit de modifier des paramètres de confidentialité en votre faveur. En effet, une grande partie des données qu’Edge envoie à Microsoft ne peuvent pas être directement désactivées et pour celles qui le sont, leurs paramètres par défaut sont difficilement modifiables.

Si vous utilisez Edge sur Windows, il y a de très fortes chances, que vous vous connectiez à votre compte Microsoft. Si vous le faites aussi sur mobile, alors Microsoft sait tout de l’appareil à partir duquel vous vous connectez, et peut recueillir toutes sortes d’informations sur vos habitudes de navigation. Là encore, ces informations peuvent inclure, mais sans s’y limiter :

  • Votre position géographique précise
  • Votre historique de navigation
  • Informations sur vos recherches
  • Si vous utilisez le mode “inPrivate”, Microsoft recueillera des informations supplémentaires sur la manière dont vous avez utilisé cette fonction (“inPrivate” n’a de privé que le nom)

Comme vous pouvez vous en rendre compte dans ce résumé, Microsoft Edge n’est pas un très bon candidat en matière de protection de la vie privée.

Heureusement, il existe pour Windows d’excellentes alternatives à Google Chrome et Microsoft Edge comme navigateurs respectueux de la vie privée. Les navigateurs énumérés sur cette page vous aideront à protéger davantage votre vie privée contre les menaces locales et celles en ligne.

Quels sont les meilleurs navigateurs pour Windows ?

Firefox

Firefox excelle en matière de protection de la vie privée, et c’est sans doute là le plus grand atout de ce navigateur pour Windows. Cela tient probablement au fait que Mozilla, la société qui développe le navigateur Firefox, est une organisation à but non lucratif qui n’a aucune raison de recueillir vos informations.

Le navigateur est également doté de certains des meilleurs contrôles de confidentialité du marché, vous permettant de choisir exactement les traqueurs et les cookies que vous souhaitez autoriser.

La politique de confidentialité de l’entreprise est facile à lire et à comprendre, et elle indique clairement que les seules données que Mozilla collecte sont destinées à des fins de développement et ne peuvent pas être retracées jusqu’aux utilisateurs individuels.

Cependant, même cette collecte de données mineures peut être désactivée dans les paramètres, et Mozilla publie également un rapport sur les revenus chaque année afin que les utilisateurs puissent voir d’où vient l’argent et où il va.

Meilleurs navigateurs pour Windows - Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Firefox pour Windows
Navigateur Firefox pour Windows

Firefox est aussi l’option la plus intéressante si vous recherchez un navigateur de confidentialité pour Windows, riche en fonctionnalités. Bien qu’elles soient peut-être encore, légèrement en dessous de celles de Chrome, les options de personnalisation du navigateur sont solides et de nombreux modules complémentaires sont disponibles, même s’ils ne sont pas basés sur Chromium.

Le processus de synchronisation est également excellent. Il est rapide et facile à configurer, et il synchronise tout ce dont vous avez besoin, des signets aux paramètres.

En termes de fonctionnalités mineures, Firefox est doté d’un outil de capture d’écran intégré qui vous permet de créer une capture d’écran de pages web entières, quelle que soit leur longueur, ainsi qu’une visualisation et un lecteur PDF de base.

Il est également intégré à Pocket, une application d’organisation, qui permet d’organiser les pages web et d’accéder à leur contenu lorsqu’elles sont hors ligne.

0 /10
Notre Score
  • Confidentialité 30/30
  • Fonctionnalités 25/25
  • Performance 19/20
  • Facilité d'utilisation 14/15
  • Sécurité 5/5
  • Fréquence Mise à jour 5/5
  • Note globale / 100 98
  • Score Pypo 9.8/10
Gratuit
  •  
Recommandé
Caractéristiques détaillées
  • Entreprise : Fondation Mozilla
  • Juridiction : États-Unis
  • Open Source : Oui
  • Extensions : Oui
  • Bloqueurs de traqueurs : Oui personnalisable
  • Gestionnaire de mots de passe : Oui chiffré
  • Synchronisation : Options, Signets, Historique, Mots de passe et Extensions
  • Autres Services : Firefox Monitor, Firefox Send, Firefox Lockwise
  • Applications : Windows, macOS, Linux, iOS, Android
  • Support Client : Base documentaire
  • Site Internet : Mozilla.org

Firefox existe depuis longtemps, quasiment depuis les débuts d’Internet, et a évolué avec les grands changements apportés par l’Internet moderne.

Ainsi, au fil des décennies, Firefox est devenu un navigateur pour Windows toujours plus rapide, plus fiable, plus sûr et, surtout, plus respectueux de la vie privée de ses utilisateurs.

Si vous ajoutez à cela, le fait que Firefox est l’un des derniers navigateurs dont la part de marché est assez importante et dont l’équipe de développement (Mozilla) ne fonctionne pas avec une variante du projet Chromium, vous avez là une des plus sérieuses alternatives à Edge et Chrome.

Il fonctionne en outre avec le moteur Gecko de Mozilla. Pour être un peu plus technique, le moteur Gecko est principalement programmé avec les langages C++ et JavaScript. Avec l’introduction de Quantum en 2016, Rust a été ajouté à cette liste.

Pour autant, il vous faut retenir que Firefox n’est pas configuré, par défaut, pour une confidentialité optimale. Vous devrez aller dans les réglages et modifier un certain nombre de paramètres, avancés comme élémentaires. Nous vous expliquons cela en détail dans notre guide pour Firefox.

Vous devrez en outre, télécharger et installer des extensions de confidentialité pour en tirer le meilleur parti. Vous verrez ici que c’est très simple.

Si le respect de votre vie privée et l’expérience utilisateur sont pour vous des facteurs primordiaux dans le choix de votre navigateur web pour Windows, alors Firefox est très certainement votre meilleure option comme navigateur Internet sécurisé et de confidentialité.

Ungoogled Chromium

Chromium, est un projet de développement de Google d’un navigateur Internet open-source.

La plateforme de développement est d’ailleurs à l’origine du navigateur Google Chrome.

De son côté, Ungoogled Chromium, est un projet communautaire basé sur ce même Chromium “originel”, qui vise à supprimer du navigateur Chromium initial, tous les services et fonctionnalités intégrés de Google, afin qu’il puisse être un navigateur web respectueux de la vie privée, loin des yeux de Google. Et pour être franc, le navigateur Chromium sans Google, qui en résulte aujourd’hui est excellent.

Le navigateur web Ungoogled Chromium offre tous les avantages que l’on trouve dans Google Chrome en ayant supprimé tous les inconvénients et les problèmes de confidentialité liés à Google.

Meilleurs navigateurs pour Windows - Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Ungoogled Chromium pour Windows
Navigateur Ungoogled Chromium pour Windows

Si vous allez dans le dépôt officiel GitHub pour le navigateur Chromium, vous n’aurez pas à chercher longtemps avant de réaliser que le navigateur Chromium original est vraiment très proche de Google Chrome, à l’exception peut-être de quelques fonctionnalités d’intégration de Google Chrome.

Mais comme tous les autres navigateurs Web sécurisés de cette liste, Chromium “dé-google-isé” comporte certaines modifications qui lui permettent d’améliorer considérablement la confidentialité, la transparence et le contrôle des utilisateurs.

Cependant, presque toutes les options qui font les qualités mentionnées ci-dessus doivent être activées manuellement.

Ungoogled Chromium (UC) conserve pratiquement toute l’expérience de Chromium et est très proche de celle de Google Chrome. UC permet également l’installation d’extensions du Chrome Web Store.

Ce navigateur web est vraiment différent de la grande majorité des autres déclinaisons Chromium en ce sens qu’il n’essaie pas d’imposer sa propre vision sur la façon dont nous devrions tous utiliser lnternet. Pour l’essentiel, Ungoogled Chromium est un remplacement parfait du projet Chromium par défaut.

Ungoogled Chromium reçoit également des mises à jour de sécurité à intervalles réguliers.

0 /10
Notre Score
  • Confidentialité 30/30
  • Fonctionnalités 23/25
  • Performance 19/20
  • Facilité d'utilisation 15/15
  • Sécurité 5/5
  • Fréquence Mise à jour 3/5
  • Note globale / 100 95
  • Score Pypo 9.5/10
Gratuit
  •  
Recommandé
Caractéristiques détaillées
  • Entreprise : N/A (50+ contributeurs)
  • Juridiction : N/A
  • Open Source : Oui
  • Extensions : Oui
  • Bloqueurs de traqueurs : Oui
  • Gestionnaire de mots de passe : Non
  • Synchronisation : Non
  • Autres Services : Non
  • Applications : Windows, macOS, Linux
  • Support Client : Base documentaire
  • Site Internet : github.com/Eloston/ungoogled-chromium

Pour comprendre et apprécier le navigateur Chromium dé-google-isé, il est important de savoir que Google Chrome, bien qu’hérité lui aussi de Chromium originel (de base), a un code propriétaire mélangé avec celui open-source de Chromium. Et bien qu’élaboré, en amont de Chrome, Chromium n’est pas non plus une alternative à Chrome, respectueuse de la vie privée.

Pourquoi ? Parce que même si Chromium n’est pas aussi invasif que son héritier Google Chrome, il n’intègre en rien les fonctionnalités nécessaires pour respecter votre vie privée. Il utilise toujours les services Web de Google, qui transmettront toujours certaines de vos données à Google, portant ainsi atteinte à votre vie privée.

Ungoogled Chromium, quant à lui, c’est Chromium originel dont on aurait amputé tous les membres gangrénés, c’est à dire les services Web de Google et les autres bouts de code qui appellent périodiquement les serveurs de Google.

Par exemple, il supprime les dépendances de la messagerie en ligne et de la “navigation sécurisée” de Google. Dans le cas où Google modifie ou ajoute des services, Ungoogled Chromium est configuré pour bloquer les requêtes internes à Google en général.

Ungoogled Chromium supprime également les paramètres par défaut de Google. Par exemple, le moteur de recherche par défaut n’est pas configuré pour Google mais active à la place une fonction “sans moteur de recherche”. A charge pour l’utilisateur, d’activer et de choisir son moteur de recherche.

Il comporte également plusieurs réglages respectueux de la vie privée qui doivent être activés manuellement.

Contrairement à Firefox cependant, certains considèrent qu’utiliser Ungoogled Chromium, même dans une version totalement “expurgée” des services et dépendances Google, contribue à valider le modèle et la monopolisation croissante d’Internet par Google.

Si ce navigateur web de confidentialité “Chrome sans Google” est sans doute plus compatible sous Linux avec les exigences de confidentialité et de sécurité, loin de l’omniprésence de Google, sa version pour Windows est régulièrement mise à jour par des volontaires.

Pour en savoir davantage et comment l’installer, lisez notre examen complet du navigateur Ungoogled Chromium.

Brave

Brave est un autre navigateur web basé sur Chromium qui est non seulement très rapide, mais aussi respectueux de la vie privée et très sûr.

La configuration par défaut de Brave vous assure de disposer d’un bloqueur de publicité dès que vous installez le produit.

Le co-fondateur de Mozilla, Brandon Eich, était le principal développeur de Brave lorsqu’il a lancé le projet il y a quelques années. Il est aujourd’hui le PDG de la société. Si vous recherchez un navigateur web privé et sécurisé pour Windows prêt à remplacer Edge, vous ne pouvez pas vous tromper avec Brave.

Tout comme les navigateurs web Ungoogled Chromium et Iridium, Brave tire son code source du projet Chromium.

Tous les trois s’assurent de supprimer toutes les préférences et fonctionnalités qui portent atteinte à la vie privée et qui sont fournies avec la version par défaut de Google Chrome.

En outre, Brave permet aux utilisateurs de modifier facilement les paramètres par défaut s’ils souhaitent utiliser des fonctionnalités supplémentaires ou activer des options qui améliorent la confidentialité. En bref, Brave offre aux utilisateurs de :

  • Mettre à niveau les connexions vers HTTPS
  • Bloquer les cookies
  • Bloquer les scripts
  • Bloquer la prise d’empreintes digitales du navigateur
  • Bloquer les traqueurs et les annonces par défaut
  • Bloquer les traqueurs de réseaux sociaux

Le seul problème que certains utilisateurs peuvent avoir avec Brave est qu’il possède sa propre version d’annonces publicitaires. Malgré le fait que ce navigateur web offre une fonction de blocage des publicités, Brave a introduit son propre programme de publicité en avril 2019. Oui c’est quand même très bizarre ! Nous sommes d’accord.

Meilleurs navigateurs pour Windows - Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Brave pour Windows
Navigateur Brave pour Windows

Le programme publicitaire de Brave est cependant fondamentalement différent de celui de Google. L’entreprise a un modèle de partage des revenus publicitaires où les sites web et les utilisateurs reçoivent un certain pourcentage des revenus générés par Brave. Vous pouvez en outre choisir d’y adhérer ou pas, grâce à un simple interrupteur.

Les utilisateurs de Brave peuvent gagner des jetons d’attention de base (BAT) pour visualiser les publicités intégrées.

Beaucoup ont critiqué Brave pour cette initiative, qu’ils jugent déplacée pour un navigateur web axé sur la protection de la vie privée.

À ce jour, Brave est peut-être le seul navigateur web sécurisé et respectueux de la vie privée qui possède son propre programme publicitaire.

0 /10
Notre Score
  • Confidentialité 30/30
  • Fonctionnalités 25/25
  • Performance 19/20
  • Facilité d'utilisation 15/15
  • Sécurité 5/5
  • Fréquence Mise à jour 3/5
  • Note globale / 100 97
  • Score Pypo 9.7/10
Gratuit
  •  
Recommandé
Caractéristiques détaillées
  • Entreprise : Brave Software, Inc.
  • Juridiction : États-Unis
  • Open Source : Oui
  • Extensions : Oui
  • Bloqueurs de traqueurs : Oui personnalisable
  • Gestionnaire de mots de passe : Oui
  • Synchronisation : Signets
  • Autres Services : Brave Rewards
  • Applications : Windows, macOS, Linux, iOS, Android
  • Support Client : Base documentaire
  • Site Internet : Brave.com

Une autre chose importante mérite d’être mentionnée : comme presque tous les navigateurs web basés sur Chromium, Brave est particulièrement vulnérable aux fuites de WebRTC même en utilisant un VPN.

Lorsqu’il y a une fuite WebRTC, cela signifie généralement que votre véritable adresse IP a été exposée. Parfois, elle peut même contourner un service VPN.

Cela étant dit, il faut mentionner que presque tous les navigateurs web peuvent être modifiés pour se protéger contre les fuites WebRTC.

Cependant, avec un navigateur web basé sur Chromium, vous devez bloquer manuellement la fonction WebRTC car, contrairement à Firefox, il n’y a aucun moyen de désactiver complètement la fonction WebRTC.

Si vous voulez vous protéger contre les fuites de WebRTC lorsque vous surfez sur Internet avec le navigateur Brave, la seule valeur de Protections > Blocage des empreintes digitales sur “Standard” ou “Strict” ne suffit pas.

Vous devrez aussi aller dans Paramètres Paramètres supplémentaires Confidentialité et Sécurité Politique de gestion des adresses IP WebRTC et sélectionner “Désactiver l’UDP pas en proxy.

Vous pouvez aussi le faire à l’aide d’une extension de type WebRTC Leak Prevent ou uBlock Origin.

Hormis cela, le navigateur Brave dispose de toutes les fonctionnalités, axées sur la protection de la vie privée et gère plus ou moins les mêmes extensions que celles que vous trouvez pour Google Chrome.

Contrairement à Firefox, Waterfox et Tor, Brave est basé sur Chromium, le framework open-source sur lequel repose Chrome et cela peut légitimement constituer un point de renoncement pour certains utilisateurs.

Pour autant, Brave est clairement engagé pour un Internet sans la surveillance de Google et son code est open-source et accessible à tous.

L’autre préoccupation distincte mais tout aussi légitime sera, le système de publicités intégré à Brave. Mais là aussi, il vous suffit de ne pas l’activer ou d’y voir une juste rétribution des créateurs de contenu sur le web et le partage des revenus de la mane publicitaire.

En résumé, malgré quelques imperfections, Brave reste actuellement un des meilleurs navigateurs web de confidentialité pour Windows et offre de nombreuses options de sécurité facilement et très simplement paramétrables.

Waterfox

Waterfox est un navigateur 64 bits basé sur la plateforme libre et open source de Mozilla. Il a été créé en 2011 par Alex Kontos, pour développer les idéaux de Mozilla pour un web libre et ouvert.

Il a été l’un des premiers navigateurs 64 bits largement distribués sur le web, avec un certain succès en raison de sa vitesse. Aujourd’hui, Waterfox tente également d’être un navigateur éthique et orienté vers l’utilisateur.

Le navigateur Waterfox pour Windows s’efforce de donner le choix aux utilisateurs et n’envoie à Mozilla ou au projet Waterfox absolument aucune donnée ou télémétrie.

Certaines personnes souhaitent bénéficier de tout ce que Firefox a à offrir mais sans utiliser la version standard du logiciel Mozilla en raison de ce dernier point. En effet, même si Mozilla Firefox fait tout pour accroître la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs, il continue de collecter des données (totalement anonymes) sur ses utilisateurs grâce à des options de télémétrie activées par défaut, qu’il vous faut désactiver manuellement. Il a aussi utilisé par le passé le moteur Cliqz pour collecter l’historique de navigation des utilisateurs.

Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Waterfox pour Windows
Navigateur Waterfox pour Windows

Waterfox, s’affranchit un peu de Mozilla en ayant toujours offert une excellente protection de la vie privée sans aucune télémétrie. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est resté un choix populaire parmi les personnes qui veulent tout de Firefox sans certains traits moins désirables.

Waterfox, est donc une variante du navigateur Mozilla Firefox, conçu pour une plus grande rapidité et une confidentialité accrue, ainsi que pour la compatibilité avec les anciens modules complémentaires. Waterfox vous permet de continuer à utiliser les plugins NPAPI que Firefox ne supporte plus depuis longtemps.

Voici quelques-uns des points forts de Waterfox mais aussi des faiblesses :

Le navigateur web Firefox de Mozilla était massivement populaire dans le passé. Bien qu’il ait été pendant longtemps l’un des navigateurs web les plus utilisés, le navigateur Chrome de Google l’a maintenant dépassé, notamment en raison de ses temps de réponse plus rapides.

Firefox a également perdu une partie de sa popularité à cause des changements apportés au navigateur. L’intégration de services tels que Pocket, les changements d’interface et le fait que des données de télémétrie soient collectées par défaut, ont fait que de nombreux utilisateurs se sont tournés vers d’autres alternatives.

Si on ajoute à cela, que Chrome ou Edge, en raison de l’intégration de nombreux services Google, ne peuvent pas constituer une alternative pour de nombreux utilisateurs soucieux de leur vie privée, Waterfox apparait alors comme un navigateur de confidentialité crédible.

Deux versions de Waterfox sont disponibles en téléchargement sur le site web du projet, Waterfox Third Generation et Waterfox Classic. Alors que la première met en œuvre les nouvelles technologies et est donc plus adaptée aux amateurs de logiciels à jour, la seconde utilise des technologies de navigation plus anciennes, y compris la prise en charge des plugins NPAPI.

Une autre différence entre les deux versions est que le projet développe activement la dernière version, alors que le navigateur Classic ne reçoit que des mises à jour régulières pour corriger les bogues et les vulnérabilités des plugins.

Au lancement, pas de surprise, Waterfox ressemble à un clone parfait de Firefox. A part l’utilisation d’une icône de programme différente, aucune autre différence n’est immédiatement évidente. Mais Waterfox semble plus véloce. La raison tient dans moitié moins de RAM utilisée.

Bien que les deux navigateurs se ressemblent comme des siamois, les développeurs de Waterfox ont effectué un nettoyage complet sous le capot. Selon eux, les extensions de médias cryptés (EME), tous les services de télémétrie, les tuiles sponsorisées sur les nouveaux onglets et les services douteux comme Pocket ont tous été supprimés.

Waterfox ne suit pas non plus l’habitude de Mozilla de changer d’interface, ce qui peut être embêtant pour les développeurs de modules complémentaires. Les développeurs ont conservé les interfaces XUL et XPCOM et la nouvelle API WebExtensions. Vous pouvez toujours utiliser les anciens plugins NPAPI avec Waterfox. En outre, la plupart des extensions Firefox fonctionneront, une fois que vous les aurez récupérées sur le site de Mozilla.

Le navigateur intègre des extensions non signées si vous le souhaitez. Comme le grand nombre d’extensions différentes rend difficile le suivi des extensions, les développeurs de Waterfox fournissent diverses bases de données archivées sur leur site web, à partir desquelles vous pouvez vous procurer d’anciennes extensions si nécessaire. En outre, un module spécial appelé “Classic Add-ons Archive” est disponible, qui fournit une base de données pour toutes les anciennes extensions compatibles avec le navigateur alternatif.

Waterfox est un exemple impressionnant de ce à quoi peut ressembler une autre version de Firefox : plus légère, plus rapide et sans aucune collecte de vos données. En outre, vous pouvez toujours utiliser des plugins NPAPI que Mozilla n’a plus dans sa boutique.

Des réglages judicieux en termes de protection des données rendent également superflues les étapes de reconfiguration minutieuses que Firefox requiert en grande partie.

La version Waterfox Classic peut donc être recommandée sans aucune restriction pour les utilisateurs expérimentés qui s’appuient également sur des technologies plus anciennes. La version actuelle sera plus adaptée aux utilisateurs qui recherchent une alternative à Firefox avec des vitesses plus rapides et une protection de la vie privée, au moins équivalente.

L’inconvénient majeur de Waterfox, comme d’autres projets basés sur Firefox, est la lenteur des mises à jour de sécurité.

Du point de vue de la seule confidentialité, Waterfox peut être vu comme meilleur que Firefox par défaut et reste d’ailleurs la première alternative à Firefox parmi les utilisateurs soucieux de leur vie privée et du contrôle de leurs données personnelles.

Iridium Browser

Iridium est basé sur Chromium comme les autres navigateurs de qualité que sont Brave et Ungoogled Chromium. Mais celui-ci bénéficie d’un sérieux soutien, celui de l’organisation allemande Open Source Business Alliance.

Comme Brave, Iridium commence avec le code source de Chromium, supprime tous les éléments liés à Google, puis modifie le code et les paramètres pour accroître la confidentialité des utilisateurs. Iridium prend en charge la plupart des extensions du Chrome Web Store.

Avec Iridium, l’ensemble du processus est entièrement transparent. Le dépôt public Git permet de voir directement toutes les modifications apportées. Le code source complet est disponible.

Iridium a été amélioré de diverses manières, en imposant une sécurité stricte pour assurer le niveau de sécurité maximum sans compromettre la compatibilité. Chromium sur lequel il est basé, est déjà un navigateur très sûr, mais Iridium en fait encore plus pour renforcer la sécurité au maximum.

Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Iridium pour Windows
Navigateur Iridium pour Windows

Iridium est également un navigateur rapide. Il démarre très vite, charge et restitue des sites web complexes très rapidement aussi.

N’importe qui peut utiliser Iridium immédiatement. Dans son fonctionnement et son interface, il ne se distingue pas des autres navigateurs de confidentialité basés sur Chromium.

D’ailleurs, il est une des meilleures alternatives pour qui souhaite un navigateur web prenant en charge les extensions Chrome.

En matière de confidentialité et de sécurité des utilisateurs, Iridium est plus qu’une option décente. Il met en oeuvre plusieurs modifications qui améliorent très sensiblement la vie privée en ligne. A titre d’exemples, certaines de ces mesures consistent à empêcher la transmission automatique d’une requête, de mesures et de mots clés aux services web sans l’autorisation de l’utilisateur.

En outre, toutes les versions du navigateur web Iridium sont vérifiables et comportent des modifications reproductibles. Selon l’entreprise, cela place Iridium en tête du reste de la concurrence sur le marché des navigateurs web sécurisés.

Au moment de la rédaction du présent article, elle a réussi à limiter à quelques semaines à peine, le délai entre la sortie d’une nouvelle version de Chromium et d’Iridium.

Iridium est véritablement un navigateur pour Windows sécurisé et configuré pour plus de confidentialité lors de votre navigation web. Il peut constituer la meilleure option pour ceux qui souhaitent un navigateur prenant en charge les extensions Chrome, tout en bénéficiant d’une confidentialité bien supérieure à celle du navigateur de Google.

Comme expliqué sur le site officiel d’Iridium :

"Iridium Browser est basé sur le code Chromium. Toutes les modifications renforcent la confidentialité de l'utilisateur et garantissent l'utilisation des technologies les plus récentes et les plus sécurisées. La transmission automatique de requêtes partielles, de mots-clés et d'indicateurs à des services centraux est empêchée et ne se produit qu'avec l'approbation de l'utilisateur. De plus, toutes nos versions sont reproductibles et les modifications sont vérifiables, ce qui place le projet devant les autres fournisseurs de navigateurs sécurisés.

Notre ambition est d’obtenir des versions pour Debian, Ubuntu, openSUSE, Fedora, RHEL / CentOS, Windows et macOS quelques jours après la sortie d’une nouvelle version de Chromium. Pour y parvenir, nous avons besoin de l’aide de particuliers et d’organisations partageant la même intention. Actuellement, il y a des semaines entre une nouvelle version d'Iridium et de Chrome."

Iridium offre de nombreuses améliorations en matière de sécurité et de confidentialité par rapport à Chrome. Vous pouvez voir toutes les différences ici.

Tor Browser

Le navigateur Tor est en quelque sorte la version “militarisée” de Firefox en matière de confidentialité. Bien que certains le présentent comme le navigateur le plus “blindé” du web, celui-ci n’est pas sans défauts et quelques inconvénients. En outre, il ne conviendra pas forcément aux utilisateurs à la recherche d’un navigateur pour Windows polyvalent et grand public.

Totalement gratuit et open source, c’est une version de Firefox modifiée et configurée pour fonctionner sur le réseau Tor, et rendre votre navigation anonyme sur le web et la plus sûre qu’il soit. Pour y arriver, Tor dirige votre trafic à travers un relais mondial, ce qui rend plus difficile la traçabilité de l’activité Internet jusqu’à l’utilisateur.

En utilisant le réseau Tor (The Onion Router), le navigateur achemine votre trafic à travers trois nœuds distincts avant d’atteindre sa destination prévue. Ce faisant, toute personne qui écoute à l’une ou l’autre extrémité ne pourra pas discerner d’où vient et où va réellement le trafic sans une analyse approfondie de la taille des données.

Capture d'écran page de téléchargement Navigateur Tor pour Windows
Navigateur Tor pour Windows

Tor donne également aux utilisateurs la possibilité d’accéder au “Dark Web”, cette partie non référencée et controversée du web avec des sites utilisant une adresse en .onion, et cachant l’emplacement physique de leurs serveurs.

Le navigateur Tor est probablement la meilleure option pour vous protéger contre les pratiques invasives de prise d’empreintes digitales et de suivi sur Internet.

Cependant, bien que Tor protège votre vie privée et votre identité en ligne, il ne cache pas le fait que vous utilisez Tor.

Et de nombreux services en ligne et de sites web peuvent facilement détecter que vous utilisez le navigateur et le réseau Tor et vous empêcher d’y accéder. D’ailleurs, la majorité des sites les plus populaires ne sont pas accessibles avec Tor, ce qui réduit très fortement l’intérêt de celui-ci.

0 /10
Notre Score
  • Confidentialité 30/30
  • Fonctionnalités 22/25
  • Performance 13/20
  • Facilité d'utilisation 13/15
  • Sécurité 3/5
  • Fréquence Mise à jour 4/5
  • Note globale / 100 85
  • Score Pypo 8.5/10
Gratuit
  •  
Recommandé
Caractéristiques détaillées
  • Entreprise : Tor Project, Inc.
  • Juridiction : États-Unis
  • Open Source : Oui
  • Extensions : Oui
  • Bloqueurs de traqueurs : Oui
  • Gestionnaire de mots de passe : Oui chiffré
  • Synchronisation : Non
  • Autres Services : Réseau Tor
  • Applications : Windows, macOS, Linux, iOS, Android
  • Support Client : Base documentaire et Communautés
  • Site Internet : Torproject.org

En outre, comme Tor chiffre et envoie votre demande de connexion par l’intermédiaire des relais, les vitesses de téléchargement et de chargement des sites web en souffrent. Et des temps de chargement longs sont monnaie courante avec Tor.

Cela dit, Tor est un navigateur extrêmement solide pour protéger votre vie privée, en dépit de certains inconvénients. Comme le fait, que quiconque contrôle et maintient le troisième et dernier nœud (appelé “nœud de sortie”) peut voir tout votre trafic, ce qui laisse l’utilisateur incroyablement vulnérable en termes de sécurité. Plus inquiétant encore, au noeud de sortie, il est possible d’injecter des logiciels malveillants dans votre trafic pour infecter votre ordinateur.

Bien que ce problème de sécurité ne concerne que les connexions non sécurisées HTTP, par opposition au HTTPS, où toutes les données sont cryptées, il reste un problème sérieux pour ce navigateur sensé vous protéger sous Windows. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avons recommandé d’utiliser un VPN avec Tor dans un article dédié.

Assurez-vous de lire notre guide détaillé du navigateur Tor, pour en connaître aussi tous les avantages et les inconvénients et pouvoir ainsi déterminer s’il peut répondre à votre modèle de menaces réelles.

Conclusion

Il ne fait aucun doute que sur la plate-forme Windows, vous disposez de nombreuses options pour les navigateurs web.

Ces options deviennent cependant, légèrement moins nombreuses lorsqu’il s’agit de reprendre en main et de mieux contrôler votre vie privée.

Tout comme sur les autres plateformes, il existe de nombreux navigateurs pour Windows qui prétendent renforcer et protéger votre vie privée en ligne.

En réalité, peu d’entre eux le font.

Et même parmi les rares à préserver votre vie privée, gardez à l’esprit que vous devrez faire vos propres réglages pour atteindre le niveau de confidentialité recherché qui vous convienne.

Comme nous le répétons, tout au long de nos articles, votre meilleure option pour protéger votre vie privée lorsque vous naviguez sur Internet est, selon nous, Firefox configuré pour votre confidentialité grâce à ses paramètres et à de solides extensions respectueuses de la vie privée.

Cet article vous a t-il été utile ?

Pypo

Nous avons créé ce site Web pour vous fournir des informations honnêtes, utiles et à jour sur les solutions existantes de confidentialité et de sécurité en ligne. Les guides et outils présents vous aideront à contrecarrer les plans de toutes les entreprises et entités gouvernementales qui pillent vos données personnelles et foulent votre vie privée. Nous suivre sur Mastodon