» Guides » Comment créer des mots de passe forts

Comment créer des mots de passe forts

  • Pypo 

Assurez-vous de toujours utiliser un mot de passe robuste, est un conseil que nous voyons tous constamment en ligne. Mais trouver des idées de mots de passe forts pour une meilleure protection n’est pas toujours chose facile.

Pour vos comptes en ligne, les mots de passe sont le point le plus faible de toute ligne de défense, quelque soient les niveaux de sécurité. Si quelqu’un accède à vos informations d’identification, votre contenu et vos informations vitales sont alors en danger.

Bien que la plupart des sites Web offrent aujourd’hui une protection de sécurité supplémentaire, quiconque récupère ou devine votre mot de passe peut facilement contourner les autres mesures de sécurité que la plupart des sites mettent en place. Cette personne peut apporter des modifications à vos comptes en ligne, effectuer des achats ou manipuler vos données. Ayez toujours vos données sauvegardées juste au cas où.

Le choix d’un mot de passe sécurisé est crucial, car soyons réalistes, une part importante de notre vie est aujourd’hui numérique : réseaux sociaux, démarches administratives, banques, communications, courses en ligne, et plus encore.

Beaucoup de gens ont la terrible habitude d’utiliser les mêmes mots de passe sur plusieurs comptes. C’est peut-être plus facile à retenir, mais s’il y a une faille de sécurité sur un compte, tout pourrait être compromis. Quelles sont alors les idées de mots de passe pour éloigner les pirates informatiques ?

Les mots de passe sont vos clés numériques

Vos données d’ouverture de session sont les clés numériques de toutes vos informations personnelles et le meilleur moyen de protéger les informations de votre entreprise. C’est pourquoi, vous devez vous assurer de protéger vos mots de passe afin qu’ils restent confidentiels.

Alors que de nombreux cybercriminels tentent de pirater les comptes de messagerie et les réseaux sociaux, ils ont souvent des objectifs plus sombres et plus malveillants. Ils cherchent généralement à obtenir de l’information sur les finances personnelles de leurs victimes, comme les détails de leur carte de crédit et des renseignements sur leur compte bancaire ou des comptes d’entreprise, pour les voler directement ou tenter de les extorquer.

Les deux principaux risques en matière de sécurité sont les pratiques non sécurisées en matière de mots de passe et les comptes partagés. Cela implique par exemple, l’utilisation du même mot de passe pour les applications personnelles et professionnelles, la réutilisation des mots de passe sur plusieurs applications, le partage des mots de passe avec des collègues et le stockage des mots de passe de manière non sécurisée.

Notre propos ici est qu’un mot de passe robuste et sécurisé est tout ce qui peut potentiellement se tenir entre vous et les cybercriminels.

Comment votre mot de passe peut être piraté ?

En dehors des logiciels espions et des hameçonnages, il existe de nombreuses techniques que les pirates utilisent pour compromettre vos mots de passe.

Une stratégie consiste à y accéder en devinant directement votre mot de passe. Ils pourraient le faire en examinant vos questions de sécurité, votre présence sur les réseaux sociaux ou toute autre information trouvée qui pourrait être en ligne. C’est pourquoi il est essentiel de ne pas inclure de renseignements personnels dans vos mots de passe, tels que ceux listés ci-dessous :

  1. Les noms et prénoms des membres de votre famille
  2. Votre date de naissance et celles de vos proches
  3. Les dates importantes de votre vie : diplôme, rencontre, anniversaire, mariage, baptême etc.
  4. Le nom de votre animal de compagnie : chat, chien ou autre
  5. Les villes de votre vie : naissance, domicile, vacances, travail, résidence secondaire
  6. Vos loisirs et les équipes de sport dont vous êtes fan
  7. Des mots caractéristiques qui vous décrivent : grand, roux, blond, petit etc.

D’autres tactiques utilisées par les pirates sont d’utiliser un craqueur de mot de passe. En utilisant la force brute, un craqueur de mots de passe utilise toutes les combinaisons en continu jusqu’à ce qu’il rencontre la bonne et rompt ainsi le mot de passe et obtienne l’accès au compte.

Plus votre mot de passe est court et simple (4 positions ou moins d’un même caractère, exemple code PIN de 4 chiffres) plus l’outil peut reproduire rapidement la bonne combinaison de caractères.

Plus vos mots de passe sont complexes et longs (8 positions au moins et une combinaison de chiffres, lettres, majuscules, minuscules et symboles), plus il est probable que le pirate n’utilise pas une technique de force brute.

Cela est dû au temps (en années !) qu’il faudrait au logiciel pour identifier votre mot de passe. Au lieu de cela, ils mettront en place une méthode appelée “attaque par dictionnaire“. C’est ici qu’un programme va faire défiler les mots de passe que les gens utilisent le plus souvent.

Idées et astuces pour des mots de passe forts

Voici quelques idées pour vous aider à créer un mot de passe fort qui améliore votre sécurité, et vous aide à vous en souvenir. La plupart de ces conseils classiques (et toujours valables), basés sur le bons sens, ne nécessitent aucun effort pour être mis en œuvre :

  1. Formé de 12 caractères minimum.
    Vous devez choisir un mot de passe assez long. Il n’y a pas de longueur minimale de mot de passe sur laquelle tout le monde s’entend, mais vous devriez généralement choisir des mots de passe d’une longueur minimale de 12 à 14 caractères. Un mot de passe plus long serait encore mieux.
    Pour déterminer la force de votre mot de passe, portez une attention particulière à deux détails importants : la complexité et la longueur que vous choisissez. Les mots de passe longs et complexes sont difficiles à pirater. Pour créer des mots de passe complexes mais mémorables, utilisez différents types de caractères, un mélange de lettres minuscules et majuscules, de symboles et de chiffres
  2. Pas d’informations directement identifiables.
    C’est là que ça peut devenir délicat. Comme nous l’avons déjà mentionné, vous devriez éviter d’utiliser des renseignements personnels. Ceux qui tentent de pirater vos comptes peuvent déjà connaître des détails personnels tels que votre numéro de téléphone, votre date de naissance, votre adresse, etc. Ils utiliseront ces informations pour les aider à deviner plus facilement votre mot de passe.
  3. Un mot de passe unique pour chaque compte distinct.
    Si vous utilisez le même mot de passe pour plusieurs comptes, même avec le mot de passe le plus fiable possible, si un compte est compromis, tous le sont. La meilleure pratique recommandée est de créer une liste de mots de passe solides et de l’utiliser pour tous vos comptes en ligne. Votre liste unique de mots de passe devrait être conservée en lieu sûr (tel un gestionnaire de mots de passe)
  4. Évitez les mots courants du dictionnaire ou une combinaison de mots de dictionnaire.
    La tentation est d’utiliser des mots ordinaires et quotidiens du dictionnaire. Il est vrai que le mot de passe le plus communément utilisé aujourd’hui est “motdepasse”. Évitez les mots évidents du dictionnaire et les combinaisons de mots du dictionnaire. Tout mot est mauvais en soi. Toute combinaison de quelques mots, surtout s’ils sont évidents, est également mauvaise. Par exemple, “maison” est un mot de passe terrible et “Maison rouge” est aussi très mauvais.

    Si vous devez utiliser un seul mot, faites de votre mieux pour l’orthographier ou insérez des chiffres à la place des lettres. Utilisez un mot ou une expression et mélangez-la avec des raccourcis, des surnoms et des acronymes. En utilisant des raccourcis, des abréviations, des majuscules et des minuscules, les mots de passe sont plus faciles à mémoriser et sécurisés.
    Exemples :
    “Passez et collectez 200 €” – p@$$ZetCLCt€200
    “Conrad le nigaud s’est assis sur un mur” – c0ndLen1g7aciON1mR
    “Il pleut des chats et des chiens !” – 1lpl7dsCTs&dsCNs!

    Remarque : “GrandeMaison€123456” n’est pas mauvais en soi et répond à plusieurs des exigences ici. Il est composé de 19 caractères et comprend des lettres majuscules, des lettres minuscules, un symbole et quelques chiffres. Mais il n’est pas robuste. C’est une expression composée de mots du dictionnaire où chaque mot est correctement capitalisé. Il n’y a qu’un seul symbole, tous les chiffres sont à la fin et séquentiels, et ils sont faciles à deviner.
  5. Ne repose pas sur des substitutions évidentes.
    N’utilisez pas non plus de substitutions courantes, comme par exemple, “Mais0n”. Il n’est pas fort simplement parce que vous avez remplacé un o par un 0.
  6. Insérez un espace au hasard dans votre mot de passe.
    Cette mesure simple réduit considérablement le risque que quelqu’un craque votre mot de passe. En introduisant une variable supplémentaire dans la combinaison, la plupart des outils de cassage de mots de passe sera sans effet car tous concentrent leurs efforts sur un mot de passe continu.
  7. Utilisez une phrase comme mot de passe
    Mieux encore, choisissez une phrase de passe au lieu d’un mot. Non seulement c’est plus facile à mémoriser mais elle vous permet d’ajouter beaucoup d’espaces et d’utiliser de nombreux mots d’une manière facile à mémoriser. Au lieu d’avoir “gaufres” comme mot de passe, vous pourriez avoir “J’aime bien 7 gaufres pour le petit déjeuner” à la place.

Mots de passe faibles à éviter

Tout le monde a déjà créé des mots de passe faciles à deviner à un moment donné de sa vie numérique. Vous pouvez être sûr que lorsque vous choisissez “0648512487”, tout le monde saura que c’est votre numéro de mobile. Les exemples ci-dessous s’ajoutent à la liste des mots de passe faibles qui, pourtant à première vue, semblent forts. Cependant, en regardant d’un peu plus près, on se rend compte de ce qui ne va pas.

Une brève explication de ce qui en fait des mauvais choix accompagne chacun d’eux:

  • 330444464785 : l’utilisation de tels numéros révèle rapidement le numéro de téléphone de quelqu’un. En utilisant cette stratégie, vous enfreignez deux règles de base, en utilisant les renseignements personnels et uniquement des chiffres.
  • Mars10101977 : le mot de passe anniversaire. Même si ce mot de passe contient une combinaison de chiffres, de minuscules et majuscules et comporte plus de dix caractères, il s’agit d’un mot de passe très faible qui enfreint lui aussi les règles en commençant par un mot standard du dictionnaire, l’utilisation de renseignements personnels et il lui manque des caractères spéciaux.
  • P@ssword234 : vous pouvez en premier lieu trouver que ce mot de passe répond aux exigences de base. Cependant, il échoue à nos tests. Bien qu’il ait plus de dix caractères, qu’il contienne des caractères spéciaux et des chiffres, un mélange de lettres et qu’il ne contienne aucune information personnelle identifiable, il est toujours considéré comme faible. Il est en effet assez facile à deviner. Le remplacement des lettres par des symboles n’est pas une recommandation forte. Il offre également un motif séquentiel standard “234”.

Créer des mots de passe mémorisables

Avec les conseils et idées ci-dessus, il semble assez facile de trouver un mot de passe. Il suffit de frapper votre clavier et vous trouverez un mot de passe fort comme 7o(t#gSy&3rZ4&t9. C’est un assez bon mot de passe. Il comporte 16 caractères, comprend un mélange de plusieurs types de caractères différents et est très difficile à deviner parce qu’il s’agit d’une série de caractères aléatoires.

Le seul problème ici est la mémorisation de ce mot de passe. En supposant que vous n’avez pas de mémoire photographique, devoir mémoriser de tels mots de passe peut s’avérer une tâche très ardue. Il existe des générateurs de mots de passe aléatoires qui peuvent vous fournir ce type de mot de passe qui sont généralement utiles dans le cadre d’un gestionnaire de mots de passe qui lui s’en souviendra sans effort supplémentaire.

Vous devrez réfléchir à la façon de trouver un mot de passe mémorable. En effet, si vous ne pouvez pas utiliser quelque chose d’évident avec les mots du dictionnaire, alors il va vous falloir utiliser un “truc pour le mémoriser”.

Par exemple, il vous sera peut-être plus facile de vous souvenir d’une phrase comme “La première maison où j’ai vécu était au 12 rue des Lilas. Le loyer était de 150 € par mois.”

Ensuite, vous pouvez transformer cette phrase en mot de passe utilisant les premières lettres et chiffres de chaque mot, de sorte que votre mot de passe devienne : Lpmojvea12rdL.LLed150€pm

Il s’agit d’un mot de passe fort de 24 caractères. Bien sûr, un vrai mot de passe aléatoire peut inclure un peu plus de chiffres, de symboles et de lettres majuscules, mais celui-ci n’est pas mal du tout. Surtout, il est mémorisable et avez juste besoin de vous rappeler ces deux phrases simples.

Si vous voulez réutiliser des mots de passe sur plusieurs comptes, cette technique est particulièrement utile car elle les rend faciles à retenir. Même si, comme nous l’avons déjà mentionné, vous devriez vraiment utiliser des mots de passe distincts, vous pouvez les personnaliser pour chaque compte.

La méthode Phrase de passe / Diceware

La méthode traditionnelle n’est pas la seule pour trouver un mot de passe. XKCD a fait une grande bande dessinée à ce sujet il y a de nombreuses années qui est encore largement utilisée aujourd’hui. En jetant aux oubliettes tous les conseils habituels, l’auteur conseille de choisir quatre mots au hasard et de les enchaîner pour créer une phrase de passe, c’est à dire un mot de passe qui implique plusieurs mots. Le caractère aléatoire du choix des mots et la longueur de la phrase de passe la rendent forte.

Capture d'écran Phrase de passe Diceware
Phrase de passe Diceware

La chose la plus importante à retenir ici est que les mots doivent être complètement aléatoires. Par exemple, “lapin dans le chapeau” ne serait pas une combinaison satisfaisante parce que c’est une phrase courante et que les mots ont un sens ensemble. “ma belle maison rouge” serait aussi mauvaise parce que les mots ont un sens grammatical et logique ensemble. Mais, quelque chose comme “l’agrafe correcte de batterie de cheval de base” ou “mélasse de coquillage étincelante invisible” est aléatoire. Les mots n’ont pas de sens ensemble et ne sont pas dans un ordre grammaticalement correct, ce qui est bien. Il devrait aussi être beaucoup plus facile à mémoriser qu’un mot de passe aléatoire traditionnel.

Les gens ne sont pas doués pour trouver des combinaisons de mots suffisamment aléatoires, alors il y a un outil que vous pouvez utiliser ici. Le site Web de Diceware fournit une liste de mots numérotés. Vous lancez les dés traditionnels à six faces et les chiffres qui apparaissent choisissent les mots que vous devez utiliser. C’est une excellente façon de choisir une phrase de passe parce qu’elle vous assure d’utiliser une combinaison aléatoire de mots – vous pourriez même finir par utiliser des mots qui ne font pas partie de votre vocabulaire normal. Mais, parce que nous ne faisons que choisir parmi une liste de mots, il devrait être assez facile à retenir.

Les créateurs de Diceware recommandent maintenant d’utiliser au moins six mots en raison des progrès technologiques qui facilitent le craquage des mots de passe, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous créez ce type de mot de passe.

Et, bien que la différence de longueur des mots rende le forçage brutal du mot de passe très difficile, vous pourriez toujours compliquer les choses encore plus avec un modèle également simple à mémoriser, et qui ferait aussi passer le mot de passe au test des formulaires qui vérifient la complexité des mots de passe.

Prenez par exemple le mot de passe de cette bande dessinée XKCD, “correcthorsebatterystaple” et appliquez lui un modèle où vous joignez des mots en alternant des symboles et des nombres comme “^” et “2”, puis mettez la majuscule au deuxième caractère (ou autre) de chaque mot. Vous vous retrouveriez avec le mot de passe “cOrrect^hOrse2bAttery^sTaple” long, compliqué, et contenant des chiffres, des symboles et des lettres majuscules.

Plus simplement et sans Diceware, vous pouvez aussi regarder autour de vous ou plonger dans vos pensées et choisir au hasard 6 objets / émotions / lieux / qualificatifs etc. et construire votre mot de passe robuste sur la base d’une phrase issue de ces mots. Exemple : ” singe carré vert table étoile gluant ” devient un mot de passe super fort de 25 caractères : siNge&4#grEen{taBl@*glUan
Vous remarquerez que :
– carré a été remplacé par le chiffre 4
– étoile a été remplacé par le symbole *
– vert a été traduit en anglais par green
– chaque mot comporte une majuscule sur la troisième position
– chaque mot est séparé par un symbole différent : & puis # puis { puis @ mais pas entre les 2 derniers étoile (*) et gluant. Pour plus d’effet mnémotechnique, ces symboles se succèdent de gauche à droite sur le clavier Azerty.

Qu’est-ce que l’authentification à deux facteurs ?

“L’authentification multifactorielle” ou 2FA dans le monde numérique est simplement une couche de sécurité supplémentaire. Aussi répandue qu’elle soit, beaucoup de gens ignorent encore son intérêt et comment l’utiliser quotidiennement.

Souvent, l’accès à la plupart des services Internet ne nécessite qu’un nom d’utilisateur et un mot de passe. Avec une telle simplicité, les criminels se comptent par millions.

L’authentification à deux facteurs, aussi appelée 2FA, est un processus de vérification en deux étapes, ou TFA (Two Factor Authentication). Il faut plus qu’un simple nom d’utilisateur et mot de passe, il faut aussi quelque chose que seul l’utilisateur a sur lui.

Il peut s’agir d’un document ou d’un élément d’information qu’il devrait être le seul à connaître ou à avoir immédiatement sous la main, comme un code numérique. L’utilisation de cette technique rend l’accès et le vol de l’identité ou des renseignements personnels de cette personne difficiles pour les cybercriminels.

Beaucoup de gens l’utilisent déjà lors d’un paiement en ligne avec leur carte bancaire lorsqu’ils sont sollicités pour recevoir un code par SMS sur leur téléphone mobile et le saisir en ligne dans un champ de vérification pour valider la transaction en cours. Lorsque vous utilisez des jetons matériels, émis par votre banque pour être utilisés avec votre carte et votre code PIN lorsque vous devez effectuer des transactions bancaires par Internet, vous utilisez 2FA.

Malheureusement, beaucoup de gens ne connaissent ni ne comprennent encore ce type de sécurité, et comment l’utiliser quotidiennement pour autres choses que les transactions bancaires en ligne. Pour autant, l’authentification à double facteurs est aujourd’hui très répandue et proposée par tous les grands services Internet les plus populaires.

Pour l’utiliser, il suffit de l’activer dans les préférences / paramètres du compte du service en question et configurer la validation en deux étapes puis se munir d’une application gratuite comme Authy ou Google Authenticator qui à chaque connexion au service vous générera un nouveau code aléatoire à saisir dans la champ prévu à cet effet.

Ce faisant, même si vos identifiants de connexion sont compromis par un pirate informatique ou cybercriminel, ce dernier va se heurter à un obstacle infranchissable et ne pourra jamais accéder à votre compte car il ne sera pas en possession de votre seconde couche de sécurité. Si vous êtes informé de tentatives de piratage de votre compte, il vous suffira alors tout simplement de réinitialiser le mot de passe impliqué et tout rentrera dans l’ordre.

Gérer les mots de passe de manière simple

Gérer les mots de passe d’entreprise doit leur permettre de conserver la solidité de leurs informations. Peu importe le nombre d’employés que vous avez, ils ont besoin de solutions pour protéger les mots de passe qui gèrent votre entreprise et votre vie privée.

Les gestionnaires de mots de passe fonctionnent en stockant tous vos différents mots de passe derrière un seul mot de passe maître. Ce mot de passe est le seul dont vous devez vous souvenir. Vos mots de passe et votre mot de passe principal sont chiffrés pour assurer une sécurité absolue.

La plupart des gestionnaires de mots de passe offrent des extensions de navigateur et des applications mobiles, qui remplissent automatiquement les mots de passe pour vous. C’est très pratique, surtout lorsque vous utilisez le wifi public. Il y a toujours le danger que quelqu’un accède à vos informations de carte de crédit lorsque vous les entrez dans un espace public.

Les gestionnaires de mots de passe peuvent également synchroniser vos mots de passe sur tous vos appareils. Que vous souhaitiez entrer dans votre compte via votre ordinateur de bureau, votre mobile ou votre tablette, votre gestionnaire de mots de passe fiable sera prêt à les remplir pour vous.

Un gestionnaire de mots de passe tel que Bitwarden vous aide à générer des mots de passe forts et à les mémoriser pour vous. Vous aurez alors seulement à vous soucier de créer un mot de passe principal sécurisé et à vous souvenir de ce mot de passe maître.

Avec la masse de sites Web pour lesquels vous avez des comptes, il n’y a aucun moyen facile de se souvenir de chacun d’eux. Essayer de se souvenir de chaque mot de passe (et de l’endroit où vous l’avez noté) sans le dupliquer ou recourir à un modèle facile, c’est là que le problème réside.

Et c’est justement ici qu’interviennent les gestionnaires de mots de passe qui vous rendent alors la vie plus facile, tant que vous pouvez créer un mot de passe maître solide dont vous seul devrez vous souvenir. La bonne nouvelle, c’est que c’est le seul mot de passe dont vous aurez à vous inquiéter, peu importe le nombre de comptes que vous avez.

La vérité sur les gestionnaires des navigateurs

Les navigateurs Web, Safari, Firefox, Chrome, et d’autres, ont tous des gestionnaires de mots de passe intégrés.

Aucun navigateur ne peut rivaliser avec une solution dédiée. D’une part, Internet Explorer et Chrome stockent vos mots de passe sous une forme non chiffrée sur votre ordinateur.

A moins que vous ne cryptiez votre disque dur, les cybercriminels peuvent facilement accéder aux fichiers de mots de passe et les visualiser. Firefox a la particularité, de protéger son gestionnaire de mots de passe intégré par un “unique mot de passe maître”, chiffrant ainsi vos mots de passe enregistrés. Il les stocke ensuite dans un format chiffré sur votre ordinateur.

Cependant, le gestionnaire de mots de passe Firefox n’est pas non plus la solution parfaite. L’interface ne vous aide pas à générer des mots de passe aléatoires, se limite aux mots de passe Web et ne peut rien pour les mots de passe applicatifs. Il lui manque aussi diverses fonctions telles que la synchronisation multiplateforme.

Il y a trois plates-formes dédiées à la gestion des mots de passe qui se démarquent des autres. Chacune de ces options est une option fiable et celle que vous choisirez dépendra de ce qui est le plus important pour vous.

  1. LessPass est un gestionnaire de mots de passe gratuit et open source qui génère des mots de passe uniques et sécurisés pour les sites Web, les comptes de messagerie, ou tout autre élément basé sur un mot de passe maître et des informations que vous connaissez. Aucune synchronisation n’est nécessaire. Utilise PBKDF2 et SHA-256. Il est conseillé d’utiliser les extensions disponibles pour navigateur pour plus de sécurité.
  2. KeePassXC est une fourche communautaire de KeePassX, un portage multiplateforme natif de KeePass Password Safe, dans le but de l’étendre et de l’améliorer avec de nouvelles fonctionnalités et des corrections de bugs pour fournir un gestionnaire de mots de passe gratuit, open-source, moderne et entièrement multiplate-forme, riche en fonctionnalités. KeePassXC peut être utilisé avec différents navigateurs via des extensions ou plugins officiels, et il fonctionne avec Firefox.
  3. Bitwarden est un autre grand gestionnaire de mots de passe open source sécurisé et facile à utiliser. Bitwarden supporte tous les principaux systèmes d’exploitation et navigateurs. Hébergé dans le nuage ou auto-hébergé, il vise à résoudre les problèmes de gestion des mots de passe pour les individus, les équipes et les entreprises. Bitwarden est l’une des solutions les plus simples et les plus sûres pour stocker tous vos identifiants et mots de passe tout en les synchronisant facilement entre tous vos appareils. Si vous ne souhaitez pas utiliser le cloud Bitwarden, vous pouvez facilement héberger votre propre serveur Bitwarden.

Conclusion

Rappelez-vous, l’important est d’utiliser des mots vraiment aléatoires pour obtenir un mot de passe sûr.

“Lapin dans le chapeau” ou “Ma belle voiture rouge” ne font pas de bons mots aléatoires pour créer votre mot de passe. Il s’agit pour chacune de ces 2 phrases, d’expressions courantes et qu’elles ont du sens. Au contraire, les mots ne doivent en avoir aucun entre eux. En revanche, un mot de passe basé sur “gros bonhomme savoureux travail de lavandière” ou “Cheval rouge regardant du sucre invisible” sont des exemples pour un mot de passe aléatoire. Ils n’ont aucun sens ensemble et ne sont pas dans un ordre grammaticalement correct, ce qui est fantastique.

Les gestionnaires permettent également aux utilisateurs de stocker d’autres types de données sous une forme sécurisée, qu’il s’agisse de notes sécurisées ou de numéros de carte de crédit.

Enfin, restez en sécurité et protégé en chiffrant tout et en adoptant l’authentification à deux facteurs (2FA). Nous vivons des moments où le fait de vous souvenir de vos mots de passe peut ne pas suffire à assurer votre sécurité et celle de votre entreprise. Si vous soupçonnez un méfait criminel avec votre compte, changez immédiatement vos mots de passe.

Cela ne vous prendra qu’une minute, mais la restauration de votre vie privée, de vos dossiers financiers ou de l’histoire de votre entreprise peut elle s’avérer dévastatrice.

Suivez attentivement les étapes énumérées ci-dessus pour choisir un mot de passe unique et solide afin d’établir et de maintenir vos comptes et vos informations personnelles sécurisés. Si votre mot de passe est facile à retenir, il n’est probablement pas sécurisé.

Et nous conclurons en vous rappelant aussi, qu’en anonymisant et en chiffrant tout votre trafic Internet avec un service VPN de qualité, vous mettrez entre les cybercriminels et vous un bouclier de sécurité supplémentaire.

Cet article vous a t-il été utile ?

Pypo

Nous avons créé ce site Web pour vous fournir des informations honnêtes, utiles et à jour sur les solutions existantes de confidentialité et de sécurité en ligne. Les guides et outils présents vous aideront à contrecarrer les plans de toutes les entreprises et entités gouvernementales qui pillent vos données personnelles et foulent votre vie privée. Nous suivre sur Mastodon