» Questions les Plus Fréquentes

Questions les Plus Fréquentes

FAQ - Gestionnaires de Mots de Passe

Bien que les gestionnaires de mots de passe soient des outils simples, il y a quelques questions qui subsistent quant à l’usage que vous devriez en faire.

Après tout, vous pourriez vouloir gérer vos mots de passe simplement dans un tableur. Nous sommes là pour vous aider à comprendre la différence entre l’utilisation d’un tableur type Microsoft Excel pour le faire et l’utilisation d’un des meilleurs gestionnaires de mots de passe que nous recommandons.

Les gestionnaires de mots de passe sont un outil de sécurité essentiel et, heureusement, ils ne sont pas difficiles à acquérir. Bien qu’il reste encore des vestiges d’une forme dépassée de gestion des mots de passe, la plupart des fournisseurs incorporent des fonctionnalités modernes, rendant plus facile que jamais le stockage de vos mots de passe en ligne.

Si vous avez des questions ou des réflexions sur un fournisseur particulier, nous vous invitons à lire l’avis correspondant.

Un gestionnaire de mots de passe c’est très simple. Comme son nom l’indique, c’est un outil qui vous aidera à gérer vos mots de passe. Cela dit, ce n’est pas seulement un outil pour ceux qui sont distraits. Il s’agit plutôt d’un outil essentiel de sécurité qui vous permet de mieux maîtriser vos comptes en ligne.

Un gestionnaire de mots de passe stocke vos mots de passe dans une chambre forte cryptée, afin que vous puissiez y accéder rapidement, quel que soit l’appareil que vous utilisez. En bref, c’est la façon virtuelle d’écrire votre mot de passe sur un autocollant, mais en beaucoup, beaucoup plus sûr.

Les gestionnaires de mots de passe peuvent cependant faire plus que simplement stocker vos informations de connexion. La plupart des meilleurs gestionnaires de mots de passe peuvent stocker des cartes de crédit, des adresses de facturation, des informations de sécurité sociale et plus encore.

Chaque fois que vous accédez à un site Web nécessitant ces informations, le gestionnaire de mots de passe regarde dans votre chambre forte et remplit automatiquement ce dont vous avez besoin. C’est un gain de temps considérable lorsque vous vous connectez à des sites Web et que vous vous rendez dans des magasins en ligne.

Les gestionnaires de mots de passe existent parce qu’il est devenu presque impossible de se souvenir des mots de passe. Environ 80% des gens utilisent le même mot de passe pour tous leurs comptes en ligne, ce qui est logique compte tenu de la difficulté à se souvenir de plusieurs mots de passe, et encore moins des comptes avec lesquels ils sont associés.

Mais cette pratique est juste désastreuse pour la sécurité en ligne. En réutilisant les mots de passe, vous permettez à un pirate qui craque un compte de les craquer tous. Par exemple, un pirate pourrait s’introduire dans une base de données pour voler des mots de passe, puis appliquer ces mots de passe à des sites Web qui sont beaucoup plus sûrs. C’est une solution de contournement qui est rendue possible par des mots de passe redondants entre les comptes.

Avec un gestionnaire de mots de passe, ce n’est plus un problème. Vous pouvez utiliser des mots de passe uniques pour tous vos comptes.

En dehors de l’aspect sécurité, les gestionnaires de mots de passe vous aident à organiser vos comptes, vos informations personnelles, bancaires et bien plus encore. Un gestionnaire de mots de passe moderne peut stocker plusieurs types d’entrées, de sorte que, par exemple, vous pouvez accéder à vos informations bancaires même lorsque vous ne portez pas votre carte. La plupart de tout ce qui peut être écrit sous forme de texte peut être stocké dans un gestionnaire de mots de passe, ce qui en fait une plaque tournante pour toutes vos informations personnelles.

La plupart des gestionnaires de mots de passe se synchronisent également entre vos appareils. Vous pouvez ajouter des entrées sur votre ordinateur de bureau, vous synchroniser avec vos autres appareils et accéder à vos renseignements personnels partout ailleurs, sur votre smartphone par exemple. Tout comme l’utilisation d’un logiciel de comptabilité dans le cloud, l’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe vous permet de réduire la paperasserie et le risque de transporter des renseignements personnels en les stockant sous forme numérique chiffrée.

Si vous faciliter la vie numérique est ce que vous recherchez, alors un gestionnaire de mots de passe est une évidence. Il rend l’utilisation d’Internet sur votre ordinateur de bureau et vos appareils mobiles plus facile que jamais. Cela dit, l’avantage le plus important d’un gestionnaire de mots de passe est la sécurité qu’il ajoute à vos comptes en ligne.

Comme vous pouvez le lire dans notre guide, les gens qui cherchent à vous escroquer en ligne ne manquent pas. Vos renseignements personnels, protégés par un mot de passe, sont constamment à risque.

Un mot de passe faible (disons le nom d’une ville par exemple) même s’il est crypté avec un chiffrement de qualité militaire AES 256 bits de très haut niveau, peut être décrypté en quelques secondes grâce à une attaque par dictionnaire. Les gestionnaires de mots de passe vous permettent de créer un mot de passe fort et unique pour chacun de vos comptes en ligne, réduisant ainsi les chances qu’ils soient piratés de manière exponentielle.

Un gestionnaire de mots de passe rend l’utilisation d’Internet plus facile, mais aussi plus sûre. Il est impossible de se souvenir d’un mot de passe tel que Gh45/sd5er21@uTy478$, surtout si vous utilisez un mot de passe différent pour chacun de vos comptes. Un gestionnaire de mots de passe gère cela pour vous, rendant votre existence en ligne beaucoup plus sûre.

La raison la plus importante d’utiliser un gestionnaire de mots de passe est de contribuer à votre sécurité en ligne. Cela dit, l’utilisation de différents mots de passe pour vos comptes ne signifie pas nécessairement que vous êtes plus en sécurité. La clé n’est pas seulement d’utiliser des mots de passe uniques pour tous vos comptes, mais aussi des mots de passe très aléatoires.

La plupart des gestionnaires de mots de passe comprennent un générateur de mots de passe qui créera à la volée un paquet de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux. Bien que la plupart des gens aient déjà vu à quoi ressemble un mot de passe “fort”, il est impossible de se souvenir du mélange aléatoire de caractères sans un entraînement mental sérieux.

Cela dit, les mots de passe aléatoires sont l’aspect le plus important de la protection de vos comptes en ligne. La plupart des services en ligne ne stockent pas votre mot de passe réel. Ils en stockent plutôt une version hachée. Le hachage consiste essentiellement à brouiller votre mot de passe, quel qu’il soit. Selon l’algorithme, une chaîne de texte aura une série correspondante de caractères provenant du résultat du hachage.

Contrairement au cryptage, le hachage est une voie à sens unique. Vous ne pouvez pas décrypter un morceau de texte haché. Les sites Web à forte sécurité hacheront votre mot de passe plusieurs fois, en utilisant le résultat du tour précédent pour le hacher à nouveau.

Cela dit, le résultat du hachage est toujours le même pour la chaîne de texte saisie. Par exemple, le hachage de “password123” avec l’algorithme MD5 produira toujours comme résultat “482c811da5d5b4bc6d497ffa98491e38”. Bien que vous ne puissiez pas entrer le résultat pour obtenir “password123”, vous pouvez utiliser un ordinateur pour deviner ce que pourrait être le résultat.

Cela se passe généralement comme suit : un pirate informatique craque un serveur et vole une base de données de mots de passe hachés. Il utilise ensuite un ordinateur pour générer des mots de passe candidats basés sur des mots, noms, etc. couramment utilisés. Ces mots de passe candidats sont ensuite hachés à l’aide de l’algorithme utilisé par le site Web et croisés avec la base de données

Une fois cela fait, le pirate informatique apprend que “482c811da5d5b4bc6d497ffa98491e38” signifie “password123” et a réussi à craquer chaque utilisateur qui utilise ce mot de passe.

L’utilisation d’un mot de passe aléatoire, cependant, rend la probabilité d’un tel résultat très faible. Il est difficile pour le pirate de générer un ensemble aléatoire de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux comme mot de passe candidat, ce qui signifie qu’il est beaucoup moins probable que votre mot de passe puisse être attaqué par la force brute.

C’est pourquoi les gestionnaires de mots de passe sont des outils de sécurité. Si vous utilisez des mots de passe faibles sur vos comptes, un gestionnaire de mots de passe ne peut pas vous aider. Cela dit, les gestionnaires de mots de passe vous permettent d’utiliser des mots de passe aléatoires et uniques, ce qui les rend si puissants.

Il y a beaucoup d’excellents gestionnaires de mots de passe gratuits, comme ceux que nous recommandons dans notre trousse de secours numérique. En revanche, nous sommes plus réservés sur les gestionnaires de mots de passe inclus avec les navigateurs web, les téléphones et les tablettes. Bien que ce soit un meilleur moyen de garder une trace de vos identifiants de connexion (plutôt qu’aucun), ces gestionnaires de mots de passe souffrent généralement d’un manque de sécurité.

En dehors du fait qu’ils permettent de faire moins de hachages, les gestionnaires de mots de passe inclus n’offrent que rarement toutes les commodités des options payantes. Même Bitwarden, que nous reconnaissons comme l’un des meilleurs gestionnaires gratuit, open source et multiplateforme, présente quelques lacunes par rapport aux versions commerciales de certains gestionnaires. Pour autant , lui comme la version gratuite de LastPass suffiront à un la plupart des utilisateurs. Prenez aussi Google Smart Lock par exemple. Bien qu’il soit facile à configurer si vous utilisez Chrome, il présente de nombreux inconvénients. D’abord il souffre de la paternité de Google mais aussi, il n’a pas de véritable interface pour organiser vos mots de passe et il n’est pas optimisé pour d’autres plateformes.

Si vous utilisez Chrome exclusivement, c’est très bien, mais ce n’est pas le cas pour la plupart des gens. Par exemple, LastPass offre l’auto-remplissage des applications sur son forfait payant, vous permettant ainsi d’utiliser ses excellentes capacités de reconnaissance de formulaires dans les applications de votre ordinateur et pas seulement votre navigateur Chrome.

De plus, vous pouvez stocker plusieurs types d’entrées dans d’autres gestionnaires de mots de passe. Google Smart Lock stockera les mots de passe que vous avez saisis dans Chrome, mais rien d’autre. L’un des attraits d’un gestionnaire de mots de passe est qu’il peut stocker d’autres informations personnelles en dehors des connexions.

Ensuite, il y a le problème de l’authentification. Comme mentionné, tout gestionnaire de mots de passe décent n’a aucune connaissance de votre mot de passe principal. Parce qu’il ne stocke jamais ce mot de passe maître, un pirate ne peut pas pénétrer dans les serveurs d’un gestionnaire de mots de passe et accéder ainsi à votre coffre-fort. Vous seul connaissez votre mot de passe maître.

Une fois encore, lorsque vous utilisez Google Smart Lock, il vous suffit de vous connecter à votre profil Chrome, qui est associé à un compte Gmail. Google stocke le mot de passe de votre profil Chrome, ce qui signifie qu’un pirate informatique pourrait pénétrer sur les serveurs de Google et déverrouiller les mots de passe que vous y avez stockés. Sans parler de la transmission entre votre ordinateur et les serveurs de Google.

La violation de comptes en ligne ne semble jamais être un problème jusqu’à ce que cela vous arrive. Bien que les options gratuites semblent intéressantes, vous souhaiterez peut être dépenser quelques dollars pour une sécurité et des fonctionnalités supplémentaires. Les gestionnaires de mots de passe sont parmi les moyens les moins chers de vous protéger en ligne et certains le font même très bien gratuitement.

Jusqu’à récemment, les gestionnaires de mots de passe sur smartphone étaient exclusivement une option Android. Bien que vous puissiez installer une application sur les appareils iOS, les commodités telles que l’auto-remplissage n’étaient pas supportées. Cela dit, avec la mise à jour vers iOS 12, les appareils Apple peuvent maintenant exploiter toutes les fonctions offertes par un gestionnaire de mots de passe.

Aujourd’hui, vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe sur la plupart des appareils mobiles. Les gestionnaires de mots de passe tels que Bitwarden et LastPass ont des applications sur presque tous les appareils, avec la possibilité de synchroniser les mots de passe entre eux.

L’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe est très simple. Après avoir créé un compte, vous serez invité à télécharger une application. L’application vous guidera généralement dans le processus d’installation et vous indiquera comment importer vos mots de passe.

C’est une bonne idée de vérifier dans Chrome ou Firefox si vous avez des mots de passe stockés. Souvent, votre navigateur stocke les mots de passe sans que vous vous en aperceviez, c’est donc une bonne idée de transférer ces comptes dans votre gestionnaire de mots de passe.

Après l’importation, vous pouvez ajouter toutes les informations que vous voulez en créant ou en modifiant une entrée. Chaque fournisseur a un processus différent pour ajouter des entrées, ce que nous abordons toujours dans nos revues de gestionnaires de mots de passe.

Ensuite, lorsque vous créez de nouveaux comptes ou que vous vous connectez à ceux que vous n’avez pas encore enregistrés, le gestionnaire de mots de passe vous demandera de sauvegarder ces informations. Cela nécessite généralement une extension de navigateur, donc si le gestionnaire de mots de passe que vous avez choisi en possède une, assurez-vous de l’installer.

Tout le reste est automatisé. Vos comptes devraient se synchroniser automatiquement sur vos appareils, et le gestionnaire de mots de passe devrait offrir une fonction de remplissage automatique lorsqu’elle est disponible. La seule installation consiste à ajouter vos mots de passe, ce qui n’est pas trop difficile compte tenu de l’utilité d’un gestionnaire de mots de passe.

FAQ - VPN

Vous souhaitez des réponses définitives aux questions les plus courantes que les utilisateurs se posent sur les VPN avant, après ou en cours d’utilisation ? Des questions comme : Les VPN sont-ils légaux ? Les VPN sont-ils sûrs ? Et les VPN sont-ils gratuits ?

Alors vous êtes au bon endroit. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes les questions les plus courantes (et importantes) sur les VPN. Nous vous donnons parfois l’option de lire des réponses courtes, douces et précises, ou de plonger plus profondément dans nos réponses détaillées pour chaque question.

Consultez donc notre liste des questions les plus fréquemment posées sur les services VPN ci-dessous, avec la possibilité d’obtenir des réponses plus complètes à chaque question en un seul clic. Nous espérons que nos réponses vous satisferont.

Un réseau privé virtuel (VPN), en termes simples, est une technologie logicielle qui établit une connexion sécurisée sur un réseau que vous utilisez, qu’il soit public (Internet) ou privé (appartenant à un fournisseur de services). Les VPN sont utilisés depuis longtemps par les grandes entreprises, les établissements d’enseignement et les institutions gouvernementales comme moyen de permettre aux utilisateurs distants de se connecter en toute sécurité à un réseau privé.

Une utilisation moins connue mais néanmoins populaire des VPN est de les faire relier de nombreux sites couvrant une grande distance géographique, tout comme le font les réseaux étendus (WAN). Les VPN peuvent étendre les intranets dans le monde entier, ce qui permet aux informations d’être diffusées à une base d’utilisateurs beaucoup plus large. Les VPN sont utilisés par les établissements d’enseignement comme un moyen de connecter les campus qui peuvent ensuite être répartis à travers un pays et même à l’international.

En d’autres termes, un VPN est un réseau sur Internet qui est sécurisé, privé et crypté.

Un VPN (ou Virtual Private Network en anglais), est simplement une extension d’un réseau privé sur un réseau public, comme Internet. Il permet à votre ordinateur portable, ordinateur personnel ou autre appareil Internet d’établir une connexion à un réseau privé, tout en bénéficiant des fonctionnalités, de la sécurité et des politiques de gestion du réseau privé.

Exemple : Votre ordinateur est situé à Paris, mais vous souhaitez établir une connexion VPN avec un réseau à Londres. Votre ordinateur tentera alors d’établir une connexion avec le réseau au Royaume-Uni. Une fois le réseau établi et l’accès accordé, vous pourrez surfer sur le Web et le réseau correspondant comme si vous étiez au même endroit que le serveur VPN (en l’occurrence Londres).

Réponse courte

Un VPN fournit aux utilisateurs une connexion réseau sécurisée qui leur offre des niveaux accrus de confidentialité et de sécurité lorsqu’ils opèrent en ligne, en plus de divers autres avantages. L’utilisation d’un VPN vous procurera toute une série d’avantages, y compris vous rendre anonyme en ligne et vous permettre de contourner les restrictions en ligne telles que la censure d’état et le blocage géographique, ainsi que les pratiques préjudiciables telles que la limitation.

Réponse détaillée

Depuis les révélations faites il y a quelques années par Edward Snowden sur l’extension du programme de surveillance du gouvernement américain contre les activités en ligne de ses propres citoyens, de plus en plus de gens cherchent un moyen de s’assurer que leurs activités en ligne sont à la fois sécurisées et privées.

Peu d’entre eux auront regardé bien loin avant de se pencher sur le concept d’un VPN. Pourtant, pour beaucoup, le nom VPN, ou Réseau Privé Virtuel, pour lui donner son nom complet, est un concept sans signification et très technique.

Pourtant, la réalité est qu’un VPN est un kit très simple, abordable et efficace, en plus d’être en train de devenir un outil essentiel pour quiconque travaille en ligne.

Pourtant, chez pypo, on nous demande encore régulièrement ce que fait réellement un VPN. La réponse pourrait être extrêmement complexe si nous allions dans les détails. Mais pour la plupart des utilisateurs, c’est un résumé des fonctions de base qu’ils recherchent, et c’est exactement ce que nous proposons ici :

  1. Confidentialité en ligne
    Un VPN améliore considérablement vos niveaux de confidentialité en ligne, ce qui vous rend virtuellement anonyme lorsque vous utilisez Internet. Pour ce faire, il canalise tout votre trafic en ligne par une voie cryptée.

    Ce cryptage signifie que vos données sont indéchiffrables par les regards indiscrets des agences gouvernementales, des pirates ou même de votre propre FAI.

    Vos données passent également par un serveur externe, ce qui permet de masquer votre adresse IP, car les sites Web que vous visitez voient l’adresse IP de ce serveur plutôt que votre propre connexion. Cela signifie que même les sites que vous visitez ne peuvent retracer votre activité jusqu’à vous.

    Les seules personnes qui peuvent savoir que vous êtes en ligne sont votre fournisseur d’accès Internet et votre fournisseur de VPN, mais comme beaucoup ne tiennent aucun journal d’activité, vous pouvez rester totalement anonyme en ligne.

  2. Sécurité en ligne
    Un VPN en soi n’est pas un outil de sécurité, mais il offre de nombreux avantages en matière de sécurité. Le cryptage protège vos données et les rend invisibles aux pirates informatiques.

    Avec une adresse IP cachée, l’utilisation d’un VPN peut également vous protéger si vous visitez des sites Web infectés, ou des sites Web qui pourraient essayer de vous pousser automatiquement sur un site malveillant. Il ajoute également l’anonymat si vous cherchez à utiliser un service de torrent.

    Un VPN seul ne vous protégera pas en ligne, mais il apportera à coup sûr un certain nombre d’avantages hautement souhaitables.

  3. Regarder du contenu géo-bloqué
    Avoir une adresse IP cachée a aussi l’avantage de vous permettre d’accéder à du contenu géo-bloqué partout dans le monde. Le géo-blocage consiste à restreindre l’accès d’un site à des personnes à l’intérieur de zones géographiques particulières.

    Mais la plupart des VPN offriront aux utilisateurs la possibilité de choisir parmi une gamme de serveurs situés dans le monde entier. Ces serveurs diffusent alors leur adresse IP, ce qui fait croire au site que vous êtes dans le pays concerné, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez dans le monde.

    De cette façon, vous pouvez regarder du contenu et visiter des sites Web restreints dans n’importe quel pays où votre fournisseur VPN a un serveur.

  4. Évitez la censure en ligne
    Ce n’est pas un hasard si la plus forte proportion d’utilisateurs de VPN dans un seul pays se trouve en Indonésie, qui a l’un des pires records mondiaux de censure sur Internet. Les VPN sont aujourd’hui extrêmement populaires dans les pays où la censure est mauvaise, comme la Chine, l’Indonésie et l’Iran.

    Un VPN peut vous aider à éviter la censure parce qu’il offre une voie cryptée vers un serveur externe, qui vous prête ensuite son adresse IP. Avec une adresse IP située ailleurs, le site croira que vous n’êtes pas dans le pays où la censure existe, et le site sera donc visible.

  5. Évitez les limitations
    L’étranglement est la pratique croissante des FAI de limiter les vitesses de service aux personnes qui utilisent les services de streaming parce qu’ils consomment trop de bande passante et que leurs réseaux ne peuvent y faire face.

    Il est souvent fait sur une base commerciale pour essayer de promouvoir leur propre service et peut être extrêmement ennuyeux pour les utilisateurs. Mais il fonctionne parce que votre FAI lit vos paquets de données pour voir ce que vous faites. Avec un VPN, le cryptage rend cela impossible, donc le FAI n’essaiera pas de restreindre votre service.

Conclusion

Il y a de nombreuses raisons de s’inscrire à un VPN car ils font un grand nombre de choses vraiment utiles. Ci-dessus, nous avons mis en évidence les cinq fonctions les plus populaires mais vous allez en découvrir bien d’autres.

Réponse courte

Oui. Les VPN sont légaux dans 99% des pays du monde, mais les activités en ligne par le biais d’un VPN sont soumises aux lois locales, alors vérifiez-les attentivement si vous avez des doutes.

Réponse détaillée

Depuis les révélations faites par Edward Snowden sur l’ampleur de l’espionnage du gouvernement américain dans les activités en ligne de ses citoyens, l’intérêt pour les VPN, qui offrent aux utilisateurs une vie privée et un anonymat total en ligne, a atteint un sommet. Mais beaucoup de gens qui étudient la perspective de s’équiper d’un VPN sont confus quant à la situation juridique entourant les VPN et se demandent si le service est légal ou non. Dans cet article, nous espérons clarifier et expliquer la situation juridique dans laquelle se trouvent les utilisateurs de VPN.

Soyez rassuré, l’utilisation d’un VPN est parfaitement légale partout dans le monde, à quelques exceptions près en Iran, en Chine et en Corée du Nord, pour ne citer qu’eux.

Bien sûr, toute activité illégale menée alors que vous êtes connecté au VPN sera toujours illégale si vous êtes pris.

Alors, les VPN sont-ils légaux ou non ?

La réponse simple à cette question est que, du moins pour les gens dans la plupart des pays, l’utilisation d’un service VPN est totalement légale. Un service VPN redirige votre trafic Internet via un autre serveur et change votre adresse IP dans le processus. Pour une vue d’ensemble complète des VPN, consultez notre guide complet des VPN ici.

La plupart des utilisateurs s’abonnent pour profiter de la confidentialité et de la sécurité supplémentaires qu’offre un VPN et rien à ce sujet n’est illégal dans la plupart des pays. En effet, de nombreuses grandes entreprises et institutions académiques fournissent régulièrement des services VPN à leurs employés et étudiants pour les aider à protéger les fichiers des concurrents et des personnes étrangères.

Où les VPN sont-ils illégaux ?

Sans surprise, les pays où l’État est désireux de contrôler les activités en ligne des citoyens sont ceux où l’utilisation d’un VPN peut être déclarée illégale. Il existe des interdictions ou des restrictions spécifiques à l’utilisation des VPN dans des pays comme la Chine, l’Iran et la Corée du Nord, pour n’en citer que trois.

Cependant, cela ne signifie pas que les services VPN ne sont pas disponibles dans ces pays, et en effet, en Chine, l’utilisation des VPN est répandue, en particulier parmi les communautés d’expatriés. Malgré les milliards de dollars dépensés chaque année par le gouvernement chinois pour son projet du “Grand Firewall de Chine“, il semble fermer les yeux sur ce type d’utilisation. Malgré tout, les utilisateurs se plaignent que leur service soit bloqué lors d’un événement politique majeur, ou à des dates ayant une importance historique sensible.

Donc, si vous êtes dans l’un de ces pays, vous utilisez un VPN à vos propres risques. Mais si vous êtes situé ailleurs, l’utilisation d’un VPN est totalement légale.

Qu’en est-il de l’utilisation d’un VPN pour accéder à Netflix ou à un autre service de streaming ?

De nombreux lecteurs sont au courant des mesures de répression actuellement mises en œuvre par Netflix à l’encontre des utilisateurs de VPN.

Mais regarder Netflix, ou tout autre service de streaming dans le pays où vous vous trouvez, via un VPN, est tout à fait légal. Tant que vous avez payé pour le service et que vous êtes dans les termes et conditions du fournisseur, vous ne violez aucune loi ou accord de copyright.

En effet, Netflix lui-même a conseillé dans le passé aux utilisateurs d’utiliser un VPN pour accéder à leur service afin de renforcer leur confidentialité et leur sécurité, bien que leurs tentatives actuelles de bloquer les utilisateurs de VPN rendent cela plus difficile à faire pour beaucoup.

L’utilisation d’un VPN pour accéder à du contenu géo-bloqué ou à des services de streaming dans d’autres pays est-elle illégale ?

La raison de la fermeté de Netflix est d’essayer d’empêcher les utilisateurs d’un pays d’accéder au service Netflix d’un autre pays. Netflix et d’autres services de streaming détiennent les droits de différentes émissions dans différents pays et ne sont pas autorisés à diffuser des émissions en dehors des régions dont ils détiennent les droits.

Cependant, la question de savoir si l’utilisation d’un VPN pour contourner le blocage géographique pour accéder à de tels sites est illégale est une zone grise.

En Australie, les directives officielles suggèrent qu’il n’est pas illégal d’utiliser un VPN pour accéder à du contenu étranger. Dans la plupart des pays, vous n’aurez certainement pas l’impression d’enfreindre le droit pénal, alors une autre réponse courte à cette question devrait être non.

Mais il est possible que vous puissiez être perçu comme violant un accord civil, à savoir votre contrat avec Netflix. Ce n’est pas quelque chose pour lequel vous risquez d’être arrêté ou quoi que ce soit du genre, mais Netflix a le droit de bloquer votre service s’il le peut, ou même d’annuler votre compte s’il choisit de le faire.

Et le téléchargement de torrents ?

Les VPN sont populaires parmi les utilisateurs qui aiment télécharger de la musique, des films et d’autres médias en utilisant les services BitTorrent. Dans la plupart des pays, ces sites sont illégaux car ils sont considérés comme violant les lois sur les droits d’auteur. Si c’est le cas, alors, que vous utilisiez ou non un VPN, vous serez toujours en infraction avec la loi.

Ces dernières années, les maisons de disques et les studios de cinéma ont été assez proactifs en poursuivant certains utilisateurs de BitTorrent pour en faire un exemple afin de dissuader les autres de faire la même chose. Cela signifie qu’une amende ou même une peine de prison est possible pour les utilisateurs de BitTorrent.

Cependant, l’utilisation d’un VPN masque votre identité en ligne, ce qui rendra l’identification des utilisateurs de BitTorrent beaucoup plus difficile pour eux ou pour les services de police. Bien sûr, cela ne change pas le statut juridique de ce qu’ils font, et la plupart des VPN vous mettront en garde dans leurs petits caractères.

L’utilisation d’un VPN ne vous donne bien sûr pas la liberté de faire ce que vous voulez et il y a bien sûr certaines utilisations d’un VPN qui sont illégales, comme elles le sont dans d’autres domaines de la vie.

Cela comprend le piratage de sites Web ou de systèmes informatiques, l’achat et la vente de drogues et d’armes, l’accès à la pornographie juvénile, la fraude et la propagation de virus ou autres logiciels malveillants.

Les VPN indiqueront clairement aux utilisateurs qu’une telle activité n’est pas autorisée, et certains annuleront les comptes des personnes qui utilisent leur service à des fins illégales. Certains VPN tiennent des registres des activités des utilisateurs et les remettent aux organismes d’autorité si on leur demande de le faire. Même si le VPN que vous avez choisi a une politique de “no-logs” (sans journaux, c’est à dire sans conservation des données de votre activité de connexion et/ou de navigation), il devra fournir certaines informations lorsqu’il recevra un mandat ou d’autres types de demandes légales officielles.

Conclusion

En bref, l’utilisation d’un VPN n’est pas illégale dans la plupart des pays du monde, mais les activités en ligne des utilisateurs via leur VPN sont soumises aux lois locales, alors vérifiez-les attentivement si vous avez des doutes.

Non, pas exactement. Quelle que soit la façon dont un service VPN fait sa publicité, les VPN assurent la confidentialité et non l’anonymat. C’est principalement parce que le serveur VPN peut voir tout ce que votre FAI peut normalement voir.

Cependant, contrairement à votre FAI, les bons VPN n’enregistrent pas ces informations et fournissent donc des niveaux de confidentialité beaucoup plus élevés que ceux que vous avez normalement lorsque vous surfez sur Internet.

Toutefois, même ceux-ci commenceront à consigner des informations s’ils sont cités à comparaître ou s’ils font l’objet d’une ordonnance exécutoire d’un tribunal. Aucun membre du personnel VPN ne va risquer la prison pour vous ! Est-ce que cela signifie que les VPN sont inutiles pour la vie privée ? Pas du tout. De telles mesures légales sont hautement ciblées contre des individus d’intérêt, et ne constituent donc pas une menace pour la vie privée de la plupart des utilisateurs VPN ordinaires.

Les personnes qui, comme Edward Snowden, ont besoin de très hauts niveaux d’anonymat, devraient utiliser le réseau Tor plutôt que les VPN pour protéger leur identité. Ou Tor avec un service VPN.

Le logiciel VPN est conçu pour être facile à utiliser, et devrait “simplement fonctionner” sans nécessiter de configuration supplémentaire. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

C’est particulièrement vrai si vous disposez d’une connexion Internet IPv6 car de nombreuses applications VPN ont du mal à gérer correctement le nouveau standard Internet. Il est donc toujours bon de vérifier que votre VPN est correctement configuré pour vous protéger comme il se doit.

En raison des aléas de l’Internet, les connexions VPN échouent parfois. Dans le cours normal des choses, lorsque cela se produit, vous resterez connecté à Internet, mais sans la protection du VPN.

Un coupe-circuit ou commutateur d’arrêt vous protège contre cela en empêchant les connexions à l’intérieur et à l’extérieur de votre appareil à moins que la connexion VPN ne soit active.

Un VPN achemine vos données vers un serveur VPN, qui doit ensuite dépenser de l’énergie de traitement pour crypter et décrypter les données. Il est donc inévitable que l’utilisation d’un VPN ralentisse au moins un peu votre connexion Internet.

Les deux principaux facteurs en jeu sont la distance par rapport au serveur VPN et la charge du serveur VPN. Si vous vous connectez à un serveur près de chez vous qui n’est pas surchargé, vous pouvez vous attendre à perdre environ 10 % de votre vitesse Internet de base.

Cependant, les VPN les plus rapides investissent énormément dans des serveurs à grande vitesse pour que vous n’ayez pas à faire face à une connexion Internet lente.

Oui. Un FAI, ou fournisseur d’accès Internet, fournit votre connexion Internet et est nécessaire pour vous connecter au serveur VPN.

Chaque fournisseur VPN vous permet d’installer ses logiciels sur autant d’appareils que vous le souhaitez. La plupart, cependant, limitent le nombre d’appareils que vous pouvez utiliser en même temps avec un seul compte. Nous faisons référence au nombre de périphériques qu’un VPN vous permet d’utiliser en même temps que le nombre de “connexions simultanées” qu’il autorise.

Les VPN permettent généralement de trois à cinq connexions simultanées, bien que ce nombre puisse varier considérablement.

La majorité des services VPN offrent des applications VPN iOS ainsi que des VPN pour les utilisateurs Android, cependant, il peut être difficile de trouver un support pour les systèmes d’exploitation mobiles moins populaires. Quand il s’agit de clients informatiques, la plupart des services VPN prennent en charge les utilisateurs Windows et Mac, mais les clients VPN Linux peuvent être plus difficiles à trouver.

Oui. Depuis deux ans, vous pouvez trouver deux ou trois services VPN gratuits qui sont assez bons, bien qu’il faille faire preuve de prudence lors de l’utilisation de ces services. En effet, comme vous pouvez le lire dans notre article dédié, ceux-ci présentent des risques et quelques contreparties.

Ils sont aussi limités de diverses façons, par rapport à des services plus haut de gamme. Nous avons constaté que des services VPN bon marché peuvent être parmi les meilleurs sur le marché. Des VPN avec les fonctionnalités les plus recherchées peuvent être trouvés pour moins de 2 € par mois.

Oui. Un VPN vous protégera :

  • des hackers de Wifi publiques
  • de votre FAI
  • de la surveillance de masse
  • des opérateurs Wifi commerciaux qui vendent vos habitudes de navigation à des tiers
  • des sociétés de publicité et d’analyse qui stockent vos données pour vous cibler avec toujours plus de publicités (s’il est utilisé en combinaison avec des add-ons de navigateur anti-tracker).

Un VPN de haute qualité devrait faire partie de la trousse de secours numérique à domicile de tout le monde.

Si vous aimez faire des opérations bancaires en ligne, produire vos déclarations de revenus en ligne ou simplement envoyer des courriels importants, un VPN peut être votre système de sécurité pour vous assurer que vos données ne se retrouvent pas dans de mauvaises mains.

Une fois connecté au VPN, tout ce que vous faites en ligne est anonyme. Tous les sites Web que vous visitez, toutes les recherches en ligne que vous effectuez sur Google ou tous les fichiers que vous téléchargez seront acheminés par le tunnel VPN.

Pour en savoir plus sur la façon dont les VPN protègent votre identité, consultez notre guide complet sur la sécurité en ligne, dont l’objectif principal est d’assurer l’anonymat de chaque VPN lorsque vous naviguez sur le Web. Reprenez votre droit à la vie privée avec un VPN dès aujourd’hui.

Réponse courte

Oui. Ils le valent vraiment. Et nous sommes nombreux à le penser, utilisateurs comme experts en sécurité informatique.

Un VPN vous offre une connexion en ligne chiffrée à tout moment. Ce faisant, il renforce votre anonymat en ligne. Personne d’autre ne peut voir ce que vous faites en ligne. Il offre un niveau de sécurité accru par rapport à une connexion régulière, et il vous permet également de regarder du contenu géo-bloqué de presque tous les pays du monde, et d’utiliser le Wifi public en toute sécurité. La liste des avantages est longue mais retenez surtout, qu’un VPN opère comme un paravent entre vous, votre véritable identité et toutes vos activités en ligne, votre vie numérique.

Réponse détaillée

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’étendue de la surveillance exercée par le gouvernement américain sur l’activité Internet de tous ses citoyens, la demande de VPN a augmenté de manière exponentielle, et pas seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier.

Cela a permis aux gens de comprendre à quel point ils ne sont pas en sécurité et anonymes en ligne et quels risques ils prennent en faisant des opérations bancaires sur Internet et en envoyant du contenu personnel sans prendre quelques précautions de base.

Un VPN offre une solution simple et économique à la plupart de ces problèmes, mais pour en profiter, il y a bien sûr une ou deux concessions que vous devez faire.

De quel genre de concessions parlons-nous ici ?

Tout d’abord, pour profiter de l’un des meilleurs VPN sur le marché, avec toutes les fonctions de confidentialité et de sécurité que les gens attendent d’un VPN, il y a un prix à payer.

Ce prix est rarement supérieur à 10 € par mois et presque toujours compris en 3 et 6 euros par mois selon les formules et durées d’abonnement. Bien sûr, pour de nombreuses personnes dans le monde, il s’agit encore d’une grosse somme d’argent. Les VPN gratuits sont disponibles, mais ils demandent généralement aux utilisateurs quelques sacrifices pour compenser l’offre gratuite.

Au-delà du coût de l’offre, il y a aussi parfois une baisse dans les débits de connexion. Malgré tout, les connexions des VPN les plus performants sont aujourd’hui élevées et les pertes dans les vitesses peuvent être négligeables. Cependant, le processus même de réacheminement de votre connexion via un autre serveur conduira toujours à une connexion un peu plus lente qu’elle ne l’est sans VPN actif. Ces différences se réduisent de plus en plus, mais elles sont toujours là, bien qu’imperceptibles pour les meilleurs VPN.

Donc, si je dois payer pour un service plus lent, les VPN en valent-ils vraiment la peine ?

La réponse à cette question est un oui catégorique. Certes, il y a de petites concessions que vous devez faire pour gérer votre activité Internet via un VPN, mais il y a aussi un grand nombre d’avantages significatifs, et je vais vous en exposer brièvement quelques-uns :

  1. Confidentialité en ligne : Un VPN fournit aux utilisateurs une connexion chiffrée à un serveur tiers qui à son tour vous donne une adresse IP différente de la vôtre à utiliser en ligne. Cela signifie que vous pouvez utiliser Internet comme si vous étiez totalement anonyme, et selon le fournisseur VPN auprès duquel vous vous abonnez, il peut n’y avoir aucun enregistrement de votre activité en ligne disponible pour être exploité par des organismes gouvernementaux ou des pirates informatiques.
  2. Contourner la censure du Web : Malheureusement, à mesure que les technologies deviennent plus abordables et rendent Internet accessible à un nombre croissant de personnes dans le monde, les régimes autoritaires et non démocratiques prennent des mesures de plus en plus désespérées pour censurer l’accès gratuit à Internet de leurs citoyens et contrôler les informations qu’ils peuvent à la fois envoyer et recevoir en ligne. C’est particulièrement le cas en Chine, le pays le plus peuplé du monde, où le régime communiste envoie chaque année des milliards de dollars pour son grand projet de pare-feu.

    Heureusement, un VPN est un moyen simple de contourner cette censure d’État, car tout ce que vous avez à faire est de vous connecter à un serveur dans un pays où l’accès à Internet n’est pas restreint, et vous pouvez alors visiter tous ces sites que votre gouvernement ne veut pas que vous regardiez.

  3. Regardez les services de streaming partout dans le monde : Pour des raisons de droits de diffusion, beaucoup de flux TV en direct et de fournisseurs de streaming dédiés limitent l’accès à leurs services en fonction de l’endroit où vous vous trouvez dans le monde. C’est ce qu’on appelle le géo-blocage et c’est une pratique courante.

    Cependant, avec un VPN, vous pouvez faire croire à un service géo-bloqué que vous êtes dans sa région en vous connectant à un serveur dans ce pays et donc accéder à tout son contenu, peu importe où vous vous trouvez dans le monde.

  4. Utiliser des moteurs de recherche sans être suivi et profilé : Chaque moteur de recherche populaire (Google, Bing, Yahoo, Yandex etc.) que vous êtes susceptible d’utiliser enregistrera régulièrement toutes les recherches que vous effectuez. Ces informations sont liées à votre adresse IP et sont ensuite utilisées pour personnaliser la publicité ou même vos résultats de recherche futurs.

    Mais si vous utilisez un VPN, ces recherches sont liées à une autre adresse IP et donc complètement déconnectée de votre identité et emplacement réel, ce qui signifie que toute information embarrassante ou révélatrice à votre sujet qui pourrait être révélée est perdue dans des données anonymisées.

  5. Masquez vos appels VOIP : Si vous aimez utiliser des services en ligne tels que Skype pour parler à vos amis ou collègues de travail, un VPN devrait être un élément essentiel de votre kit de survie numérique. Il est extrêmement facile pour les pirates informatiques, les agences de renseignements ou toute personne possédant un minimum de connaissances en informatique d’écouter vos appels avec un minimum d’effort. Avec un VPN, cela devient beaucoup plus difficile à faire car vous ajoutez une connexion cryptée.
  6. Utiliser le Wifi public en toute sécurité : Le Wfi public est extrêmement peu sûr et n’est pas recommandé pour effectuer de nombreuses tâches quotidiennes en ligne telles que la vérification des e-mails confidentiels, les opérations bancaires en ligne, et même la navigation privée. Même les pirates les plus amateurs peuvent voir votre activité sur un Wifi public, mais la connexion via un VPN rend le service crypté et donc sûr à utiliser comme si vous étiez à la maison.

Conclusion

Il y a bien d’autres avantages à utiliser un VPN que nous pourrions détailler ici, mais même les lecteurs les plus sceptiques conviendront que ces six raisons à elles seules compensent largement les dépenses de quelques euros par mois et une connexion légèrement plus lente.

Bien sûr ! Les joueurs peuvent changer l’emplacement virtuel de leur appareil avec un VPN pour contourner les restrictions régionales et jouer à des jeux en ligne.

Un VPN bon marché pour le jeu vous permettra de connecter votre appareil à un pays où un jeu n’est pas bloqué.

Oui, tous les VPN listés dans notre guide des VPN bon marché fonctionneront sur PC Windows, avec des applications dédiées pour rendre votre expérience VPN rapide et facile.

Et sur Mac ou Android ?

De la même manière, les VPN énumérés dans ce guide, offrent tous des applications Mac pour assurer une connexion fluide et sans effort ou ont leur propre client Android autonome à télécharger.

Réponse courte

Oui, les VPN sont sûrs. Mais, tous les VPN ne se valent pas. Ainsi, certains VPN sont beaucoup plus sûrs que d’autres avec la protection de votre vie privée en ligne. Si vous vous souciez le plus de la protection de la vie privée (plutôt que d’utiliser un VPN pour débloquer le contenu restreint), vérifiez le niveau de sophistication et de sécurité des méthodes de cryptage des VPN avant utilisation.

Réponse détaillée

Les personnes qui envisagent d’installer un VPN pour la première fois, ou qui cherchent à modifier ou à améliorer leur VPN existant sont par nature très soucieuses de la sécurité. L’explosion de la prise de conscience et de l’utilisation du VPN qui a suivi les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance systémique de masse de l’activité Internet des citoyens américains ordinaires est le résultat direct du fait que les gens accordent une si grande importance à leur vie privée et leur sécurité en ligne.

Mais si vous êtes nouveau dans le concept d’un VPN, l’une des questions qui vous viendront à l’esprit, et l’une des questions que nous nous posons régulièrement chez pypo.eu, est de savoir si l’utilisation d’un VPN vous rend réellement plus sûr. Nous espérons que cette réponse détaillée répondra clairement à toutes vos questions sur la sécurité des VPN.

Alors, les VPN sont-ils sûrs ou non ?

Pour répondre à cette question en une seule phrase, je dirais que oui, les VPN sont sûrs. Lorsque vous vous connectez à Internet via un VPN, la connexion entre votre appareil et le serveur VPN que vous utilisez est cryptée. Cela signifie que toutes les données ou activités qui ont lieu dans ce tunnel sont sécurisées, mais aussi brouillées, de sorte que si quelqu’un y avait accès, cela lui serait incompréhensible.

Cela signifie qu’aucun organisme extérieur, tel qu’un pirate informatique ou un agent de renseignements du gouvernement qui tente de fouiner dans vos activités en ligne ne peut voir vos données en ligne. Il vous protège également contre diverses formes de cyberattaque, telles que le reniflement des mots de passe, le détournement de session, l’espionnage des FAI et les dangers des hot-spots Wifi.

Mais tous les VPN sont-ils sûrs ?

La réponse à cette question est un peu plus compliquée. Ce qui est dit ci-dessus s’applique à tous les VPN sans exception, mais il faut quand même préciser que certains VPN sont plus sûrs que d’autres. C’est pourquoi il est important de lire nos recommandations pour rechercher votre fournisseur VPN et comprendre le niveau de confidentialité et de sécurité qu’il peut vous offrir. Pour vous aider à démarrer, consultez notre liste des meilleurs services VPN actuellement sur le marché ici.

Votre relation avec votre VPN est une relation de confiance, et la meilleure façon de faire confiance à votre fournisseur VPN est d’en savoir le plus possible sur lui.

Si la confidentialité et la sécurité en ligne est votre raison principale, nous vous recommandons bien sûr de lire attentivement nos avis et nos commentaires sur les VPN avant de vous inscrire. Mais nous comprenons aussi que votre temps est précieux et que vous ne pourrez peut-être pas étudier tous nos articles approfondis et détaillés. Il y a donc quelques éléments clés que vous devriez particulièrement surveiller :

  1. Pas de journaux
    Certains VPN gardent une trace de l’activité Internet de leurs utilisateurs pendant un certain temps. Ils vous diront que c’est pour s’assurer que vous ne faites rien d’illégal sur leur réseau, ou que vous ne faites rien qui pourrait endommager leur réseau. Mais si la raison de souscrire à un VPN est de profiter de la confidentialité et de l’anonymat en ligne supplémentaires qu’ils offrent, s’abonner à un VPN qui conserve des journaux détaillés démonte complètement l’intérêt premier.

    Les fournisseurs de VPN les plus sûrs sont ceux qui ne conservent aucun journal de l’activité de leurs utilisateurs. Cela signifie que peu importe qui peut essayer d’en extraire des informations sur l’activité de leurs utilisateurs, ils n’ont simplement aucune information à donner.

    Nous avons écrit récemment à propos du FBI essayant d’obtenir des journaux sur l’activité d’un utilisateur de Private Internet Access, avec un cas qui prouve qu’ils ne tiennent effectivement pas de registres de l’activité des utilisateurs. NordVPN et IPVanish, aussi mais il y en a bien sûr beaucoup d’autres.

    Une mise en garde s’impose. La définition de ce qui constitue un “no logs” ou “zéro-journaux” peut varier d’un fournisseur à l’autre, alors assurez-vous de lire attentivement les petits caractères (et nos commentaires) pour vous assurer de ce qu’ils offrent précisément.

  2. Juridiction du VPN
    Bien que les VPN offrent des serveurs situés dans le monde entier, ils sont néanmoins tous basés quelque part. Et comme toutes les entreprises ayant leur siège social dans un pays donné, elles sont assujetties aux lois locales de ce pays.

    Ce facteur peut influer sur la mesure dans laquelle ils sont en mesure d’offrir une politique de “zéro-journaux”, comme nous l’avons mentionné ci-dessus. Dans certains pays (et États américains), les sociétés en ligne sont tenues par la loi de conserver des registres des activités des utilisateurs pendant un certain temps.

    Il vaut donc la peine de vérifier où se trouve le siège social de votre fournisseur avant de vous y inscrire.

    Pour vous donner quelques exemples de VPN situés dans des pays qui leur permettent d’offrir aux utilisateurs des niveaux plus élevés de sécurité et de confidentialité en ligne, VPNArea est basé en Bulgarie et VPN.ac en Roumanie ce qui leur permettent d’offrir des paramètres de confidentialité très élevés, et NordVPN est basé au Panama, ce qui leur permet de garantir qu’ils ne conservent “No Logs”.

    D’un autre côté, IPVanish est situé aux États-Unis où il existe des lois beaucoup plus strictes sur les informations qu’ils doivent conserver sur l’activité des utilisateurs.

Conclusion

En conclusion, nous pouvons affirmer avec certitude qu’il est plus sûr d’utiliser un VPN que de ne pas en utiliser un. Mais il est également vrai que certains VPN offrent un degré de confidentialité et de sécurité en ligne beaucoup plus élevé que d’autres, et si c’est votre raison prioritaire pour vous inscrire à un VPN, il est fortement recommandé de faire vos recherches avant de vous séparer de votre argent.

Réponse courte

En un mot, oui. Les VPN sont sécurisés.

Cependant, il existe un grand nombre de fournisseurs VPN différents (plus de 300) offrant différents niveaux de service et travaillant selon différents modèles économiques, dans différents pays. Cela signifie aussi que certains VPN sont plus sûrs que d’autres. Il est donc fortement recommandé aux clients d’effectuer des recherches approfondies sur les VPN afin de comprendre le niveau et la sophistication de la sécurité qu’ils offrent. C’est là que nos évaluations peuvent vous aider, car nous disséquons les offres des principaux VPN sur le marché et vous disons ce qui est bon, et ce qui ne l’est pas.

Réponse détaillée

Dans la plupart des cas, les VPN offrent une connexion sécurisée à Internet. Un VPN fonctionne en détournant votre connexion Internet via un serveur externe. Le serveur lui-même change votre adresse IP et vous permet de contourner certaines choses comme les sites géo-bloqués et la censure d’état. La connexion entre votre appareil et ce serveur est cryptée, et c’est ce qui rend la connexion sécurisée et apporte avec elle tous les avantages de confidentialité et de sécurité qu’un VPN peut offrir.

Cependant, votre fournisseur VPN peut toujours voir toutes vos activités en ligne et connaît votre adresse IP d’origine et d’autres détails vous concernant. Le niveau de sécurité que vous offre un VPN dépend donc de ce que fait votre fournisseur avec ces informations. Et c’est pourquoi cela peut fortement varier d’un fournisseur à l’autre.

Qu’est-ce que les prestataires font différemment alors ?

Différents fournisseurs offrent différents niveaux de confidentialité et de sécurité, et c’est là que la réponse à cette question devient un peu plus compliquée. Le niveau de sécurité que votre fournisseur VPN peut vous offrir dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment des lois locales du pays où il est basé, sa politique de conservation des journaux de l’activité de ses utilisateurs, et le niveau de cryptage qu’il fournit.

Pour expliquer cela un peu plus en détail, nous abordons ces trois domaines clés de manière un peu plus détaillée ci-dessous :

  1. Juridiction (Lois locales) : chaque fournisseur VPN doit être basé quelque part, quel que soit l’endroit dans le monde où il peut offrir des serveurs à ses clients. Et où qu’il soit dans le monde, il est soumis aux lois locales de ce pays.

    Et lorsqu’il s’agit de choses comme la protection de la vie privée et la sécurité en ligne, les différences entre les deux peuvent être considérables. Par exemple, certains pays exigent que les entreprises conservent des journaux de toutes les activités de l’utilisateur pendant une période déterminée, tandis que d’autres peuvent être obligés de remettre aux autorités certaines informations sur demande, ou même de garder une porte d’accès dérobée dans leurs paramètres de sécurité.

    Il est donc sage de garder un œil attentif sur l’endroit où est basé le VPN que vous choisissez et ce que la loi locale signifie pour le niveau de sécurité qu’ils peuvent vous offrir. Par exemple, ExpressVPN, est basé aux Îls Vierges Britanniques, ce qui lui permet d’offrir des paramètres de confidentialité très élevés, et NordVPN a son siège social au Panama, ce qui lui permet de vous garantir de ne tenir “Aucun Journal”.

  2. Zéro Journaux : un VPN qui tient un registre de l’activité en ligne de ses utilisateurs semble contradictoire avec les raisons mêmes d’un VPN, mais un nombre surprenant d’entre eux le font encore, soit parce que les lois locales l’exigent, soit parce que c’est une politique interne à l’entreprise. Certains diront que cela leur permet de s’assurer que les utilisateurs ne font rien qui pourrait endommager leur réseau par exemple.

    S’ils tiennent un journal de votre activité, cela risque évidemment de tomber entre les mains de tiers. Les autorités pourraient exiger de le voir, le fournisseur de VPN lui-même pourrait vendre les données, ou un pirate informatique pourrait violer la sécurité du fournisseur et voler les données. Quoi qu’il en soit, si la confidentialité et la sécurité sont une raison clé pour obtenir un VPN, la situation n’est pas idéale.

    Il est donc conseillé de rechercher un VPN qui a une politique vérifiable de “Zéro Journal”.

  3. Niveau de chiffrement : différents fournisseurs peuvent offrir différents niveaux de protection à votre connexion, et pour ceux qui accordent de l’importance à la protection de leur vie privée en ligne, le niveau de cryptage offert peut être très important.

    Si vous vous inscrivez à un VPN gratuit par exemple, vous ne pouvez généralement pas vous attendre à un niveau élevé de cryptage, alors que les plus chers offrent généralement un bien meilleur niveau. Le prix du service cependant, n’est pas toujours le juste reflet de la qualité du service offert. Il est donc important une fois de plus de faire des recherches approfondies sur les fournisseurs avant de choisir le vôtre.

Conclusion

En bref, les VPN vous rendront plus sûr en ligne, mais il y a de grandes différences entre les fournisseurs et certains vous rendront plus sûr que d’autres. Comment savez-vous lequel choisir ? Lisez attentivement nos critiques et assurez-vous d’avoir fait suffisamment de recherches avant de vous engager.

Réponse courte

Il existe un certain nombre de VPN gratuits disponibles.

Mais il y a une grande mise en garde à ce sujet. Bien qu’il y ait un certain nombre de VPN gratuits disponibles, il y a généralement un compromis que les utilisateurs doivent accepter. Souvent, il y a une limitation sur la quantité de trafic que vous pouvez utiliser via le VPN au cours d’un mois, alors que d’autres donneront naturellement la priorité au trafic des clients payants et les utilisateurs devront donc souvent faire face à des connexions lentes. Il y a également moins de garantie de confidentialité car vos données sont un moyen pour les entreprises de gagner de l’argent en échange de l’utilisation de leurs services.

Donc, si vous voulez utiliser un VPN à l’occasion pour des tâches spécifiques, un VPN gratuit peut être un outil utile. Mais si vous prévoyez d’utiliser votre VPN pour visionner ou télécharger du contenu, ou pour l’ensemble de vos activités en ligne quotidiennes, nous vous recommandons fortement de débourser une petite somme d’argent chaque mois pour un bien meilleur service.

Réponse détaillée

De nos jours, tout le monde cherche la meilleure affaire et même à obtenir quelque chose pour rien. Nous téléchargeons de la musique et des films pour une fraction du prix que nous payions pour les DVD et les films. Les boîtes de nuit ferment parce que les gens choisissent d’acheter de l’alcool dans les magasins et de boire à la maison. Les supermarchés discount à bas prix prospèrent au détriment de leurs concurrents plus coûteux.

Il n’est donc pas surprenant que l’une des questions les plus fréquemment posées soit de savoir si les VPN gratuits sont disponibles et s’ils en valent la peine ? 

Il y a des réponses assez simples à cette question, mais pour une vue d’ensemble, nous vous devons certaines explications.

Puis-je obtenir un service VPN gratuitement ?

La réponse est Oui, vous pouvez. Il existe un certain nombre de fournisseurs qui offrent un service VPN gratuit et comme la demande de VPN ne cesse d’augmenter, ce nombre ne fera qu’augmenter.

Alors pourquoi devrais-je payer ?

Ce n’est pas parce qu’une chose est disponible gratuitement et qu’une autre coûte de l’argent que les deux sont comparables. Les deux services vous seront présentés sous le même vocable de VPN mais ils ne vous apporteront pas le même service.

Le fait est que les fournisseurs de VPN exploitent une entreprise et doivent gagner de l’argent pour couvrir leurs coûts. Et, croyez-moi, développer et maintenir une infrastructure de serveurs informatiques disséminés partout dans le monde coûtent beaucoup d’argent.

Cela signifie que si vous obtenez votre service gratuitement, il doit y avoir un autre moyen pour l’entreprise de se rémunérer, soit en ne réalisant pas sa promesse marketing (le service ne fait pas ce qu’il est censé faire), soit en vous prenant quelque chose qu’elle peut monétiser. En d’autres termes, vous devrez faire des compromis ou sacrifier quelque chose pour obtenir un service gratuit.

De quel genre de compromis parlez-vous ?

D’après notre expérience, si vous vous inscrivez à un VPN gratuit, (et que celui-ci réalise ad-minima sa promesse : vous connecter à Internet via un serveur distant) il y a trois domaines où votre service sera inférieur à un service VPN payant.

  1. Quantité : Un certain nombre de VPN gratuits limiteront la quantité de trafic que les utilisateurs peuvent utiliser en un mois. Le service gratuit opère alors comme un essai, qui vous permet de tester le service en question, dans l’espoir que vous épuiserez rapidement votre capacité et déciderez de passer à un forfait payant pour que le VPN continue de fonctionner.

    Ce type de service VPN gratuit est suffisant si vous souhaitez simplement entreprendre des activités simples en ligne avec une sécurité et une confidentialité minimales. Ils ne conviennent en revanche pas pour le téléchargement ou le streaming de contenu, ni pour une utilisation quotidienne régulière.

  2. Connectivité : De nombreux services VPN gratuits sont offerts par les mêmes fournisseurs des forfaits payants. Même s’ils ne limitent pas votre capacité de trafic autorisée, ils sont susceptibles de vous offrir un service plus lent.

    Tout naturellement, leurs clients payants sont plus précieux pour eux, et donc si leurs serveurs sont occupés, ce sont les clients payants qui auront la priorité. Les connexions lentes et interrompues ne sont pas rares avec tous les VPN gratuits. En qualité d’utilisateurs gratuits, vous n’aurez bien entendu aucun recours pour vous plaindre de la qualité du service.

  3. Sécurité : C’est là que se situe le nœud du problème avec les VPN gratuits. Vous allez devoir sacrifier votre propre sécurité et votre vie privée. Bien que vous vous inscriviez pour bénéficier d’une connexion sécurisée, chiffrée et anonyme, vous allez vous rendre compte rapidement que ces objectifs initiaux sont rarement remplis.

    Un coup d’œil aux conditions d’utilisation d’un VPN gratuit vous montrera souvent que le fournisseur a le droit de conserver des journaux de votre activité en ligne et peut utiliser vos données à des fins commerciales. Pourquoi feraient-ils ça ? Eh bien, de telles données sont très précieuses, et si vous ne payez pas pour votre service, c’est la façon dont ils peuvent faire face à leurs coûts et tirer profit de votre utilisation de leur service.

Dois-je donc utiliser un VPN gratuit ?

Ne vous y trompez pas, certains VPN gratuits valent mieux qu’aucun VPN, et vous ajouterez sans doute un niveau supplémentaire de sécurité et de confidentialité en ligne que vous n’auriez pas obtenu autrement. En revanche, beaucoup (vraiment beaucoup !) collecteront et exploiteront vos données personnelles comme aucun FAI n’oserait le faire, alors même que vous penserez utiliser leur service pour vous prémunir contre ce risque. C’est pourquoi réfléchissez-y à deux fois avant de vous inscrire gratuitement à un service VPN et faites vos recherches au préalable.

Mais si vous pouvez vous permettre de dépenser seulement quelques euros par mois pour un service VPN payant, nous vous le recommandons fortement pour le niveau supplémentaire de confidentialité et de sécurité qu’il offre, ainsi que pour les vitesses de connexion rapides et fiables et des capacités d’utilisation illimitées.

Réponse courte

Non, un VPN a besoin d’une connexion Wifi pour fonctionner.

Pour être précis, un VPN a besoin d’une connexion Internet pour fonctionner, et cela peut se faire par un câble Ethernet relié à un routeur ou par un point d’accès de votre téléphone mobile. La grande majorité des gens utilisent le Wifi ou leur smartphone pour accéder à Internet, et sans cette connexion, votre VPN ne fonctionnera pas.

Nous vous recommandons de n’utiliser que les fournisseurs de services VPN les plus fiables, les plus testés et les plus performants.

Réponse détaillée

Le but d’un VPN est lié à votre activité en ligne. C’est un outil pour vous permettre d’avoir une connexion Internet plus sécurisée et plus privée. Il vous permet de contourner les efforts de votre gouvernement et des entreprises pour contrôler le contenu en ligne que vous pouvez consulter, ou les sites qui ne veulent pas que vous utilisiez leurs services en ligne, sauf si vous êtes situé dans un certain pays. C’est un outil pour améliorer votre connexion Internet. Celle-ci est donc indispensable d’une manière ou d’une autre.

Une connexion Wifi est donc indispensable ?

Oui, vous devez disposer d’une connexion Internet pour utiliser un service VPN, et pour la plupart d’entre nous, cela signifie avoir une connexion Wifi.

Un VPN n’est pas un autre moyen de se connecter à Internet, c’est un moyen de sécuriser la connexion que vous avez déjà.

Votre VPN offre une connexion cryptée de votre appareil à l’un des serveurs externes de votre fournisseur. Cette connexion contribue à augmenter la sécurité de votre activité en ligne et vous rend anonyme, ce qui signifie qu’aucun œil externe, tel que celui d’un pirate ou d’un agent de surveillance, ne peut remonter jusqu’à vous pour retracer votre activité en ligne.

Le but principal d’un VPN est donc de vous rendre plus sûr et privé en ligne, et il va sans dire que pour en profiter, il faut d’abord être en ligne.

 J’utilise une connexion Internet câblée, c’est pareil ?

Oui. Un service VPN nécessite une connexion Internet et de nos jours, la majorité des gens se connecteront à Internet par Wifi ou depuis leur smartphone. Mais il y a bien sûr d’autres moyens et si vous utilisez un câble Ethernet pour vous connecter, vous n’avez pas à vous inquiéter. Votre VPN va fonctionner de la même manière que si vous utilisiez le Wifi.

Qu’en est-il d’une connexion Wifi publique ?

Encore une fois, tant que vous êtes connecté à Internet dans une certaine mesure, vous pouvez utiliser un VPN. Ainsi, le Wifi public est également très bien.

En réalité, l’un des principaux avantages de l’utilisation d’un VPN est la sécurité supplémentaire qu’il peut apporter aux utilisateurs lorsqu’il est connecté via une connexion Wifi publique.

Le Wifi public est notoirement peu sûr, sans aucun niveau de sécurité significatif intégré dans la connexion. Cela signifie qu’il est fortement déconseillé d’utiliser n’importe quel type de connexion Wifi publique, qu’elle soit offerte gratuitement dans un café ou un centre commercial, ou même qu’elle soit payante, pour toute activité en ligne que vous ne voudriez pas faire connaître au grand public.

Même le plus novice des pirates informatiques peut accéder à un réseau Wifi public et voir ce que vous y faites, de sorte que même les choses les plus simples comme l’envoi d’e-mails est très déconseillé.

C’est là qu’un VPN peut vous aider. En utilisant votre VPN lorsque vous êtes connecté à un réseau Wifi public, vous ajoutez le même niveau de cryptage à votre connexion Internet que vous auriez avec un VPN sur votre réseau Wifi domestique. Cela rend donc un Wifi public beaucoup plus sûr car toute votre activité sera cryptée et totalement anonyme.

Conclusion

En bref, pour utiliser un service VPN, vous devez être connecté à Internet, car le VPN n’offre pas cette connexion lui-même. Pour la plupart des gens, cela signifie être connecté à un réseau Wifi, mais vous pouvez utiliser une connexion fixe comme un câble Ethernet.

Un VPN ne fonctionnera pas sans qu’une connexion Internet soit disponible, et comme le but d’un VPN est de rendre votre connexion Internet plus sûre, privée et flexible, il y a peu de raisons de vouloir utiliser le service sans être connecté.

Réponse courte

Oui, mais seulement un tout petit peu.

Le fonctionnement d’un VPN nécessite la transmission de quelques “paquets” supplémentaires à chaque fois que vous effectuez une action en ligne, pour chiffrer vos données, ce qui consomme une fraction supplémentaire de données par rapport à une connexion sans VPN.

Nous vous recommandons d’utiliser un fournisseur VPN de confiance pour vous assurer que vos données mobiles ne sont pas utilisées (certains VPN le font à votre insu). Pour cette raison, nous vous suggérons d’utiliser un VPN comme ExpressVPN ou Perfect Privacy.

Réponse détaillée

Les VPN sont sans doute l’une des applications les plus essentielles à installer et à exécuter sur votre smartphone dans le climat actuel de surveillance et de collecte des données.

Un VPN utilise-t-il mes données mobiles ?

Oui. Un VPN modifie votre profil et comportement en ligne en ajoutant une couche de cryptage à chaque paquet de données qui est transmis, à chaque fois que vous effectuez une action en ligne comme aller sur un site Web, ouvrir une application, télécharger ou envoyer un fichier etc.

Ainsi, pour protéger la confidentialité de chacun de ces paquets, un VPN place quelques bits de données supplémentaires sur chaque paquet pour les chiffrer en conséquence. Ces bits de chiffrement supplémentaires correspondent évidemment à un plus grand nombre de bits de données transmises à la fin, ce qui se traduit par un plus grand nombre de données mobiles utilisées.

Ainsi, techniquement, il est vrai qu’un VPN utilise des données mobiles. Cependant, il est important de comprendre exactement de combien de données mobiles nous parlons ici.

Quelle quantité de données mobiles un VPN utilise-t-il ?

La quantité de données mobiles qu’un VPN utilise dépend entièrement du type de protocole que vous choisissez pour vous connecter au VPN. Vous voyez, chaque fournisseur VPN offre plusieurs protocoles de connexion, les plus courants étant L2TP, OpenVPN et PPTP.

Chacun de ces protocoles attribue différents niveaux de “surcharge” à chaque paquet de données transmis sur votre appareil mobile. En d’autres termes, L2TP utilise plus de données que OpenVPN, et PPTP utilise le moins de données des trois (Ce dernier est aussi le moins sécurisé).

En pratique, il faut s’attendre à une différence de l’ordre de 10% de données mobiles supplémentaires utilisés pour télécharger le même fichier avec un VPN. Cependant, il y a beaucoup de variables à prendre en compte afin de définir le pourcentage exact d’utilisation des données mobiles supplémentaires qu’un VPN nécessite. Ceci étant dit, jetons un coup d’œil à certains moyens de minimiser la quantité de données que votre VPN utilisera. 

Que puis-je faire pour minimiser la quantité de données mobiles que mon VPN utilise ?

Il existe des moyens de réduire la quantité totale de données que votre VPN utilisera, il vaut donc la peine d’y jeter un coup d’œil et de voir les avantages et les inconvénients entre chaque recommandation.

Tout d’abord, comme mentionné dans la dernière section, vous avez l’option de différents protocoles avec lesquels vous pouvez vous connecter à votre VPN. Chacun de ces protocoles diffère dans la quantité de données qu’ils utilisent, donc, si vous voulez vraiment réduire la quantité (déjà petite) de données mobiles utilisées par votre VPN, alors vous pouvez vous connecter via un protocole OpenVPN et enregistrer quelques précieux bits de données supplémentaires.

Cependant, gardez à l’esprit le fait que, pour chaque protocole, utiliser plus ou moins de données correspond également au niveau de cryptage effectué. Et un cryptage plus élevé signifie plus de sécurité donc plus de protection de la vie privée. La protection de la vie privée étant la principale raison pour laquelle les gens choisissent d’utiliser un VPN sur leur appareil mobile, il serait tout à fait contre-productif de faire des compromis à ce sujet afin de réduire une quantité déjà négligeable d’utilisation de données mobiles en utilisant le VPN.

Une autre considération non moins importante pour réduire les données mobiles utilisées par votre VPN est de vous connecter à un serveur situé aussi près que possible de votre emplacement physique réel. Pourquoi ? Ce faisant, vous réduisez le temps de “ping” (latence donc) de votre connexion, ce qui signifie que vous augmentez la vitesse de votre connexion. Vous diminuez ainsi l’utilisation des données mobiles simplement en réduisant la durée globale d’une action en ligne que vous effectuez.

Conclusion

Pour conclure cette réponse, Oui, un VPN utilisera vos données mobiles, mais la quantité réelle d’utilisation est négligeable, surtout si l’on considère le niveau incroyablement sophistiqué de cryptage (protection de la vie privée) qui vous est donné par cette insignifiante augmentation d’utilisation des données. 

Si vous voulez essayer quelques VPN sur votre appareil mobile, un bon point de départ est notre liste des 8 meilleurs fournisseurs VPN, que vous pouvez trouver ici.

Nous recommandons également d’utiliser le fournisseur VPN ExpressVPN, car ce fournisseur s’est avéré être le meilleur pour les utilisateurs utilisant des données mobiles.

Réponse courte

Oui. Lorsque vous vous connectez à Internet via un VPN, vous subissez une légère perte de vitesse sur votre connexion réseau. Le niveau de perte de vitesse varie en fonction de la qualité du fournisseur de service VPN que vous utilisez, de l’emplacement du serveur auquel vous vous connectez et de la sophistication du cryptage que vous choisissez pour votre connexion réseau.

Réponse détaillée

Un VPN est la meilleure solution pour tout utilisateur en ligne qui souhaite optimiser la protection de sa vie privée et débloquer du contenu en ligne sans avoir besoin d’un savoir-faire technique important ou disposant d’un budget important.

Cela dit, si vous accordez une très grande priorité aux vitesses de connexion optimales, c’est-à-dire que vous placez cette vitesse plus haut que la protection de votre vie privée en ligne, il se peut qu’un VPN ne réponde pas à cette attente. La nature même de la technologie VPN est telle que la perte de vitesse sur Internet est inévitable, car le cryptage de vos données nécessite une connexion Internet plus sophistiquée.

Cependant, la perte de vitesse subie lors de l’utilisation d’un VPN n’est aucunement significative la plupart du temps. La perte de vitesse que vous subissez dépend fortement du fournisseur VPN que vous choisissez et de la façon dont vous vous connectez au VPN. Examinons cela plus en détail.

Comment un VPN impacte t-il la vitesse ?

C’est une vraie question à se poser lorsque l’on discute des VPN et de la perte de vitesse qu’ils entraînent. Pourquoi ? Parce que bien que la perte de vitesse soit inévitable, vous pouvez la minimiser pour rendre la perte réelle incroyablement insignifiante. J’expliquerai cela dans la section suivante, mais pour l’instant, voici un aperçu général du pourquoi et du combien de perte de vitesse est généralement subi lors de la connexion à un VPN :

En règle générale, vous pouvez vous attendre à perdre entre 5 et 15% de vitesse sur votre connexion Internet lorsque vous êtes connecté via un VPN. Cependant, cette perte de vitesse peut être aussi faible que 2 % selon une variété de facteurs qui ne dépendent que de vous.

Dans l’ensemble, la plupart des bons fournisseurs de VPN disponibles aujourd’hui n’affecteront pas vraiment votre expérience en ligne d’une manière significative. Vos sites Web ne se chargeront que quelques millisecondes plus tard que d’habitude, les téléchargements prendront une fraction de temps supplémentaire qu’une connexion non VPN et les appels vidéo peuvent subir une certaine dégradation de la qualité.

Que puis-je faire pour minimiser la perte de vitesse ?

C’est ici que vous avez votre mot à dire sur l’ampleur de la perte de vitesse à laquelle vous devez faire face lorsque vous utilisez un VPN. Personnaliser exactement la façon dont vous vous connectez à votre VPN peut faire une grande différence dans la quantité de perte de vitesse produite. Ceux-ci se répartissent en six facteurs que vous avez la possibilité de personnaliser :

  1. Performances du fournisseur VPN
    C’est une évidence qu’il convient de rappeler mais tous les fournisseurs ne se valent pas. Avec des infrastructures de très haute technicité et qualité, les meilleurs services VPN dégraderont votre vitesse de moins de 10%, seuil auquel il vous sera difficile de voir une quelconque différence avec une expérience sans VPN.
  2. Emplacement du serveur
    Lorsque vous choisissez un serveur pour vous connecter, si vous sélectionnez un serveur situé aussi près que possible de votre emplacement géographique réel, cela réduira le temps de “ping”. Concrètement, en réduisant la distance entre vous et la porte d’accès à Internet, vous réduirez le temps qu’il faut pour transmettre chaque action que vous effectuez en ligne.
  3. Choix du protocole
    Avant de vous connecter à votre VPN, vous aurez (normalement pour les services de qualité) l’option du protocole par lequel vous voulez vous connecter. Les protocoles les plus courants sont OpenVPN, PPTP et L2TP. Il n’y a pas de protocole véritablement plus rapide que l’autre pour se connecter, mais si votre VPN cause trop de perte de vitesse pour vous, il vaut vraiment la peine de se déconnecter et de se reconnecter avec un protocole différent. Sachez cependant que chaque protocole comporte ses avantages et ses inconvénients, en particulier en ce qui concerne le niveau de cryptage.
  4. Limites de votre FAI
    Il y a une variété de facteurs basés sur la qualité de votre connexion standard FAI (Fournisseur d’Accès Internet) et les limitations qui peuvent affecter le niveau de votre perte de vitesse VPN. Essentiellement, si votre FAI offre une vitesse spécifique (très élevée/moyenne/faible) ou si vous vous connectez via une méthode spécifique (sans fil/3G/câble) alors cela fera une différence sur votre perte de vitesse via un VPN. Par exemple, il est assez courant de subir une perte de vitesse beaucoup plus importante avec un VPN si votre FAI offre des vitesses très élevées, comme 75-100Mbps (le VPN peut faire chuter ce débit à près de 40% plus lentement) qu’avec un FAI plus modeste de 50mbs (le VPN ne peut faire baisser cette vitesse de 10-15%).
  5. Installation d’un pare-feu sur votre appareil
    Ce n’est pas un facteur majeur pour les VPN, mais cela vaut la peine d’être vérifié. De nombreux périphériques ont un pare-feu par défaut qui n’affectera pas directement une connexion VPN mais peut affecter le CPU réel de votre périphérique, ce qui peut causer une certaine perte de vitesse à votre connexion Internet en général.
  6. Consistance VPN
    Enfin, il vous sera utile de faire quelques recherches et d’essayer quelques fournisseurs VPN avant de vous décider pour celui qui vous donnera la performance la plus constante. La permanence des performances entre chaque fournisseur de VPN varie considérablement. Certains VPN mettent beaucoup plus l’accent sur la sophistication du cryptage, tandis que d’autres choisissent de ne pas aller aussi loin afin d’offrir une vitesse de connexion et une fiabilité plus constantes pour tous les serveurs offerts sur leur service VPN. Vous devrez vous aussi trouver le point d’équilibre entre ces deux éléments afin d’obtenir une connexion VPN fiable, tout en protégeant la vie privée.
Existe-t-il un autre moyen de protéger la vie privée et/ou de débloquer des sites Web sans perdre de vitesse ?

Si vous voulez dire, un moyen qui protège votre vie privée comme le fait un bon VPN, alors Non. Il n’y en a pas.

Cependant, si vous cherchez un moyen d’avoir accès à un contenu géographiquement restreint et que vous ne vous souciez pas de protéger votre vie privée, alors il existe d’autres méthodes en dehors d’un VPN qui vous permettront d’y parvenir. Les résultats ne seront cependant pas toujours à la hauteur des promesses faites. À savoir, SmartDNS et les services de proxy. Ceux-ci vous permettront effectivement de changer votre adresse IP, ce qui vous permettra d’accéder à divers contenus et services en ligne bloqués.

Conclusion

En conclusion, bien que la perte de vitesse lors de l’utilisation d’un VPN soit inévitable, elle n’est généralement pas du tout significative. En prenant un peu plus de temps pour choisir un fournisseur VPN de qualité supérieure et configurer votre connexion via un serveur situé le plus près possible de chez vous, et via un protocole qui corresponde le mieux à vos priorités de vitesse par rapport à la sophistication du cryptage, vous pouvez certainement minimiser cette perte à un niveau très insignifiant.

Réponse courte

Oui. Un VPN fonctionne en redirigeant votre connexion Internet via un serveur externe exploité par le fournisseur VPN. Lorsque vous visitez un site Web, c’est l’adresse IP de ce serveur que le site peut voir et non l’adresse IP de votre propre connexion Internet.

Réponse détaillée

Votre adresse IP fonctionne un peu comme une carte d’identité électronique pour vous lorsque vous êtes en ligne. Il comprend divers éléments d’information sur votre connexion Internet, y compris l’endroit dans le monde où vous vous trouvez lorsque vous vous connectez.

Il est également unique à votre connexion, ce qui signifie que toute personne souhaitant fouiner sur votre activité Internet peut retracer les sites qui ont été visités par une adresse IP particulière et savoir que c’est vous (ou au moins un appareil utilisant votre connexion Internet) qui y est allé.

Il y a une variété de raisons différentes pour lesquelles un utilisateur d’Internet peut vouloir changer son adresse IP, et bien que certaines puissent être liées à une intention criminelle, il y a aussi toute une série de raisons parfaitement légitimes (et légales) également. Et un VPN est le moyen le plus simple et le plus rentable de le faire.

Pourquoi voudrais-je changer mon adresse IP ?

Il y a un certain nombre de raisons parfaitement légitimes pour lesquelles vous pourriez vouloir changer votre adresse IP en utilisant un VPN. les plus courantes sont :

  1. Vie Privée : Les révélations, il y a quelques années, sur l’étendue de l’espionnage du gouvernement américain de l’activité Internet de ses propres citoyens ont éclairé beaucoup de gens, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des États-Unis, à la réalité du niveau de confidentialité que les utilisateurs peuvent attendre en ligne.

    Au lendemain de ces révélations, le nombre d’utilisateurs de VPN a connu une forte hausse. Comment un VPN protège-t-il votre vie privée ? Il achemine votre activité Internet par une voie cryptée et change l’adresse IP que les sites que vous visitez peuvent voir. Ce qu’ils peuvent voir, c’est l’adresse IP du serveur que vous avez utilisé avant de visiter le site, ce qui fait qu’il est pratiquement impossible de retracer votre visite jusqu’à vous.

  2. La censure : Au fur et à mesure que la technologie et la connectivité s’améliorent, le désir de certains régimes despotiques et autoritaires du monde entier de la contrôler et de limiter ce que leurs citoyens peuvent voir en ligne s’accroît.

    Cette censure en ligne devient de plus en plus courante et les utilisateurs de pays comme la Chine et l’Iran voient leur liberté en ligne sévèrement restreinte. Comment peuvent-ils contourner ce problème ? La façon la plus simple est d’utiliser un VPN pour changer leur adresse IP en une adresse qui indique qu’ils se connectent depuis un autre pays.

    Si votre adresse IP indique que vous êtes aux États-Unis, vous pouvez consulter n’importe quel site autorisé aux États-Unis, que vous y soyez physiquement ou non. Un VPN peut vous permettre de le faire et ainsi tromper les sites Web qui restreignent volontairement l’accès à certains contenus, comme le fait LinkedIn en Chine par exemple, ainsi que les sites qui sont bloqués par des organismes publics ou des FAI locaux.

  3. Accès au contenu géo-bloqué : De plus en plus de gens regardent les services de streaming en ligne, et beaucoup ont remarqué que tous n’offrent pas ce qu’ils avaient initialement imaginé. Des services comme Netflix et Hulu offrent différents programmes et services aux utilisateurs selon les pays. Tout dépend des émissions et films pour lesquels ils détiennent les droits dans chaque pays.

    Le meilleur exemple est Netflix, dont le service américain, bien qu’il coûte le même prix que la version britannique (par exemple), a presque deux fois plus de contenu, y compris bon nombre de ses émissions les plus populaires. Beaucoup d’utilisateurs veulent donc payer pour la version américaine de Netflix, mais Netflix va quand même regarder votre adresse IP pour déterminer votre emplacement et vous empêcher de le faire si vous n’êtes pas aux États-Unis.

    En utilisant un VPN pour obtenir une adresse IP américaine, vous devriez pouvoir regarder Netflix USA où que vous soyez dans le monde, ce qui est parfaitement légal.

Comment un VPN change-t-il mon adresse IP ?

La façon dont un VPN change votre adresse IP est très simple. Se connecter à un VPN, signifie que vous vous connectez via un chemin crypté, à un serveur situé ailleurs (ils peuvent être n’importe où dans le monde).

Lorsque vous vous connectez à un site Web, ce site Web peut voir le lien vers ce serveur, mais il ne peut pas voir au-delà de ce serveur vers votre propre connexion Internet personnelle. Par conséquent, la seule adresse IP qu’il peut voir est celle appartenant au serveur.

Cela signifie que vous surfez le Web de façon anonyme, car il n’y a aucun moyen de vous identifier à l’adresse IP que vous utilisez.

Conclusion

Il y a une variété de raisons différentes pour lesquelles vous pourriez vouloir changer votre adresse IP. Mais quelles que soient ces raisons, la façon la plus simple et la plus rentable de le faire est d’utiliser un VPN. Et oui, l’une des principales fonctions d’un VPN est de changer votre adresse IP. C’est la raison principale pour laquelle les gens s’inscrivent en premier lieu.

Réponse courte

Non. Un VPN ne peut pas être bloqué en tant que tel. Malgré tout ce que vous avez pu lire sur le fait que Netflix bloque l’accès des utilisateurs VPN à leur service, c’est une fausse interprétation de ce qu’il se passe réellement. Ce que Netflix fait, c’est bloquer les adresses IP qu’il croit provenir d’un VPN. Pour la plupart des fournisseurs de VPN, cela ne perturbe le service que temporairement.

Réponse détaillée

La plupart des personnes qui nous posent cette question en ce moment sont des utilisateurs de Netflix USA situés dans le monde entier. Netflix, comme beaucoup d’autres services de streaming, bloque l’accès à son catalogue en raison de problèmes de droits sur le contenu qu’il diffuse. Netflix est maintenant disponible dans tous les pays du monde à l’exception de la Chine, la Corée du Nord, la Syrie et la Crimée.

Il y a beaucoup d’effervescence médiatique autour du blocage des utilisateurs VPN à leurs différents sites. Cela a fait l’objet de beaucoup de publicité, et un certain nombre de VPN ont d’ailleurs signalé que leurs utilisateurs se trouvaient bloqués pour accéder à la version américaine de Netflix depuis l’étranger.

Cependant, on pense généralement qu’il est impossible de bloquer définitivement un VPN, car il n’y a pas de véritable signe révélateur de l’utilisation ou non d’un VPN par un utilisateur sur un site. Un VPN peut-il donc être bloqué ? Et sinon, que fait Netflix exactement ?

Quel est le problème de Netflix avec les VPN ?

En tant que service de streaming, Netflix achète les droits des programmes qu’il ne réalise pas lui-même. Ces droits sont négociés pays par pays, ce qui signifie que Netflix ne peut diffuser que certaines séries et certains films dans chaque pays.

C’est un problème pour Netflix parce que bien qu’ils puissent offrir leur service presque globalement maintenant, aucun pays n’a exactement la même offre. Et en tant qu’entreprise basée aux États-Unis, il ne sera guère surprenant d’apprendre que la version américaine de Netflix offre bien plus que toute autre.

Cela signifie que pour accéder à la version américaine de Netflix, comme le service est géo-bloqué pour les raisons de droits évoquées ci-dessus, les gens se tournent vers les VPN pour faire croire à Netflix qu’ils se trouvent aux États-Unis.

Maintenant que Netflix cherche à se développer et à acheter plus de droits, les détenteurs de droits exercent de plus en plus de pression sur Netflix pour empêcher que cela ne se produise.

Netflix peut-il bloquer un VPN ?

Non. Il n’existe aucune technologie magique permettant à Netflix d’identifier et de bloquer tout utilisateur qui cherche à accéder à son service via un VPN. En tant qu’utilisateur individuel, il n’y a rien pour distinguer un utilisateur VPN d’un utilisateur non VPN. La seule caractéristique d’identification de chaque utilisateur individuel est son adresse IP.

Alors que fait Netflix ?

Si Netflix ne peut pas bloquer un VPN, vous pouvez vous demander comment un certain nombre d’utilisateurs VPN trouvent leur accès à Netflix bloqué. La réponse est simple. Netflix consacre énormément de temps et d’argent à l’identification des adresses IP individuelles qui sont liées aux plus grands VPN.

Ils bloquent alors l’utilisation de leur adresse IP pour empêcher l’utilisation de leur service. C’est quelque chose qu’ils sont parfaitement libres de faire avec n’importe quelle adresse IP si quelqu’un tente d’endommager leur système d’une manière ou d’une autre, ou de violer leurs termes et conditions.

Le problème avec cette approche est qu’elle ne peut être que temporaire car rien n’empêche les fournisseurs VPN de changer l’adresse IP identifiée par Netflix, ce qui signifie qu’ils doivent recommencer leur recherche.

L’autre problème de Netflix est qu’il existe des centaines de fournisseurs VPN différents et qu’il leur est presque impossible de bloquer toutes les adresses IP des différents fournisseurs.

Comment fonctionne l’approche Netflix ?

Netflix essaie de miner le marketing des VPN pour tenter de reprendre le contrôle de la situation. Ils investissent beaucoup sur le problème et ciblent les grands réseaux privés virtuels qui dominent le marché. Ils s’appuient alors sur le bouche-à-oreille et sur leur campagne de relations publiques plutôt habile pour faire passer le message que les VPN ne peuvent plus accéder à Netflix depuis un autre pays.

Cela devrait rebuter les plus petits services VPN et les utilisateurs potentiels. Mais ceux qui font leurs recherches se rendent rapidement compte qu’il existe de nombreux fournisseurs de VPN qui peuvent encore offrir l’accès à Netflix.

Prenez ExpressVPN par exemple. Il s’agit d’un acteur qui offre de grandes performances et d’excellentes garanties de sécurité. Ils sont également totalement insensibles à la “répression” Netflix. ExpressVPN est un des meilleurs VPN pour Netflix, avec un accès 24h/24 et 7j/7 à de nombreuses régions différentes, ainsi qu’un réseau haute performance pour le streaming HD.

Conclusion

Au final, Netflix devrait dépenser beaucoup et sur une base continue pour contrecarrer efficacement l’utilisation d’un VPN. Ils sont surtout plus enclins à financer des campagnes marketing pour essayer de faire passer le message que les VPN ne fonctionnent pas sur Netflix. Cela pour apaiser leurs détenteurs de droits pendant un certain temps.

D’autres services de streaming pourraient essayer une approche similaire à l’avenir. Mais aucun d’entre eux ne pourra réellement bloquer les utilisateurs de VPN de façon totale et permanente, car c’est tout simplement impossible.

Réponse courte

Il peut y avoir un certain nombre de raisons pour lesquelles votre connexion VPN semble lente. Il peut s’agir de problèmes avec votre connexion Internet ou votre appareil, être connecté à un serveur très éloigné ou d’interférences avec d’autres logiciels. Il existe habituellement des solutions simples à bon nombre de ces problèmes, et dans notre réponse, nous vous en exposerons quelques-unes des plus courantes.

Réponse détaillée

Un certain nombre de raisons peuvent expliquer les lenteurs de votre connexion VPN. Certaines d’entre elles sont liées au VPN lui-même, d’autres peuvent être le résultat de différents facteurs. Mais dans la plupart des cas, il y a quelques conseils simples que vous pouvez suivre pour essayer d’améliorer les choses.

Cependant, la première chose que tous les utilisateurs de VPN doivent noter est que l’utilisation d’un VPN est toujours susceptible de ralentir un peu votre connexion Internet.

Une connexion VPN consiste à acheminer votre connexion Internet par une voie cryptée vers un serveur distant, puis vers le site que vous essayez de visiter. Le détournement et les dispositions de sécurité supplémentaires de chiffrement de toutes les données envoyées et reçues par votre machine sont susceptibles d’impacter légèrement votre vitesse de connexion.

Pour la plupart d’entre vous, une connexion VPN ne devrait pas ralentir votre service de plus de 10%. Beaucoup d’utilisateurs peuvent ne pas remarquer de différence du tout. Cependant, si votre connexion semble être sensiblement plus lente que cela, il peut y avoir un autre facteur en jeu et il existe un certain nombre de solutions qui peuvent vous aider à résoudre le problème.

Les plus courantes d’entre elles sont les suivantes :

  1. Changer votre serveur : Parfois, si vous êtes connecté à un serveur éloigné de l’endroit où vous vous trouvez, cela peut avoir un effet sur la vitesse de votre connexion. C’est le résultat d’une latence généralement plus grande, mais aussi si le serveur est populaire, la congestion peut aussi être un facteur.

    Pour contourner ce problème, la chose la plus simple à faire est de changer de serveur, idéalement pour un serveur plus proche de l’endroit où vous vous trouvez. En choisir un dans un endroit moins populaire (Croatie, Bosnie-Herzégovine, Albanie etc.) peut aussi s’avérer efficace.

  2. Améliorer votre connexion Internet : Les VPN ne peuvent pas faire de miracle sur une connexion Internet déjà poussive. Ils dépendent totalement de votre connexion Internet. Par conséquent, si votre connexion Wifi n’est pas particulièrement forte, cela peut à son tour affecter la fonction de votre VPN. Si vous pensez que cela pose problème, essayez de vous rapprocher de votre routeur ou même d’investir dans une connexion plus rapide.

    Une autre astuce simple consiste à se connecter à Internet via une connexion filaire plutôt qu’en Wifi. Comme la connexion Wifi utilise un canal partagé pour transmettre des données, d’autres utilisateurs peuvent ralentir le service. Si vous êtes connecté via un fil, vous êtes le seul utilisateur de la connexion et vous devriez donc en tirer le maximum de vitesse.

  3. Modifier les appareils : Certains périphériques, en particulier les plus anciens, trouvent les exigences de cryptage d’une connexion VPN moderne, difficiles à gérer et la vitesse peut en conséquence ralentir. Les périphériques qui pourraient être sensibles à ce problème incluent les premiers appareils iOS et Android, le NAS, et même certains routeurs.

    Si vous utilisez un tel appareil et que vous avez des vitesses lentes, la seule véritable option pour vous est d’investir dans un appareil plus récent qui est capable de mieux y faire face.

  4. Redémarrer votre modem : Si votre modem n’a pas été éteint depuis un certain temps, cela peut entraîner son ralentissement en raison de problèmes tels que des fuites de mémoire. Un redémarrage rapide de l’appareil ne devrait pas prendre plus de quelques instants et peut entraîner une augmentation sensible de votre vitesse de connexion.
  5. Redémarrer votre appareil : Le vieux truc “avez-vous essayé de l’éteindre et de le rallumer” est sans doute un cliché, mais souvent il fonctionne. Si vous laissez votre ordinateur ou votre tablette allumé pendant une longue période de temps, la mémoire libre ou les ressources peuvent s’épuiser, ce qui peut avoir un impact sur les performances.
    Redémarrer l’appareil résoudra ce problème et devrait permettre d’améliorer assez rapidement la vitesse de votre connexion.
  6. Essayer une autre connexion : Parfois, il y a un problème avec votre FAI qui affecte votre vitesse de connexion. La façon la plus simple de vérifier cela est de vous connecter ailleurs, par exemple en utilisant un réseau Wifi public ou un point d’accès personnel à partir de votre téléphone portable, et de voir si le service s’améliore. Si c’est le cas, le problème vient probablement de votre FAI.
  7. Désactiver temporairement le logiciel de sécurité local : Votre logiciel de sécurité peut ralentir une connexion VPN en vérifiant chaque paquet de données envoyé. En l’éteignant temporairement, vous pouvez savoir s’il s’agit d’un problème, et s’il s’agit de trouver une alternative qui a moins d’impact sur votre service.

Conclusion

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre VPN peut fonctionner lentement, mais avec quelques vérifications simples, vous devriez être en mesure de déduire facilement la cause du problème et trouver la meilleure façon de le résoudre.

Réponse courte

Pourquoi ? Parce qu’un VPN fait ce qui suit :

  1. Protège votre vie privée en ligne
  2. Vous permet d’accéder à des contenus/services en ligne géo-bloqués
  3. Vous protège contre les pirates informatiques

Réponse détaillée

Pourquoi utiliser un VPN ? Eh bien, parce qu’il vous connecte à Internet par le biais d’un “réseau privé”, mettant une couche de cryptage sur toutes vos données et vous permettant d’accéder à des sites Web et des services en ligne que vous seriez autrement bloqué d’accéder en raison de votre emplacement physique.

Examinons plus en détail chacun de ces principaux objectifs VPN afin de mieux comprendre ce que fait un VPN et le contexte dans lequel chaque objectif est atteint.

Protège votre vie privée en ligne

L’utilisation d’un VPN protège votre vie privée en ligne.

Qu’est-ce que cela signifie ?
Cela signifie qu’à la seconde où vous vous connectez à un VPN, toutes vos activités et comportements en ligne reçoivent un niveau de cryptage très sophistiqué qui rend incroyablement difficile, voire impossible, que vos données soient connectées à votre identité et à votre emplacement physique.

Pour ce faire, un VPN chiffre chaque paquet transféré entre votre appareil et votre FAI. Différents protocoles sont proposés pour offrir différents niveaux de cryptage, permettant d’échanger moins de sophistication de cryptage pour des vitesses plus rapides et inversement.

Vous permet d’accéder à des contenus/services en ligne géo-bloqués

De nos jours, des services en ligne et des sites Web géo-bloqués sont monnaie courante. Tout le monde en a fait l’expérience d’une manière ou d’une autre, que ce soit avec Netflix, Hulu ou une vidéo YouTube bloquée. Ces blocages ou bannissements géographiques s’appuient à 99% sur votre adresse IP. En utilisant un VPN, vous changez votre adresse IP pour “usurper” votre position par un lieu (celui du serveur VPN) n’importe où dans le monde où vous devez être pour accéder au contenu bloqué.

En vous permettant de contrôler votre adresse IP, un VPN vous donne la liberté d’accéder à du contenu en ligne auquel vous ne pourriez pas accéder autrement.

Vous protège contre les pirates informatiques

Aujourd’hui, le suivi et la surveillance de masse en ligne sont très importants et ne font qu’augmenter. Les pirates informatiques et cybercriminels sont une autre forme de cette invasion de votre sphère numérique privée. De nombreuses personnes inconnues utilisent délibérément des méthodes hautement sophistiquées pour pirater vos données personnelles en ligne les plus sensibles, telles que vos coordonnées bancaires, mots de passe, messages privés et même le microphone et la caméra de votre appareil.

Avec ce qui se passe, un VPN peut agir comme une grande base de défense contre de tels pirates numériques. En vous permettant d’anonymiser votre connexion en ligne grâce au cryptage et de masquer ainsi votre identité et votre emplacement, vous rendez instantanément l’accès à vos données sensibles beaucoup plus difficile pour un pirate informatique, que sans connexion VPN.

Conclusion

Les principales utilisations d’un VPN sont la protection de votre sphère numérique privée et de votre vie privée en général, la privatisation de vos activités Internet, la liberté de votre adresse IP et la défense contre les pirates informatiques. La connexion à Internet par le biais d’un VPN vous donnera ces avantages instantanément et de manière cohérente.

Un VPN est une application simple et légère que vous téléchargez sur votre (vos) appareil(s), ouvrez, puis connectez. Très faciles à utiliser, elles deviennent de plus en plus essentielles pour restaurer votre sécurité et votre confidentialité en ligne.

Réponse courte

Il en existe à presque tous les prix. Alors que certains sont disponibles gratuitement, d’autres peuvent facturer jusqu’à 200 € par an. Donc, ce que vous paierez dépendra beaucoup du montant que vous êtes disposé à débourser. Mais généralement, les prix des meilleurs et des plus populaires services VPN varient entre 5 et 10€ par mois, avec des remises disponibles si vous vous abonnez pour une plus longue période (2 ou 3 ans).

Réponse détaillée

Répondre à la question “combien coûte un VPN” n’est pas très différent de répondre à “combien coûte une voiture, ou une maison, ou des vacances”. Il y a en effet beaucoup de fournisseurs différents qui pratiquent les prix qu’ils souhaitent et des dizaines de facteurs à prendre en compte. Par conséquent, donner une réponse unique ne serait pas tout à fait honnête.

A titre d’illustration, le fait que les VPN sont situés dans des pays très différents les uns des autres, influe également sur la grande variété du prix des offres. Opérer une entreprise en Europe de l’Ouest ou aux États-Unis n’a sans doute pas le même impact sur un compte d’exploitation que conduire son activité de VPN depuis l’Asie du Sud-Est ou l’Amérique latine. Et des coûts du fournisseur découlent en partie les prix qu’il peut pratiquer sans mettre son business en danger.

Le nombre et la qualité de ses équipements ainsi que leur technicité peuvent également caractériser le prix final au client. Une autre donnée encore est bien évidemment, l’étendue de l’offre fonctionnelle. Tous les VPN ne proposent pas les mêmes fonctionnalités comme des bloqueurs de publicité intégrés, côté client ou côté serveur, des applications multi-plateformes, des extensions pour tous les navigateurs, la possibilité de paramétrer le VPN sur les smart TV, routeurs ou consoles de jeux, les mêmes protocoles de chiffrement, le chaînage de sauts multiples, l’utilisation avec Netflix ou pour torrenter, un service client en temps réel 24/7 etc.

Une réponse facile et directe serait de dire que vous pouvez payer aussi peu ou autant que vous le voulez. En effet, il existe un certain nombre de VPN gratuits sur le marché qui offrent un niveau de service décent ou à peine médiocre dont vous pourriez vous satisfaire. Mais si vous optez pour un VPN gratuit, vous devrez alors faire des compromis.

A l’inverse, il existe certains fournisseurs de VPN qui facturent des frais bien supérieurs à ceux de leurs concurrents. N’imaginez pas que ce sont les meilleurs VPN du marché, et qu’en les choisissant vous ne vous tromperez pas à coup sûr, car c’est rarement le cas non plus.

Pourquoi ne pas choisir un VPN gratuit alors ?

Encore une fois, vous pouvez choisir un VPN gratuit et ils vous fourniront un niveau de service de base et feront peut-être le travail essentiel que vous attendez d’un VPN. Mais il y a généralement un compromis à faire quelque part. Après tout, les fournisseurs de VPN sont des entreprises comme les autres et ils doivent faire de l’argent pour couvrir leurs coûts et réaliser un profit.

Par conséquent, si vous ne les payez pas, ils devront trouver le moyen de faire leur argent autrement. Certains VPN gratuits offrent un service limité et ils vont avoir de cesse de vous persuader de mettre à niveau votre forfait gratuit vers un forfait payant. Si vous pouvez vivre avec des limitations de service et résister aux pressions incessantes pour vous inscrire, ils peuvent être une bonne option pour vous.

Mais un très grand nombre d’autres VPN gratuits font de l’argent en vendant vos données. Comme la plupart des gens s’inscrivent à un VPN afin d’améliorer leur vie privée en ligne, cette pratique n’est généralement pas la bienvenue, et le plus souvent, elle sera enterrée dans les petits caractères que la plupart d’entre nous ne lisons pas dans les conditions générales d’utilisation et la politique de confidentialité.

En résumé, notre suggestion chez pypo.eu est qu’un VPN gratuit vaut rarement la peine, même si vous n’avez pas les moyens de vous en payer un. Dans un tel cas, notre recommandation la plus honnête serait de vous dire de vous équiper de tous les autres outils gratuits qui renforceront votre vie privée en ligne en suivant nos guides par exemple. Changer de système d’exploitation pour Linux, changer pour un navigateur sécurisé comme Firefox ou Tor, installer des bloqueurs de publicité, n’utiliser qu’un moteur de recherche privé comme Startpage ou DuckDuckGo etc.

C’est combien trop cher ?

Si vous pouvez vous permettre de payer le prix fort, ce n’est bien sûr pas à nous de dire combien c’est trop cher pour vous. Mais ce que nous pouvons vous dire en revanche, c’est que vous n’avez pas besoin de payer les tarifs exorbitants que certains VPN proposent pour être certain d’avoir choisi le meilleur.

Par expérience, nous pouvons vous dire que le niveau de service qu’offrent beaucoup de VPN ne justifie pas les prix qu’ils facturent.

Des forfaits à plus de 10 € par mois sont rarement justifiés. Surtout quand vous fouillez un peu leur politique de confidentialité, les adresses IP statiques qu’ils attribuent ou les limites qu’ils imposent dans leur service, comme le nombre de fois où vous pouvez changer de serveur.

Il n’y a aucune raison de se séparer de telles sommes quand il y a des VPN leaders du marché disponibles à des prix beaucoup plus abordables.

Alors, qu’est-ce que je devrais payer ?

Comme nous l’avons déjà dit, le montant que vous payez est votre décision, mais il y a quelques VPN excellents sur le marché à des prix raisonnables.

Par exemple, chez les principaux fournisseurs de VPN que nous recommandons, ExpressVPN, notre numéro 1 actuel, ne coûte que 7,50 € par mois, tandis que Perfect Privacy (numéro 2) ne coûte que 9 € par mois. Ils sont les plus chers que nous recommandons mais ils sont inégalables en matière de service et de fonctionnalités offertes. Lisez à ce propos notre guide des meilleurs VPN pour lire le détail de nos évaluations.

Si cela semble trop élevé, vous pouvez opter pour NordVPN imbattable en matière de qualité/prix, à seulement 3,2 € par mois.

Ces trois fournisseurs surclassent leurs concurrents les plus chers, à une fraction du prix, et c’est ce genre de prix que nous conseillons de payer aux utilisateurs de pypo.eu.

Conclusion

Le prix d’un VPN peut varier énormément selon le fournisseur que vous choisissez et le niveau de service que vous désirez. Il est possible de payer un prix élevé, mais à notre avis c’est tout à fait inutile. Des VPN gratuits sont disponibles mais là, il vous faudra accepter un certain nombre de compromis à faire sur le service quand ce ne sont pas les risques de fuite de vos données privées à supporter.

Par conséquent, nous vous recommandons d’opter pour un fournisseur à prix moyen, et vous attendre à payer entre 5 et 9 € par mois pour certains des meilleurs services VPN sur le marché aujourd’hui.

Réponse courte

Oui. Un VPN rend toute votre activité en ligne totalement anonyme. En acheminant votre trafic en ligne par une route chiffrée et un serveur externe, vous changez votre adresse IP et, ce faisant, vous rendez pratiquement impossible pour quiconque de retracer votre activité en ligne jusqu’à vous, y compris le torrenting.

Réponse détaillée

Torrenter est un terme utilisé pour le partage de fichiers P2P (Peer-to-Peer) qui est un moyen incroyablement pratique de partager des fichiers en ligne. Les utilisateurs mettent des fichiers à disposition pour téléchargement sur leur appareil et les autres utilisateurs peuvent ensuite les télécharger gratuitement. Plus le fichier est populaire, plus il sera téléchargé rapidement.

Cependant, en plus d’être pratique et gratuit, il est aussi remarquablement peu sûr et, selon ce que vous téléchargez, généralement d’une légalité douteuse : des films, des séries télé, de la musique, des logiciels etc. Il y a de plus en plus de cas où les détenteurs de droits d’auteur poursuivent les utilisateurs de BitTorrent pour partage illégal de fichiers pourtant frappés d’un copyright.

Pour cette raison, de plus en plus d’utilisateurs de BitTorrent cherchent à améliorer leur sécurité et à minimiser les risques d’être tracés.

Pour beaucoup d’entre eux, le VPN est la solution vers laquelle ils se tournent, car il offre des fonctionnalités qui peuvent s’attaquer aux problèmes auxquels les torrenteurs sont confrontés.

Si je torrent avec un VPN puis-je être tracé ?

Un VPN est un outil qui permet aux utilisateurs de changer leur adresse IP en ligne. Comme votre adresse IP est l’élément de données que les sites Web et autres regards indiscrets utilisent pour identifier les utilisateurs individuels et leur emplacement, si celui-ci a été modifié, vous utilisez effectivement l’Internet de manière anonyme.

Lorsque vous utilisez un site BitTorrent pour télécharger un fichier, en général, tous les autres membres de ce même groupe peuvent voir votre adresse IP. Il existe également un certain nombre de groupes de surveillance qui enregistrent régulièrement l’adresse IP sur certains des flux de torrents les plus populaires.

Si vous êtes en train de torrenter via un VPN, l’adresse IP qu’ils peuvent voir est celle du serveur auquel vous êtes connecté, et il n’y a aucun moyen pour eux de dire que vous êtes connecté à ce serveur, car le lien depuis votre appareil est crypté.

Mais, tous les VPN ne peuvent vous garantir que personne ne sera jamais en mesure d’établir que vous avez utilisé des sites BitTorrent.

Donc, pas tous les VPN peuvent cacher mon torrenting ?

Tous les VPN offriront le niveau de sécurité décrit ci-dessus. Mais votre fournisseur VPN peut toujours voir à quels sites vous vous connectez et d’où vous téléchargez, et différents VPN appliquent différentes politiques en relation avec ces informations.

Certains VPN sont tenus par la loi de conserver les données des utilisateurs pendant une période minimale. D’autres choisissent de le faire. Mais s’il existe un enregistrement de votre activité en ligne, cela signifie que les forces de l’ordre pourraient y avoir accès, et il pourrait même être publié si votre fournisseur VPN a été piraté, etc.

Par conséquent, si vous êtes déterminé à être intraçable lorsque vous utilisez un VPN, vous devez opter pour un VPN avec une politique vérifiable de “no logs“. Cela signifie que vous voulez choisir un fournisseur qui ne tient aucun journal de l’activité de ses utilisateurs.

Il est également intéressant de noter que certains VPN prétendent avoir une politique de non journalisation lorsque ce n’est pas strictement vrai, donc vous devriez faire quelques recherches et lire attentivement nos commentaires pour vous assurer qu’ils effacent définitivement toutes les données utilisateur, avant de vous inscrire.

Vous devez également vous assurer que le VPN que vous avez choisi fonctionne bien avec les sites BitTorrent, car ce n’est pas le cas avec tous.

Donc certains VPN ne fonctionnent pas du tout avec BitTorrent ?

Oui, il existe des VPN avec lesquels vous ne pourrez absolument pas torrenter. L’utilisation d’un VPN pour torrenter ou streamer des médias est l’une des raisons les plus populaires pour lesquelles les gens vont s’inscrire en premier lieu. Il peut donc être surprenant pour certains d’apprendre que tous les VPN n’accueilleront pas les utilisateurs de torrent.

En raison de la légalité douteuse de certains torrents, certains VPN sont désireux de paraître propres et de ne pas risquer d’avoir une telle activité sur leur réseau. Ils choisissent donc de bloquer l’accès à la plupart des sites BitTorrent les plus populaires.

Pour d’autres, un torrent excessif peut ralentir l’ensemble de leur réseau car il peut consommer beaucoup de bande passante. Il pourrait donc prendre des mesures pour la limiter ou la décourager dans l’intérêt de l’ensemble de leur service.

Par exemple, ils peuvent avoir une limite sur la vitesse à laquelle vous pouvez télécharger des fichiers. Avec de tels VPN, l’utilisation de sites BitTorrent est possible, mais les téléchargements de fichiers peuvent prendre beaucoup de temps et finir pas être dissuasifs

Vous devez donc être prudent pour choisir un VPN qui peut supporter confortablement votre utilisation de BiTorrent, et qui vous le propose bien volontiers dans son offre.

Pour en savoir plus à ce sujet, jetez un coup d’œil à nos évaluations des grands acteurs du marché des VPN. En particulier, regardez les offres de ExpressVPN et Private Internet Access.

Conclusion

Un VPN cachera certainement votre activité de torrenting à quiconque pourrait s’y intéresser. Cependant, certains VPN feront un meilleur travail que d’autres pour assurer votre anonymat, quand d’autres VPN préféreront ne pas vous voir torrenter sur leur réseau. Assurez-vous donc de choisir avec soin lorsque vous vous inscrivez pour l’un d’entre eux.

Réponse courte

Non. L’utilisation d’un VPN ne devrait pas épuiser votre batterie plus rapidement qu’elle ne s’épuise déjà. Tout ce qui fonctionne sur votre tablette ou votre smartphone aura un impact sur la durée de vie de la batterie, et un VPN ne fait pas exception à cette règle. Mais l’impact devrait être négligeable si vous utilisez un appareil relativement moderne avec un logiciel entièrement mis à jour. 

Cela dit, si vous voulez un fournisseur VPN qui prend en compte la puissance de la batterie, regardez du côté de leurs applications maison. Certaines applications VPN sont “plus gourmandes” en ressources que d’autres, ce qui signifie qu’elles consomment plus d’énergie. D’après notre expérience, ExpressVPN et NordVPN sont des bons fournisseurs pour ceux qui s’inquiètent de la décharge des batteries.

Réponse détaillée

Lorsque les VPN ont fait leur apparition, à peu près tout ce que nous voulions faire en ligne l’était depuis notre ordinateur portable ou de bureau. Mais aujourd’hui, pour la plupart d’entre nous, notre smartphone ou tablette est notre premier choix lorsque nous nous connectons.

Inutile de dire que nous attendons le même niveau de sécurité et de confidentialité lorsque nous surfons sur le Web depuis ces appareils que sur nos ordinateurs, et bien sûr, de nombreux VPN offrent maintenant des logiciels pour les systèmes d’exploitation mobiles les plus populaires pour smartphones et tablettes.

Mais ils doivent aussi faire face à un autre problème, et pour de nombreux utilisateurs, c’est la préoccupation principale lorsqu’ils utilisent leur smartphone ou leur tablette, l’autonomie de la batterie. Nous cherchons toujours à éviter d’utiliser des logiciels qui risquent d’engloutir l’autonomie de nos batteries.

C’est pourquoi de plus en plus de gens se demandent combien d’autonomie de batterie un VPN devrait consommer.

Alors, quelle est la durée de vie d’une batterie que consomme un VPN ?

En bref, la réponse à cette question est, très peu. Tout ce que vous exécutez sur votre appareil contribuera à épuiser votre batterie dans une certaine mesure. C’est inévitable. Mais certains programmes sont beaucoup plus consommateurs que d’autres.

Un VPN est un logiciel qui devrait réduire au minimum la consommation de la batterie de votre appareil. La fonction clé du VPN à considérer est le cryptage des données. Il s’agit d’un processus qui risque d’épuiser l’autonomie de la batterie si le logiciel n’est pas correctement adapté au système d’exploitation sur lequel il fonctionne, ou s’il est mal configuré.

Cependant, comme la plupart des VPN offrent maintenant une version du logiciel pour les systèmes d’exploitation les plus populaires sur les appareils mobiles, ce n’est pas un problème que la plupart des gens devraient rencontrer.

Que dois-je faire si je pense que le VPN consomme ma batterie ?

Si vous soupçonnez que votre VPN affecte la durée de vie de votre batterie, notre premier conseil serait de vérifier d’abord tous les autres logiciels sur la machine, car il est très peu probable que le VPN soit le problème.

Si toutefois vous avez identifié le VPN comme la cause du problème, la première chose à faire serait de désinstaller et réinstaller le logiciel et voir si cela améliore la situation.

Une autre option est de ne pas garder le VPN en marche tout le temps, mais plutôt de ne l’allumer qu’en cas de besoin. Il est d’usage qu’un VPN sur un appareil mobile s’exécute en arrière-plan car cela lui permet d’être prêt si vous ouvrez une application qui se connecte au Web, ou si vous cliquez sur un lien, etc. L’activation et la désactivation manuelles feront du VPN un outil beaucoup moins efficace, mais l’option est là pour que vous puissiez l’essayer.

Un VPN fonctionnera-t-il sur les anciens modèles d’appareils mobiles ?

Oui, un VPN fonctionnera certainement sur n’importe quel type de smartphone ou de tablette sur lequel vous souhaitez l’installer. Mais avec les appareils plus anciens, il y a un risque plus élevé qu’il puisse avoir un impact sur la durée de vie de la batterie. Cependant, la cause peut être ici le périphérique lui-même, plutôt que le VPN.

Les modèles plus anciens auront des batteries moins fiables avec des durées de vie plus courtes. Ils seront également plus affectés par l’utilisation de logiciels sur l’appareil, en particulier si ces logiciels ont été mis à jour pour fonctionner avec les derniers modèles.

C’est pour cette raison que de nombreuses personnes qui utilisent encore d’anciens iPhones, par exemple, cesseront de télécharger les nouvelles versions du système d’exploitation iOS, car cela aura un impact sur l’autonomie de leur batterie. C’est également vrai pour d’autres logiciels, et de nombreux VPN ne font pas exception à cette règle.

Si c’est la situation dans laquelle vous vous trouvez, la meilleure recommandation qui puisse être faite est d’investir dans un nouvel appareil. A défaut, transporter une batterie de secours avec soi est probablement le seul moyen de contourner le problème.

Conclusion

Essentiellement, non, un VPN ne devrait pas épuiser sensiblement l’autonomie de votre batterie. Cependant, si vous utilisez un appareil plus ancien, il est possible qu’il puisse avoir un certain impact, mais pas plus que tout autre logiciel que vous pourriez utiliser.

Il y a beaucoup de fournisseurs de VPN dont les applications logicielles sont très bien développées, légères et peu gourmandes en énergie et donc très douce sur l’autonomie de la batterie.

Réponse courte

Un VPN vous protège de différentes manières. Les deux principaux sont qu’il fournit un chemin crypté vers Internet en s’assurant qu’aucune de vos données entrantes ou sortantes ne puisse être facilement lue par des regards indiscrets. Il change également votre adresse IP, ce qui signifie que vous surfez sur le Web de manière anonyme.

Réponse détaillée

Votre VPN peut vous protéger en ligne de différentes manières. Cependant, chaque fournisseur de VPN apporte sa solution et il n’y en a pas deux qui se ressemblent. Même si les protections élémentaires offertes par un VPN sont disponibles chez chacun, elles sont susceptibles de prendre une forme différente et d’être soumises à des termes et conditions différents.

Il est donc fortement recommandé de lire nos évaluations pour connaître les détails de votre fournisseur VPN choisi avant de signer votre abonnement.

Mais d’une manière générale, voici les principaux moyens par lesquels un VPN peut vous protéger :

  1. Chiffrement
    Tous les VPN crypteront tout le trafic allant de votre appareil vers Internet et inversement. Pourquoi est-ce une bonne chose ? Eh bien, si les données sont chiffrées, il est beaucoup plus difficile pour un pirate informatique ou une équipe de surveillance de voir ce que vous faites en ligne.
    Le chiffrement est un énorme problème politique à l’heure actuelle, les agences de sécurité faisant pression pour forcer les entreprises de technologie à mettre des portes dérobées dans leurs logiciels afin de leur permettre d’accéder au contenu lorsque nécessaire. Leur panique montre à quel point le chiffrement peut être efficace pour garder votre activité en ligne sécurisée et privée. Il n’est pas étonnant qu’il y ait une telle demande en ce moment.

    Mais tous les VPN ne cryptent pas vos données de la même manière. Il existe différents types de protocoles de sécurité qu’ils utilisent et il est juste de dire que certains d’entre eux sont plus efficaces que d’autres.

    C’est une question trop complexe pour être abordée ici, mais il suffit de dire qu’il vaut la peine d’examiner le type de cryptage que votre fournisseur VPN offre et de s’assurer qu’il répond à vos exigences avant de s’engager. Vous trouverez dans nos articles sur les VPN, toutes les informations dont vous aurez besoin.

  2. Adresse IP différente
    Un VPN vous fournira également une nouvelle adresse IP. Une adresse IP est une donnée que vous partagez avec chaque site Web que vous visitez. Elle leur dévoile de nombreuses choses sur vous, notamment où vous vous situez. Cela signifie que le site sait où vous êtes et ce qui vous intéresse, c’est-à-dire des données qu’ils peuvent exploiter commercialement, ou même criminellement.

    Connecter votre VPN élimine tous les risques auxquels vous pourriez être confronté en exposant votre adresse IP. Cela fonctionne très simplement. Un VPN redirige votre activité en ligne via un serveur externe. La connexion entre vous et ce serveur est cryptée, ce qui signifie que les sites que vous visitez ne la voient pas.

    Par conséquent, les sites que vous visitez ne peuvent voir que l’adresse IP du serveur VPN que vous utilisez, ce qui signifie qu’ils n’ont aucun moyen de vous relier à votre activité en ligne. Cet aspect d’un VPN est idéal pour regarder des services de streaming géo-bloqués ou pour contourner la censure d’Internet par le gouvernement, et c’est une raison populaire pour laquelle de nombreuses personnes s’inscrivent à un VPN en premier lieu.

  3. Anonymat
    Beaucoup de gens désirent être totalement anonymes en ligne, et certains VPN peuvent vous y aider. Changer votre adresse IP rend cela possible, mais tout dépend alors de votre fournisseur VPN et de sa politique de confidentialité.

    Certains VPN garderont des enregistrements, ou journaux, de toutes vos activités en ligne. Cela peut être pour leur propre usage, pour les vendre commercialement ou pour se conformer aux exigences légales locales, où qu’elles se trouvent dans le monde.

    Si vous vous inscrivez à l’un de ces VPN, il y a toujours un risque que des informations sur votre activité en ligne soient diffusées. Les forces de l’ordre pourraient demander ces informations et, si elles existent, le fournisseur VPN sera probablement obligé de les transmettre. De même, le VPN lui-même pourrait être victime d’un piratage et perdre les données. Essentiellement, s’il y a un journal qui est tenu, vous ne pouvez pas être sûr d’être 100% anonyme.

    Pour autant, il y a un nombre croissant de VPN qui offrent une politique vérifiable de non conservation des données utilisateurs. Ce qui signifie qu’ils ne conservent absolument aucune information sur votre activité en ligne. Même en étant tenus de se conformer aux autorités et demandes locales, les VPN “no logs” ne peuvent pas remettre quelque chose qu’ils n’ont pas.

    Si votre fournisseur VPN prétend ne garder aucun journal, et qu’il a été audité/vérifié pour cela, alors vous pouvez estimer être vraiment anonyme en ligne tout le temps.

Conclusion

Il y a plusieurs façons dont un VPN vous protège en ligne. Dans cet article, nous avons passé en revue les trois formes de protection les plus connues et les plus populaires, mais la lecture de pypo.eu vous montrera qu’il existe bien d’autres moyens de protection.

Quelque soit votre motivation pour vous équiper d’un VPN, il ne fait aucun doute que les utilisateurs de VPN sont infiniment plus sûrs que ceux qui continuent à se laisser vulnérables aux attaques et à l’espionnage.

Réponse courte

Oui, si vous utilisez un VPN, votre FAI ne peut pas voir vos données et ne peut donc pas limiter votre bande passante en fonction de ce que vous faites. C’est parce que tout votre trafic en ligne est crypté, de sorte que votre FAI n’a aucune idée de ce que vous faites en ligne.

Réponse détaillée

L’étranglement de la bande passante par votre FAI, est une pratique extrêmement commune et frustrante. C’est une conséquence directe de l’utilisation quotidienne d’Internet. Pourtant, beaucoup de gens ignorent qu’il s’agit d’une pratique courante de nos jours chez les fournisseurs de services Internet.

Pourtant, avec le simple ajout d’un VPN à votre boîte à outils en ligne, vous pouvez protéger vos données et ainsi empêcher votre FAI de limiter votre bande passante. C’est l’un des avantages les moins connus d’un VPN, mais il peut faire une différence significative dans votre expérience en ligne.

Qu’est-ce que l’étranglement de la bande passante ?

L’étranglement de la bande passante est une pratique courante qui peut sérieusement entraver votre utilisation des services de streaming en ligne. La pratique se concrétise lorsque votre FAI ralentit délibérément votre vitesse de connexion en fonction de ce que vous regardez.

La popularité croissante de services tels que Netflix et Hulu a vu de plus en plus de gens regarder du contenu en ligne. Cette situation a, par ricochet, exercé une pression accrue sur les fournisseurs de services Internet pour qu’ils maintiennent la largeur de bande promise en dépit d’une utilisation beaucoup plus élevée.

Ils ont donc développé la pratique d’examiner ce que vous faites en ligne afin d’identifier lorsque vos données proviennent de services de streaming en ligne tels que ceux mentionnés ci-dessus. Ensuite, ils mettent en œuvre les sanctions qu’ils ont unilatéralement décidé d’appliquer : ils ralentissent votre connexion Internet.

Pourquoi mon FAI voudrait-il ralentir ma connexion ?

Si vous posez cette question directement à votre FAI, il vous donnera une réponse relativement simple. L’affirmation courante est que l’étranglement de la bande passante n’est fait que pour réduire la congestion sur leurs réseaux aux heures d’affluence de la journée.

Mais ce n’est pas tout, surtout si votre FAI offre son propre service de streaming. Parce qu’il est de plus en plus courant pour les FAI de ralentir délibérément les services concurrents afin d’améliorer l’apparence de leurs propres services. Dans certains cas, cela peut se produire malgré l’absence de congestion et la disponibilité d’une capacité supplémentaire sur leur réseau. Nous sommes alors en présence de pratiques totalement déloyales entre concurrents dont vous faites les frais en tant que client.

Ce ne sont pas seulement des théories de conspiration farfelues que nous lançons ici non plus. Netflix a déjà confirmé qu’elle a été obligée de payer des frais à certains FAI afin de mettre fin à cette pratique utilisée contre leur service.

Comment peuvent-ils s’en tirer comme ça ? Eh bien, il n’y a pas beaucoup de FAI sur le marché (SFR, Orange, Bouygues et Free pour ne citer que les principaux) et ce manque de concurrence permet de telles pratiques, en particulier lorsque les FAI travaillent ensemble, comme c’est le cas dans la pratique du peering.

Qu’est-ce que le peering ?

Le peering est une pratique relativement bénéfique lorsque deux FAI sont connectés ensemble et échangent du trafic depuis leur réseau respectif. Les FAI sont supposés s’aider mutuellement dans l’acheminement du trafic. Autrement dit, cela signifie qu’une bande passante d’un FAI peut être utilisée pour supporter l’autre à l’occasion, et inversement.

Mais elle se heurte à des problèmes lorsque les services de streaming entrent en jeu, car cela peut pousser l’utilisation du trafic à un niveau beaucoup trop élevé et conduire les autres FAI à refuser d’ajuster leur réseau pour compenser.

Quel impact cela a-t-il sur vous ? Eh bien, cela peut signifier que votre connexion Internet est beaucoup plus lente, quel que soit le forfait pour lequel vous payez.

Alors comment un VPN peut-il résoudre ces problèmes ?

La question de l’étranglement et du peering peut être résolue en utilisant un VPN.

La pratique de l’étranglement se fait sur une base individuelle et repose sur l’analyse par votre FAI de vos données d’utilisation pour déterminer quels services vous utilisez. S’ils voient un service de streaming, ils peuvent alors choisir de limiter votre connexion.

Cependant, avec un VPN, votre connexion Internet est complètement cryptée, ce qui signifie qu’il n’y a aucun moyen que votre FAI puisse voir ce que sont vos données. Sans ces informations, ils ne peuvent pas savoir si vous utilisez un service de streaming et ne sont donc pas susceptibles d’étrangler votre connexion. Cela signifie que votre expérience de visionnement Netflix ou Hulu devrait être améliorée, dans certains cas de façon significative.

Quant à la question connexe du Peering, ce problème est résolu par un VPN parce que vos données voyagent par un itinéraire différent et plus efficace. Plutôt que d’être détourné par l’intermédiaire de différents FAI, il est sur un réseau privé et devrait l’envoyer sur une route beaucoup plus directe, ce qui signifie que toute réduction de la vitesse du service devrait être minimes.

Conclusion

Alors qu’elles provoqueraient un tollé énorme si elles étaient plus connues, les pratiques de l’étranglement et la question connexe du peering sont aujourd’hui très répandues, ce qui est inquiétant. Mais avec un VPN, vous disposez d’une solution simple, économique et prête à l’emploi. Et qui plus est, qui apporte une foule d’autres avantages.

Réponse courte

En général, non. Néanmoins, vous ne devriez pas négliger le phénomène de limitation de la bande passante par les FAI. Fondamentalement, ils peuvent limiter la bande passante pour certains contenus et activités en ligne pour vous inciter à souscrire à un abonnement plus cher.

Cependant, l’utilisation d’un VPN tel que ExpressVPN, mettra fin à l’étranglement de la bande passante par votre FAI. De cette manière, vous pourriez dire que, l’utilisation d’un VPN améliore votre vitesse en ligne.

Réponse détaillée

Dans des circonstances normales, c’est à dire si votre FAI ne réduit pas votre bande passante selon l’usage que vous en faites, un VPN n’augmentera pas votre vitesse Internet. En revanche, vous devez garder une chose à l’esprit. Parfois, les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) choisissent de limiter la bande passante de leurs utilisateurs. Pourquoi ? Dans la plupart des cas, c’est une tactique pour inciter les utilisateurs à acheter leurs forfaits plus chers. Bien sûr, ce ne sont pas tous les FAI qui le font, mais suffisamment d’entre eux se lancent dans cette activité pour inquiéter la plupart des utilisateurs en ligne.

La meilleure façon d’empêcher l’étranglement de la bande passante est d’utiliser un VPN fiable. Donc, d’une certaine façon, vous pourriez dire qu’un VPN peut vous aider à profiter de vitesses en ligne plus rapides.

Comment savoir si votre FAI bloque votre connexion

En gros, si vous remarquez une baisse soudaine et constante de la vitesse en ligne, c’est peut-être un signe. Bien que, ce soit difficile à localiser. Néanmoins, si les baisses de vitesse surviennent lorsque vous accédez au même type de contenu ou que vous effectuez le même type d’activité en ligne, alors votre fournisseur d’accès Internet ralentit probablement votre vitesse. Par exemple, si tout le reste fonctionne bien, mais que votre vitesse diminue considérablement lorsque vous regardez du contenu en streaming, c’est probablement un signe de limitation de la bande passante.

Un VPN peut-il vous protéger contre l’étranglement de la bande passante ?

Oui, sans aucun doute. Pour étrangler votre trafic Internet, votre FAI doit avoir accès à tous les différents flux échangés entre votre ordinateur/appareil et l’Internet. En mettant un VPN en travers de leur chemin avec un cryptage qui cache votre trafic en ligne, vous les empêchez de voir ce que vous faites en ligne, car votre trafic apparaîtra sous la forme d’un charabia indéchiffrable. Cela empêchera tout FAI de limiter délibérément la vitesse de votre connexion en ligne. Si c’est quelque chose qui vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire à un service VPN.

Si votre vitesse en ligne est déjà lente, un VPN ne vous aidera pas

Non, la connexion à un VPN ne rendra pas votre vitesse Internet actuelle plus rapide. C’est une question que vous devez aborder avec votre FAI. De plus, si vous utilisez un VPN, vous remarquerez au contraire une baisse significative des vitesses de connexion.

Un VPN ralentira-t-il votre vitesse de connexion ?

Il y a quelques raisons courantes pour lesquelles l’utilisation d’un service VPN peut ralentir votre vitesse de connexion :

  1. Des serveurs surchargés : cela se produit surtout avec les VPN gratuits. Fondamentalement, il y a trop d’utilisateurs et pas assez de bande passante. Pour les services VPN que nous recommandons, ce n’est jamais un problème car tous offrent une bande passante illimitée.
  2. Le serveur est trop éloigné : parfois, la distance entre votre localisation et l’emplacement physique du serveur auquel vous vous connectez peut être un problème. La solution ? Connectez-vous à un serveur plus proche de chez vous. Là aussi, la plupart des VPN offrent une multitude d’emplacements de serveurs haute vitesse dans le monde entier.
  3. Le cryptage est trop élevé : si vous avez un vieil ordinateur/périphérique, un cryptage fort de qualité militaire AES 256 bits consommera plus de puissance CPU. Par conséquent, tout se déroulera plus lentement.

Réponse courte

Oui, un VPN peut masquer votre adresse IP lorsque vous êtes sur un forum en la remplaçant par l’adresse de ses serveurs. Ainsi, vous pouvez vous exprimer librement et en toute sécurité.

Néanmoins, assurez-vous de choisir un service VPN de qualité. Vous avez besoin d’un cryptage haut de gamme si vous voulez profiter de tels niveaux d’anonymat.

Réponse détaillée

Oui, votre adresse IP (Internet Protocol) sera masquée si vous utilisez un VPN sur un forum. Il en va de même pour tout type d’activité que vous feriez en ligne, que ce soit naviguer sur le Web ou utiliser un logiciel de communication VoIP (Voice over Internet Protocol).

Comment ? Eh bien, lorsque vous vous connectez à un serveur VPN, votre adresse IP sera remplacée par l’adresse du serveur.

De plus, le cryptage utilisé par un VPN transformera votre trafic en ligne en un texte totalement indéchiffrable. Par conséquent, personne ne saura ce que vous faites en ligne. Néanmoins, pour bénéficier d’une telle confidentialité, vous devez choisir le bon service VPN.

Signes qu’un service VPN prend votre vie privée au sérieux

Tout d’abord, parlons du cryptage. Un service VPN fiable vous donnera tous les détails dont vous avez besoin pour connaître leurs protocoles de cryptage. En outre, un VPN de confiance n’utilisera qu’un cryptage de haute qualité. Après tout, la sécurité de vos données devrait être leur principale préoccupation. Le cryptage utilisé devrait être si bon qu’il devrait tenir les pirates à distance même lorsque vous vous connectez à un hotspot Wifi public. Deuxièmement, vous devriez toujours rechercher un service VPN qui applique des politiques strictes de non-enregistrement et conservation des données.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

En gros, ça veut dire qu’ils n’enregistrent aucune de vos activités de navigation en ligne. De cette façon, même s’ils étaient victimes d’une cyberattaque, aucune de vos données ne serait en danger. Dans l’ensemble, un VPN qui ne prend pas la peine de sécuriser vos données privées n’est pas un VPN auquel se fier, puisqu’il ne remplit pas sa fonction.

VPN gratuits – Sont-ils une bonne option ?

Beaucoup d’utilisateurs se le demandent. Eh bien, en bref, la réponse est Non, ils ne le sont pas.

Pourquoi ? Parce que les VPN gratuits ne se soucient pas du tout de votre vie privée et de la sécurité de vos données. Bien sûr, l’accès VPN gratuit, c’est tentant, mais est-ce vraiment gratuit ? Après tout, la maintenance et la mise à jour des serveurs VPN coûtent beaucoup d’argent.

Donc, cela signifie que les fournisseurs de VPN gratuits doivent obtenir leur argent d’une manière ou d’une autre. Malheureusement, les contreparties sont légion :

  1. Ils vous spamment avec des publicités : vous ne profiterez pas d’une interface utilisateur fluide ou d’une expérience de navigation efficace. C’est parce que vous verrez des annonces partout où vous irez. De plus, beaucoup d’entre eux pourraient même être infectés par des logiciels malveillants.
  2. Ils recueillent vos données personnelles : c’est tout simplement inacceptable, du moins à notre avis. Au lieu de protéger votre vie privée, certains VPN gratuits collectent vos informations personnelles. Qu’est-ce qu’ils en font ? Ils les vendent au plus offrant, notamment aux entreprises spécialisées dans leur collecte et leur revente.

De plus, les VPN gratuits n’offrent pratiquement aucun cryptage. Ainsi, vous ne profiterez pas vraiment de l’anonymat en ligne du tout.

Réponse courte

Non, votre FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ne sait pas à quoi vous êtes connecté. Il voit simplement que vous êtes connecté à un site Web sécurisé via HTTPS. La plupart des VPN utilisent le protocole OpenVPN. Celui laisse uniquement filtrer l’information selon laquelle, vous naviguez sur un site Web sécurisé avec HTTPS.

Réponse détaillée

C’est une question assez courante, en fait. Non, votre FAI ne voit rien d’autre qu’une connexion HTTPS sécurisée banale comme celles utilisées par des sites Web comme Gmail, PayPal ou eBay. Ainsi, il leur semble juste que vous vous connectez à un tel site Web.

En plus, le cryptage du VPN cache votre trafic de navigation en ligne. Par conséquent, votre FAI n’arrivera pas à surveiller vos activités en ligne, car il ne voit passer qu’un “charabia” indéchiffrable. Cela évite aussi que certains FAI limitent volontairement votre bande passante en fonction de votre activité en ligne, dans la mesure où votre trafic sera crypté, votre FAI ne saura pas à quels services/contenus en ligne vous accédez. Ainsi, s’ils voulaient limiter votre bande passante, ils ne pourraient pas le faire.

Réponse courte

Il est vrai que souvent, nous avons un serveur VPN préféré, celui qui nous apporte toujours entière satisfaction et qui répond toujours parfaitement à nos besoins. Pour autant, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas changer de serveur de temps en temps. Après tout, passer d’un serveur VPN à un autre présente de nombreux avantages :

  • découvrir de nouveaux contenus.
  • profiter de prix plus bas, discriminés géographiquement.
  • faire passer votre anonymat à un niveau supérieur.

Pour ce faire, les VPN offrent généralement une multitude de serveurs au choix, auxquels se connecter alternativement.

Réponse détaillée

En tant qu’utilisateur VPN, il est naturel que vous ayez un serveur qui a votre préférence pour votre navigation quotidienne, probablement enregistré comme “Favoris” combiné avec une fonction de connexion automatique (Auto-Connect).

Cependant, vous devriez profiter de l’ensemble des serveurs qu’offrent les services VPN plutôt que de toujours rester fidèle à la même machine. Nous vous expliquons ici pourquoi, vous avez intérêt à le faire. Voici donc les 3 principales raisons pour lesquelles c’est une bonne idée de changer d’emplacement de serveur lorsque vous utilisez un VPN :

  1. Vous pouvez bénéficier de meilleures offres et tarifs.
    Oui, la discrimination par les prix est une réalité. Si vous n’en avez pas entendu parler, il s’agit essentiellement d’une stratégie de tarification qui facture les clients différemment en fonction de leur localisation géographique.
    Par conséquent, il se peut que l’on vous facture plus cher si vous venez d’un certain pays. Un exemple serait d’avoir à payer plus de taxes ou de frais d’expédition si vous venez de France alors que quelqu’un d’Europe de l’Est ou d’Asie du Sud-Est obtiendrait de meilleures offres plus avantageuses pour son budget.
    Il n’y a aucune raison pour laquelle vous devriez payer plus que d’autres personnes pour le même produit/service simplement parce que vous êtes d’un autre pays. Heureusement, vous pouvez surmonter ce problème en utilisant simplement un serveur VPN différent, situé dans un pays plus favorable.
  2. Vous avez accès à de nouveaux contenus
    Vous avez probablement déjà vos émissions et votre plateforme de divertissement préférées, dont vous pouvez profiter pleinement avec un bon VPN. Mais, parfois, vous pouvez avoir envie de contenu, accessible uniquement depuis d’autres pays. Eh bien, là aussi, il vous suffit simplement de changer de serveur.
  3. Vous renforcez davantage votre anonymat
    Un VPN vous offre déjà beaucoup d’anonymat en ligne et une sécurité accrue pour vos données. Mais saviez-vous que vous pouvez passer au niveau supérieur en changeant régulièrement de serveur VPN ? Nous parlons d’utiliser un serveur VPN différent tous les 2-3 jours environ, ou même plus souvent si vous le souhaitez. Il existe même des VPN qui offrent une fonction de chaînage automatique ou “sauts multiples” de serveurs, qui laisse au VPN le soin de changer de serveur pour vous dans différents pays comme par exemple NordVPN. En faisant cela, vous rendez d’autant plus difficile pour quiconque d’essayer de suivre ce que vous faites en ligne, car vos activités de navigation en ligne seront cachées derrière plus d’adresses IP.

Réponse courte

La configuration d’un VPN sur votre routeur signifie que vous n’aurez pas à l’installer séparément sur chacun de vos appareils domestiques. Tous les périphériques qui se connectent à Internet via votre routeur (généralement en Wifi) se connecteront via votre VPN.

Cependant, la configuration du VPN sur un routeur n’est pas aussi simple que l’installation et la connexion d’une application dédiée sur votre ordinateur ou votre smartphone. Lorsque cette fonction est offerte par votre VPN, vous devrez dans la plupart des cas suivre un tutoriel, en fonction de votre équipement, si celui-ci est supporté par votre fournisseur VPN.

Réponse détaillée

Vous avez sans aucun doute beaucoup à gagner à connecter un VPN à un routeur. Malheureusement, peu d’utilisateurs connaissent cette pratique ou réalisent ce qu’ils peuvent réellement faire avec ce type de configuration. Mais quels sont les principaux avantages ?

Plus d’installation et de connexion au VPN sur chaque appareil

Comment cela ? Normalement, vous devez configurer votre service VPN individuellement sur chacun de vos périphériques. Même si cela est très simple sur chaque appareil, il vous faut bien le faire sur autant d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones (éventuellement, de smart TV, consoles de jeux etc.) que vous souhaitez connecter au VPN.

Par contre, si vous configurez le VPN sur un routeur, n’importe quel périphérique connecté au routeur peut l’utiliser. L’appareil peut être connecté par Wifi ou câble, peu importe, le résultat est le même.

Fini de devoir allumer / éteindre le VPN

Bien sûr, cela peut sembler anecdotique, mais ne plus avoir à penser d’allumer et de se connecter à son VPN pour telle ou telle tâche peut être un vrai confort. Fondamentalement, le routeur que vous utilisez se connectera toujours à Internet via le VPN. Par conséquent, vous n’avez plus besoin de vous connecter sur tous vos appareils chaque fois que vous voulez l’utiliser.

Utiliser le VPN sur toutes sortes de périphériques

Finies les limitations. Bien que les applications VPN fonctionnent sur les périphériques et plateformes les plus courants (Linux, Windows, macOS, iOS, Android), il y a certaines limites à ce qu’elles peuvent faire. Si vous configurez votre VPN sur votre routeur, ce ne sera plus un problème. Vous pourrez ensuite utiliser le VPN sur votre Xbox ou même votre smart TV de cette façon. Il en va de même pour tout autre appareil qui peut se connecter en toute sécurité à Internet via le VPN.

Vous pourrez ainsi regarder du contenu géographiquement restreint sur votre téléviseur. Cela signifie également que toutes les données que vous avez sur n’importe quel appareil seront davantage en sécurité grâce à des cryptages de qualité militaire.

Configurer un VPN sur un routeur ?

Il est vrai que vous pouvez aussi faire bénéficier un appareil d’un VPN, simplement en partageant la connexion VPN via le périphérique que vous utilisez. Ce faisant, vous devriez malheureusement constater une diminution importante de la vitesse de navigation en ligne.

Une meilleure option est d’exécuter votre VPN à travers un routeur. Consultez la documentation en ligne ou interrogez votre VPN pour savoir s’il offre une telle configuration.

Réponse courte

Vous pouvez rester connecté à un service VPN aussi longtemps que vous le souhaitez. En fait, nous vous recommandons d’utiliser un tel service chaque fois que vous êtes en ligne.

Pourquoi ? Parce que vos connexions et vos données privées seront protégées par des couches de cryptage indéchiffrables. De plus, vous profiterez de l’anonymat en ligne.

Réponse détaillée

Votre vie privée ne regarde que vous et à ce titre, c’est vous qui décidez quand et comment vous utilisez votre VPN et comptez sur lui. Aucun service VPN payant (de qualité) tel que ceux que nous recommandons ici, n’impose de restrictions sur l’utilisation de leur service.

En règle générale, nous vous conseillons d’allumer votre VPN chaque fois que vous vous connectez à Internet. Vous n’avez rien à perdre, après tout. Tout logiciel VPN est conçu pour fonctionner discrètement en arrière-plan lorsque vous êtes en ligne. Normalement, cela ne devrait pas non plus consommer la mémoire de votre système.

Votre FAI sera-t-il au courant ?

Il s’agit là d’une préoccupation assez courante. Non, votre FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ne saura pas vraiment à quelle fréquence vous vous connectez à un serveur VPN. S’ils essaient de surveiller votre trafic, la plupart du temps, ils ne verront qu’une chaîne de bits indéchiffrable. Cela dit, ils supposeront simplement que vous vous connectez à un site Web avec HTTPS normal. Vous n’avez donc pas à vous en inquiéter.

En outre, de cette manière, vous vous assurerez que votre FAI ne limite pas la vitesse de votre bande passante. Ce qui est malheureusement assez courant, sous prétexte de réduire la congestion de la bande passante ou réguler le trafic réseau. Cependant, la plupart du temps, les FAI le font simplement pour vous pousser à acheter un abonnement plus cher. Sans parvenir à garder un œil sur votre trafic en ligne parce que celui-ci sera chiffré, il ne sera plus en mesure d’étrangler votre débit Internet.

Pourquoi devriez-vous toujours utiliser un VPN ?

Comme nous venons de le dire, votre trafic en ligne sera chiffré. Il en va de même pour vos données. Cela signifie que personne ne parviendra à surveiller vos activités en ligne ou à exploiter vos données personnelles. Et c’est certainement quelque chose à considérer, en particulier à un moment où nous sommes confrontés à une recrudescence des attaques de pirates informatiques en ligne.

Mais ce n’est pas tout. En utilisant constamment un VPN, vous aurez accès à tout instant, à n’importe quel contenu, même celui qui est géographiquement restreint. Peu importe où vous vous trouvez dans le monde, vous aurez accès à n’importe quelle plateforme de contenu en ligne.

Enfin, vous parviendrez également à garder l’anonymat en ligne en masquant votre adresse IP (Internet Protocol) réelle. La plupart du temps, lorsque vous vous connectez à un site Web, celui-ci collecte votre adresse IP et recueille toutes les données privées (y compris votre emplacement physique) qui y sont associées. Avec un VPN, vous êtes connecté à l’un de ses serveurs et votre adresse IP est remplacée par l’adresse du serveur, donc aucune de vos données privées n’est publique.

Réponse courte

  1. Un VPN protège vos données
  2. Un VPN débloque le contenu géo-restreint
  3. Un VPN garantit votre liberté d’expression en ligne
  4. Un VPN améliore votre expérience de voyage
  5. Un VPN vous permet d’économiser de l’argent
  6. Un VPN empêche les FAI de limiter votre bande passante

Bien sûr, les VPN de qualité font plus que cela et les bénéfices à utiliser certains VPN sont plus nombreux encore comme bloquer la publicité en ligne, suspendre la connexion Internet si la connexion VPN est temporairement interrompue, utiliser un VPN via un routeur, une compatibilité multiplateforme des applications VPN, des essais gratuits etc.

Réponse détaillée

Les VPN (Virtual Private Networks) sont très populaires de nos jours. En fait, ils sont utilisés aussi bien par les consommateurs que par les entreprises pour leurs besoins quotidiens de sécurité et d’anonymat. C’est dommage qu’il y ait encore beaucoup de sceptiques. Sans doute, parce que les gens ne connaissent pas tous les avantages qu’offre un service VPN. La réalité, est qu’un VPN améliore significativement toute expérience de navigation en ligne.

Nous vous expliquons ici, à l’aide de quelques exemples génériques, quels sont les 6 avantages dont vous pouvez tirer profit de l’utilisation d’un VPN et qui changeront la façon dont vous utilisez certains sites et services Internet.

Un VPN peut protéger vos données personnelles

Être en sécurité en ligne n’est plus garanti de nos jours. Les cyberattaques sont à la hausse, auprès des petites comme des grandes organisations. Personne n’est plus à l’abri des attaques de pirates informatiques. Selon Kaspersky, un tiers des utilisateurs en ligne subit au moins une attaque Web dans l’année.

La sécurité de vos connexions en ligne et de vos données privées est donc primordiale. Heureusement pour vous, un VPN de qualité peut vous y aider. Comment ? En vous donnant accès à un cryptage fiable. De cette façon, votre trafic et vos données en ligne sont chiffrés. Par conséquent, personne ne peut les suivre ou y accéder parce qu’ils ne verront qu’une masse de caractères indéchiffrable.

Un VPN peut vous donner accès à un contenu en ligne restreint

Il y a encore beaucoup de pays dans le monde qui pratiquent la censure en ligne. Plus étonnant encore est que même des pays prétendument libres continuent d’imposer des restrictions à l’accès des utilisateurs à certains contenus Internet. De plus, certains types de divertissement ne sont disponibles que pour les personnes vivant dans des pays spécifiques.

Un VPN peut résoudre ces problèmes et vous aider à passer outre ces restrictions. Pour faire simple, vous vous connecterez à un serveur VPN situé dans un autre pays, les États-Unis, par exemple. Ainsi, l’adresse IP de votre appareil sera celle de ce pays, ce qui vous aidera à accéder à du contenu à diffusion restreinte. Il en va de même pour les spectacles et contenus plus localisés provenant de “petits” pays, comme la Suède ou la Hongrie, par exemple.

Un VPN peut garantir votre liberté d’expression en ligne

Cela va de pair avec ce que nous avons mentionné plus haut au sujet de la censure en ligne. Puisque votre adresse IP (protocole Internet) réelle sera cachée et remplacée par celle d’un serveur distant, vous n’aurez pas à vous inquiéter de vos propos et positions en ligne. Soyons réalistes, nous savons tous que de telles restrictions à la liberté d’expression ne s’appliquent pas uniquement aux pays les plus oppressifs. Même les pays d’Europe doivent faire face à ces problèmes.

De toute évidence, vous ne devriez pas être sanctionné pour avoir dit vos opinions en ligne. Bonne nouvelle, avec un VPN, vous pouvez librement exprimer vos points de vue en ligne. Personne ne parviendra à retracer votre adresse réelle et à savoir qui vous êtes. Donc, vous serez en sécurité.

Un VPN améliore votre expérience de voyage

Quand nous écrivons qu’un VPN peut débloquer du contenu restreint, ce n’est pas seulement vrai pour votre pays, celui dans lequel vous résidez la majorité du temps. Un VPN peut aussi vous aider à accéder au contenu et services en ligne dont vous avez besoin lorsque vous voyagez, où que vous soyez dans le monde.

Par exemple, disons que vous prévoyez de visiter l’Arabie saoudite ou Oman, ou tout autre pays du Golfe. Eh bien, vous devez savoir que leurs gouvernements filtrent l’accès à toutes sortes de contenus en ligne. Pas besoin de s’inquiéter, cependant. Utiliser un VPN pendant vos vacances vous permettra de profiter du type de contenu en ligne auquel vous êtes habitué. De plus, vous n’aurez pas à vous inquiéter que votre navigateur préféré vous renvoie du contenu dans une autre langue que vous ne pouvez pas comprendre.

Un VPN peut réellement vous faire économiser de l’argent

Parmi tous les avantages du VPN, celui-ci ne vous a peut-être pas encore traversé l’esprit. Mais c’est vrai, cependant, vous pouvez dans certains cas, avec un VPN, profiter de meilleurs prix en ligne.

Comment cela fonctionne-t-il ? Eh bien, beaucoup de sites web suivent votre activité sur la base de votre adresse IP, donc de votre emplacement. Concrètement, plus vous revenez chercher leurs prix, plus ils seront chers. Ce ne sera pas de beaucoup, mais le processus peut être sans fin. Heureusement, si vous utilisez un VPN, votre adresse en ligne réelle est cachée et vous pouvez ainsi utiliser l’adresse IP d’un serveur localisé dans un pays moins riche. Cela vous aidera à obtenir de meilleures offres sur les services ou produits que vous recherchez.

Un VPN empêchera votre FAI de bloquer votre connexion

Peut-être ne le savez-vous pas, mais certains FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) limitent en fait la vitesse de connexion de leurs utilisateurs. Comment ? En surveillant les services qu’ils utilisent. Ainsi, lorsqu’ils voient à quels services et contenus ils accèdent, ils peuvent choisir de limiter leur bande passante. Pourquoi feraient-ils ça ? Parce que cela pousse leurs utilisateurs à acheter un nouveau forfait Internet plus cher. Nous ne prétendons pas que tous les FAI font cela. Cependant, il vaut mieux être prudent que piégé par de telles pratiques. Et comme votre trafic en ligne ne sera visible par personne, votre FAI n’aura jamais l’occasion de limiter votre bande passante.

Réponse courte

Idéalement, vous devriez utiliser un VPN chaque fois que vous vous connectez à Internet. Pourquoi ?

  1. Parce qu’un VPN fonctionne en arrière-plan et se comporte de manière totalement transparente pour l’utilisateur depuis l’appareil sur lequel il est installé.
  2. Parce qu’un VPN chiffre votre trafic et vos données privées, les protégeant ainsi des pirates et des agences de surveillance.
  3. Parce qu’un VPN vous permet d’accéder à n’importe quel type de contenu en ligne géographiquement restreint.
  4. Parce qu’un VPN empêche votre FAI de limiter votre vitesse de connexion et votre bande passante.

Réponse détaillée

Il est certain que vous devriez utiliser un VPN chaque fois que vous vous connectez à Internet. Pour profiter pleinement des bénéfices d’un VPN et ne pas offrir momentanément des faiblesses dans vos connexions Internet, vous devriez utiliser un VPN en permanence. En effet, les menaces n’ont pas d’horaires bien précises et les attaques et vols de données peuvent intervenir à tout moment depuis n’importe quelle application connectée à Internet et pas seulement votre navigateur.

Cependant, nous voulons nous assurer que vous comprenez pourquoi l’utilisation d’un VPN est si importante de nos jours. Voici donc les moments où vous devriez, à coup sûr, utiliser un VPN :

Quand vous voulez accéder à un contenu géo-restreint

Tous les habitants de la planète ne profitent pas d’un accès libre non filtré au contenu d’Internet. Il existe des pays qui censurent totalement certains contenus en ligne, notamment au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. Dans ces pays, l’accès à du contenu Internet interdit peut entraîner d’énormes amendes ou, pire encore, vous conduire en prison.

Utiliser un VPN, dans de tels cas, pour cacher votre adresse Internet réelle est une nécessité absolue. Et c’est vrai aussi bien pour les habitants du pays que pour les touristes.

En outre, si vous voulez profiter d’un contenu accessible uniquement depuis un autre pays, dans lequel vous ne vous trouvez pas, vous pouvez résoudre ce problème, en vous connectant à un serveur de ce pays. Vous pourrez ainsi profiter de tout le contenu de ce pays où que vous soyez dans le monde. De plus, vous pouvez même utiliser un VPN pour accéder à plus de contenu local en ligne à partir d’autres pays.

Quand vous voulez empêcher votre FAI de restreindre votre bande passante

Parfois des utilisateurs subissent des baisses considérables de vitesse et de bande passante sans raison apparente. Et parfois, c’est dû à certains FAI qui choisissent de limiter la vitesse de connexion des utilisateurs une fois qu’ils ont utilisé une certaine quantité de bande passante.

Pour contrecarrer les plans de votre FAI, un VPN de qualité chiffrera tout votre trafic, le rendant indéchiffrable pour l’empêcher ainsi de savoir ce que vous faites en ligne et pouvoir sanctionner votre débit.

Quand vous voulez sécuriser vos données et vos connexions

Les pirates informatiques améliorent leurs techniques tous les jours. En vous connectant à un point d’accès Wifi public, par exemple, vous êtes exposé et à risque si vous n’êtes pas protégé. Et si vos données privées et vos connexions ne sont pas sécurisées par un cryptage fiable, les cybercriminels parviendront à les exploiter.

Nul besoin de s’inquiéter, cependant. Avec un VPN à vos côtés, toutes vos données privées qui transitent entre votre appareil et Internet seront en sécurité. La plupart des VPN sérieux utilise un cryptage de qualité miliaire de type AES 256 bits.

Un navigateur VPN est un navigateur Web qui inclut un VPN intégré tel que Opera ou Firefox.

Contrairement aux VPN ordinaires, les VPN de navigateur ne chiffrent que le trafic Internet au sein de votre navigateur, laissant le trafic provenant d’autres applications non protégées.

Tous les navigateurs VPN que nous avons recommandés sont gratuits à télécharger et à utiliser.

Si vous cherchez à crypter tout votre trafic Internet gratuitement, consultez nos principales recommandations pour les VPN gratuits ici.

Non, Google Chrome n’est pas livré avec un VPN intégré. Mozilla Firefox et Safari non plus.

Vous pouvez utiliser une extension de navigateur VPN tiers ou un module complémentaire avec Google Chrome ou tout autre navigateur pris en charge pour crypter le trafic du navigateur.

Ajouter une extension VPN à votre navigateur est simple et rapide. Il vous suffit de rechercher le VPN dans les add-ons de votre navigateur et de le télécharger.

Vous devrez peut-être vous connecter à l’extension du navigateur avant de vous connecter.

Il n’y a aucun navigateur VPN que nous recommandons pour iOS. Vous devriez utiliser un VPN à l’échelle de l’appareil pour protéger votre iPhone ou iPad à la place.

En bref, oui. Vous avez absolument besoin d’un VPN sur votre smartphone ou tablette Android.

Sans un service VPN sécurisé, non seulement votre FAI (fournisseur d’accès Internet) pourra voir tout ce que vous faites en ligne, mais vous serez également vulnérable à tout pirate ou fouineur potentiel, surtout si vous vous connectez à un réseau Wifi public.

L’utilisation d’un VPN sur votre Android signifie que vous naviguerez anonymement sur une connexion sécurisée et cryptée, de sorte que votre activité en ligne ne sera visible pour personne d’autre que vous-même.

Un service VPN cache également votre adresse IP, de sorte qu’il est impossible pour votre FAI ou tout autre tiers de voir votre véritable emplacement physique.

Nos VPN gratuits recommandés pour Android sont totalement gratuits, mais ils vous coûtent cher en termes de fonctionnalités offertes.

Les VPN Premium qui offrent des services gratuits les utilisent souvent comme une forme de “dégustation” pour inciter les gens à passer à un abonnement payant. Cela signifie des plafonds de bande passante, un nombre réduit d’emplacements de serveur, moins d’appareils connectés et souvent des vitesses plus lentes.

Les VPN autonomes gratuits rapportent souvent de l’argent en affichant des publicités pop-up, alors que le service VPN lui-même est totalement gratuit à utiliser, vous payez le prix quand il s’agit de la facilité d’utilisation du logiciel.

Ces types de VPN gratuits affichent souvent des invites régulières, vous demandant de mettre à niveau vers la version “premium” de l’application. Ceux-ci sont souvent excessivement surévalués, ce qui pourrait être la manière dont le VPN réalise l’essentiel de ses bénéfices.

Méfiez-vous, cependant, des services VPN qui prétendent être illimités et totalement gratuits. Nous avons vu de nombreux cas de VPN gratuits gagner de l’argent en vendant les données des utilisateurs à des tiers (comme Hola), et cette information est souvent enfouie au fond de leurs politiques de confidentialité.

Malheureusement pour les plus de 300 millions d’utilisateurs de VPN gratuits, la réalité est que la plupart des VPN gratuits ne sont pas sûrs et ne devraient pas être utilisés en toute confiance avec vos données personnelles confidentielles.

Nous avons récemment mené deux enquêtes approfondies sur certains des services VPN gratuits les plus populaires et découvert qu’un nombre alarmant d’entre eux étaient liés d’une manière ou d’une autre à la Chine et, pire encore, présentaient des failles extrêmement inquiétantes en matière de confidentialité.

Nos services VPN gratuits recommandés pour Android vous permettront cependant de rester en ligne en toute sécurité. Ils cachent tous efficacement votre adresse IP, cryptent tout votre trafic et sont livrés avec des politiques de journalisation respectueuses de la vie privée au démarrage.

Un VPN fait exactement la même chose sur Android que sur tout autre appareil.

Au lieu d’acheminer votre trafic Internet vers le site Web auquel vous accédez via votre FAI, il sera acheminé via un serveur VPN sécurisé à l’emplacement de votre choix.

L’utilisation d’un service VPN sur Android masque également votre véritable adresse IP, c’est-à-dire l’identifiant unique de votre connexion Internet, et la remplace par une adresse IP appartenant au service VPN.

Cela signifie que tant que vous utilisez un VPN sur Android, il n’y a aucune chance que votre activité en ligne puisse être liée à vous en tant qu’individu.

Jetez un coup d’œil à notre guide “Qu’est-ce qu’un VPN” pour un aperçu plus complet du fonctionnement des VPN sur Android et autres plates-formes.

Les services VPN gratuits sont parfaits pour une utilisation à court terme, mais si vous voulez le meilleur service VPN global, vous allez devoir vous inscrire pour un abonnement payant.

Notre meilleur service VPN pour les utilisateurs d’Android est ExpressVPN, grâce à ses applications conviviales pour l’appareil, ses vitesses très rapides et ses excellentes fonctions de confidentialité.

Vous pouvez jeter un coup d’oeil à nos cinq principaux services VPN pour Android ici.

Nous effectuons régulièrement des tests de vitesse sur tous nos VPN recommandés et pouvons confirmer que Windscribe est actuellement le VPN gratuit le plus rapide pour Android.

Windscribe n’a réduit notre vitesse de bande large que de 10% lors de nos tests les plus récents, ce qui est en fait mieux que la grande majorité des services VPN payants sur notre site.

Tous nos VPN gratuits recommandés pour Android sont assez rapides pour ne pas trop restreindre vos activités en ligne, mais si vous voulez des vitesses vraiment rapides et fiables, vous feriez peut-être mieux de payer pour un service VPN premium.

Si vous voulez une solution VPN simple pour votre iPhone, choisissez celle qui offre une application iOS personnalisée. De cette façon, tout ce que vous avez à faire est de l’installer depuis l’App Store et de vous connecter.

Assurez-vous d’activer des fonctions de sécurité supplémentaires telles que le commutateur d’arrêt VPN et la protection contre les fuites DNS et IPv6 si l’application les offre. S’il y a une option pour choisir le protocole VPN, nous recommandons OpenVPN.

Choisissez maintenant le serveur VPN. Plus il est proche de votre emplacement physique, meilleures seront les performances et connectez-vous.

Oui, il existe de nombreux services VPN gratuits pour iPhone et iPad qui ne nécessitent aucun abonnement ou détail de paiement.

Tous les VPN de cette liste sont facilement accessibles sans qu’aucun détail de paiement ne soit nécessaire.

C’est formidable, car cela signifie que vous ne pouvez pas oublier d’annuler votre abonnement et d’être facturé.

Décidez simplement quel VPN vous aimez dans notre liste et téléchargez-le. Ou, si vous voulez les tester tous, vous pouvez le faire tout en sachant qu’il n’y a pas d’obligations financières.

Quand il s’agit des meilleurs VPN gratuits, ils ont tous des limitations diverses. C’est évidemment pour vous inciter à acheter la version premium.

Certains VPN gratuits limitent l’emplacement des serveurs, d’autres l’étendue des fonctionnalités disponibles.

Les plafonds de données sont les plus courants parmi les VPN libres : Les 10 Go de Windscribe sont les plus généreux de notre liste et les 500 Mo de TunnelBear sont les plus radins.

Le seul VPN libre pour iOS qui a des données illimitées est ProtonVPN Free.

Il faut un VPN fort pour battre les censeurs en Chine.

Pour cette raison, il est difficile de trouver un VPN gratuit pour iOS qui fonctionne dans ce cas particulier. Ils ne sont souvent pas à la hauteur.

Si l’un ou l’autre de ces VPN va contourner la censure chinoise, ce sera notre numéro 1 – Windscribe.

On rapporte qu’il est très efficace en Chine, surtout sur ordinateur, mais pour les utilisateurs d’iOS, cette option n’est pas toujours fiable. Malheureusement, c’est tout ce qu’il y a de plus fiable avec les VPN gratuits en Chine.

Vous pouvez également essayer TunnelBear, car il est livré avec “GhostBear Mode”, qui est conçu pour contourner la censure.

Si ce n’est pas en Chine, Windscribe et TunnelBear sont plus susceptibles de fonctionner dans des pays comme Dubaï, Iran, Qatar, Russie, Soudan et Turquie.

Certains des jeux pour iPhone ou iPad les plus populaires ont été interdits dans divers pays, peut-être même dans le vôtre. Se tourner vers un VPN est l’un des moyens les plus courants pour le contourner.

Gardez cependant à l’esprit : les VPN gratuits présentent de sérieuses limitations pour les joueurs.

Les VPN gratuits comportent souvent des listes de serveurs minimales et des plafonds de données. Avec une limite de données de quelques GB voir MB, vous manquerez rapidement de bande passante et terminerez votre partie plus tôt que prévu.

Pire encore, les VPN gratuits ne suffisent souvent pas lorsqu’il s’agit de confidentialité et de sécurité. Certains sont en fait plus dangereux que de ne pas en utiliser du tout.

Si vous voulez un VPN pour le jeu, nous vous recommandons fortement de choisir un VPN payant.

Avec cela à l’esprit et si vous voulez toujours savoir quel est le meilleur VPN gratuit pour jouer sur iOS, nous recommandons Windscribe avec ses 10 Go de données disponibles ou, bien sûr, ProtonVPN, qui est illimité dans ses données disponibles. Vous pourrez jouer un peu plus longtemps avec cela qu’avec d’autres services VPN comme TunnelBear.

Nous savons tous que le cinéma et la télévision ne se résignent plus au cinéma et au salon. Nous voyons des gens en profiter presque tous les jours sur nos trajets quotidiens, mais eux profitent de Netflix sur iPhone.

Les gens soucieux de la sécurité aiment aussi regarder Netflix, alors ils se demandent : comment puis-je protéger mon appareil tout en profitant du dernier épisode de ma série ?

Et qui veut dépenser l’argent, n’est-ce pas ? Vous payez déjà les frais de Netflix.

Nous comprenons cela, mais voici le problème : même les meilleurs VPN gratuits n’y ont pas accès, et ceux qui parviennent à passer inaperçus commencent bientôt à couler sous les limites des plafonds de données.

Avira Phantom Free par exemple, alors que nous avons eu un succès intermittent à débloquer Netflix, son plafond de données mensuel de 1 Go ne vous permettra tout simplement pas de faire des folies. Vous pourrez visionner un épisode par mois avec ça.

C’est une bonne question. Nous savons que la batterie de votre smartphone est précieuse, et certaines applications peuvent être super sensibles à la batterie.

Un VPN consommera la batterie de votre iPhone ou iPad, mais très légèrement seulement.

Tout d’abord, il n’y aura de différence que lorsque le VPN sera effectivement utilisé pour crypter et transférer des données (comme lorsque vous regardez YouTube, par exemple). Ensuite, la  différence sera si minime qu’il est fort probable que vous ne le remarquerez même pas du tout, ce qui est une bonne chose.

Les avantages de l’utilisation d’un VPN pour garder votre iPhone en sécurité l’emportent de loin sur l’utilisation potentielle d’une batterie supplémentaire.

Apple n’a pas publié de déclaration officielle ou de communiqué de presse clarifiant ce qu’il pense de ses utilisateurs iOS utilisant un VPN, mais nous pouvons faire quelques hypothèses sur sa position en regardant un iPhone ou iPad.

Les versions les plus récentes d’iOS sont toutes très accommodantes pour les VPN. Si vous ouvrez l’application Paramètres puis VPN, vous verrez la possibilité de configurer manuellement un VPN, une fonctionnalité incluse délibérément par Apple au premier niveau des réglages.

De plus, si vous avez déjà téléchargé et configuré un VPN, vous verrez un interrupteur à bascule qui vous permettra de l’activer et de le désactiver rapidement. Vous pouvez même en installer plus d’un.

Lorsque votre iPhone VPN est connecté, vous verrez une petite icône texte “VPN” en haut de l’écran lorsque vous passerez la main pour ouvrir le Centre de Contrôle.

Le meilleur VPN gratuit pour MacOS est Windscribe. Il est sûr, sécurisé, rapide et vous donne accès à des serveurs VPN dans 10 pays dans le monde.

Cependant, même les meilleurs VPN gratuits ont leurs limites, comme des plafonds de données restrictifs. Si vous recherchez le meilleur VPN pour votre MacBook ou iMac, vous devrez le payer. ExpressVPN est le meilleur de tous.

Les MacBook et les iMac sont connus pour être plus résistants aux logiciels malveillants et aux virus que les périphériques Windows, mais vous devez quand même utiliser un VPN pour vous protéger des pirates et des fouineurs.

Avoir un bon antivirus n’est pas suffisant pour vous garder en sécurité en ligne.

Un VPN crypte tout votre trafic Internet à l’aide de protocoles et de chiffrements forts afin que vous puissiez utiliser vos appareils en toute sécurité à la maison et sur Wifi public.

Si vous n’utilisez pas de VPN sur votre appareil MacOS pendant que vous naviguez, diffusez en streaming ou torrent, votre FAI et tout autre tiers non désiré qui renifle le trafic, pourra voir ce que vous faites en ligne.

Dans certains pays, les FAI sont tenus de transmettre certaines informations sur les utilisateurs au gouvernement, et certains vendent vos données à des fins publicitaires ciblées.

L’utilisation de votre MacBook sur Wifi public sans protection VPN met vos données personnelles en danger. Les pirates informatiques peuvent profiter de la faible sécurité du réseau pour voler vos données, y compris vos identifiants pour les services bancaires en ligne.

Il y a beaucoup de VPN gratuits, mais tous ne sont pas sûrs à utiliser. L’utilisation d’un VPN gratuit sur votre MacBook ou iMac n’est pas toujours le meilleur choix. Certains VPN gratuits souffrent de failles de sécurité et d’autres peuvent même vendre vos informations personnelles à des entreprises chinoises.

Nous avons passé des heures à tester les VPN gratuits pour MacOS que nous avons listés ici et conclu qu’ils sont sûrs à utiliser.

Cependant, si vous souhaitez bénéficier de fonctions de sécurité supplémentaires telles qu’un commutateur d’arrêt VPN, vous devrez peut-être acheter un abonnement VPN premium. NordVPN est un excellent choix pour un budget maîtrisé.

Oui. Les périphériques Apple MacOS ont un support VPN intégré (utilisant les protocoles VPN L2TP/IPSec ou IKEv2/IPSec). Vous pouvez trouver les options de configuration VPN dans Préférences système > Réseau > + > (Inferface) VPN.

Afin d’activer le VPN sur votre MacBook ou iMac, vous devrez quand même utiliser les fichiers de configuration d’un service VPN, que vous le payiez ou choisissiez un VPN gratuit.

Nous vous recommandons cependant d’utiliser une application VPN dédiée pour Mac, car non seulement vous gagnerez du temps, mais vous vous assurerez également que les fonctions de sécurité nécessaires sont correctement configurées.

Vous pouvez aussi transformer un vieux MacBook ou iMac en serveur VPN, mais ce n’est pas pour les débutants.

Il est facile d’obtenir un VPN gratuit sur votre Mac. Chacun de nos meilleurs choix de VPN gratuits listés ici est livré avec une simple application personnalisée pour les périphériques MacOS, ce qui signifie que tout ce que vous avez à faire est de télécharger le logiciel depuis le site Web du VPN et de vous connecter.

Certaines de nos recommandations fournissent des fichiers de configuration OpenVPN afin que vous puissiez configurer le VPN manuellement. Cela vous permet d’installer le VPN au niveau du routeur afin de protéger tous les appareils connectés à Internet dans votre maison.

Une fois que tout est en place, assurez-vous d’activer l’interrupteur d’arrêt VPN et la protection contre les fuites si disponible. Il ne vous reste plus qu’à vous connecter à votre serveur préféré.

La façon la plus simple et la plus sûre de changer votre adresse IP sur votre iMac ou MacBook est d’utiliser un service VPN de confiance.

Une fois que vous avez configuré votre VPN et activé toutes les fonctions de sécurité disponibles, sélectionnez simplement un emplacement de serveur VPN et cliquez sur le bouton de connexion. Votre adresse IP réelle doit maintenant être masquée et remplacée par la nouvelle adresse IP du service VPN.

Vous pouvez le vérifier en effectuant un test de fuite VPN sur browserleaks.com/ip.

La plupart des VPN gratuits pour Mac ne fonctionnent pas de manière fiable avec Netflix et d’autres sites de streaming populaires.

Si vous utilisez un VPN gratuit, vous recevrez probablement un message d’erreur de Netflix vous demandant de désactiver votre proxy. Si vous recevez ce message, vous pouvez réessayer en utilisant un autre serveur VPN, si le VPN a plusieurs options de serveur.

Mais si cela ne fonctionne pas, nous vous recommandons de payer un VPN premium à la place. Le meilleur VPN pour accéder à Netflix est ExpressVPN. Il possède une application VPN personnalisée simple et conviviale pour MacOS, ainsi que pour d’autres périphériques.

Jetez un coup d’œil à notre tour d’horizon si vous souhaitez savoir quels sont les autres VPN qui conviennent le mieux à Netflix.

Il est vital que vous utilisiez un VPN sûr et fiable pour torrenter et P2P, et il existe une poignée de VPN gratuits que vous pouvez utiliser sur votre appareil Apple Mac pour protéger vos données personnelles pendant que vous torrentez. Vous pouvez consulter notre liste de VPN gratuits (et sûrs) pour torrenter ici.

Comme notre meilleur VPN gratuit pour MacOS, Windscribe figure en tête de notre liste de recommandations VPN. Cependant, si vous êtes un torrenteur lourd, vous aurez besoin de quelque chose d’un peu plus permanent, sans plafond de données et sans restrictions d’emplacement du serveur VPN. Regardez plutôt du côté de cette liste.

Le meilleur VPN gratuit pour Windows est Windscribe. En fait, Windscribe est le meilleur VPN gratuit, point final.

C’est simple et facile à utiliser sans lésiner sur la sécurité, la confidentialité ou la performance. Vous pouvez utiliser Windscribe Free sur toute une gamme d’appareils, en plus de Windows.

Mais si vous recherchez le meilleur VPN absolu pour votre ordinateur Windows, sans limite de données ou de localisation du serveur, vous devrez payer.

ExpressVPN est la meilleure option pour les utilisateurs Windows. C’est vraiment fiable, rapide, sûr, et vous obtenez des données illimitées, ainsi qu’un accès illimité à Netflix et BitTorrent.

Votre PC Windows est sans aucun doute le périphérique le plus important à protéger avec un VPN. Cependant, vous devriez utiliser un VPN sur tous les appareils compatibles Internet que vous utilisez.

Pourquoi ? Pour de nombreuses raisons, mais surtout pour votre sécurité en ligne.

Sans VPN, votre FAI, le gouvernement ou les espions peuvent suivre ce que vous faites en ligne. Dans certains pays, comme les États-Unis, les FAI peuvent vendre vos données personnelles à des sociétés publicitaires ciblées sans votre permission.

Ensuite, il y a le danger du Wifi public à considérer.

Les pirates informatiques peuvent profiter des vulnérabilités des hot-spots Wifi publics pour voler vos informations personnelles, y compris vos coordonnées bancaires. L’utilisation d’un bon VPN vous aidera à éviter que cela ne se produise.

Outre la confidentialité et la sécurité en ligne, l’utilisation d’un VPN peut déverrouiller le contenu du monde entier. Les sites Web précédemment bloqués en raison de restrictions géographiques ou de censure gouvernementale seront à votre disposition (y compris les bibliothèques Netflix étrangères).

En résumé, l’utilisation d’un VPN sur votre périphérique Windows est essentielle à la fois pour la confidentialité en ligne et pour la liberté d’accès à ce que vous voulez.

Comme tous les produits gratuits, il y a des bons et des mauvais VPN. Mais surtout beaucoup de très mauvais voire de dangereux pour votre vie privée, qu’il va vous falloir éviter en lisant nos conseils à ce sujet.

Tous les VPN gratuits ne sont donc pas sûrs à utiliser.

Il y a beaucoup de VPN gratuits qui utilisent et abusent de vos données personnelles, les vendent à des annonceurs ciblés ou même les remettent à des entreprises situées en Chine.

Certains VPN gratuits contiennent des logiciels malveillants qui infecteront votre périphérique Windows, et d’autres enregistreront tout ce que vous faites en ligne.

C’est plutôt effrayant.

Cependant, tous les VPN gratuits que nous avons recommandés sur cette page sont sécurisés, privés et sûrs.

Tenez-vous-en à ça et tout ira bien.

La façon la plus simple d’utiliser un VPN gratuit sur votre ordinateur Windows est de télécharger une application personnalisée, si le fournisseur VPN de votre choix en possède une.

Il vous suffit de visiter le site Web du VPN et de télécharger le logiciel à partir de là. Suivez alors les instructions d’installation simples et connectez-vous avec vos identifiants. La plupart des services VPN gratuits nécessitent une adresse e-mail et un mot de passe, mais ils ne devraient pas demander de détails de paiement.

Avant de vous connecter au VPN, il est préférable de vérifier les paramètres de sécurité et d’activer le commutateur d’arrêt VPN et les fonctions de blocage des fuites IP (si l’application les possède).

Si vous pouvez choisir le protocole VPN, nous vous recommandons d’utiliser OpenVPN car il offre le meilleur équilibre entre confidentialité et performance. Pour en savoir plus sur le cryptage et les protocoles VPN, consultez notre guide.

Une fois que vous avez configuré les paramètres de sécurité comme vous le souhaitez, choisissez l’emplacement du serveur et cliquez sur “Connexion”.

Plus le serveur est proche de votre emplacement physique, plus les vitesses du VPN seront rapides.

Si vous souhaitez configurer le VPN manuellement (sans utiliser d’application personnalisée), vous pouvez consulter notre procédure d’installation d’un VPN sous Windows.

Il est facile de changer l’adresse IP de votre ordinateur Windows si vous utilisez un VPN de qualité.

Il vous suffit de vous connecter à l’un des serveurs de votre VPN et une nouvelle adresse IP vous sera attribuée, votre véritable adresse IP restant cachée des regards indiscrets.

Vous pouvez essayer l’adresse IP de n’importe quel pays tant que votre service VPN y a des serveurs.

Il est toujours préférable de vérifier que votre VPN est bien connecté en effectuant un test d’étanchéité VPN.

Nous utilisons browserleaks.com/ip

Les VPN gratuits que nous recommandons comme Windscribe ou ProtonVPN sont excellents sous Windows. Ce sont des outils de confidentialité sûrs et fiables pour ceux qui ne sont pas prêts à souscrire un abonnement VPN premium.

Mais il y a quelque chose pour laquelle ces services VPN gratuits ne sont pas bons : pouvoir débloquer et regarder Netflix.

Netflix bloque activement les VPN et la plupart des VPN gratuits proposés ne fournissent pas de solutions pour contourner ces blocages de contenu.

Si vous essayez d’utiliser un VPN gratuit pour regarder Netflix, vous verrez probablement le redouté message d’erreur proxy.

Mais la bonne nouvelle est que de nombreux services VPN premium fonctionnent avec Netflix (et d’autres services de streaming).

Vous pouvez voir nos VPN les plus recommandés pour regarder Netflix ici.

Tous nos VPN recommandés pour Netflix sont livrés avec de simples applications VPN personnalisées pour les ordinateurs Windows, ce qui vous permet de diffuser en continu sur votre PC ou ordinateur portable en toute simplicité.

Vous aurez besoin d’un bon VPN si vous êtes un utilisateur P2P ou BitTorrent. Pourquoi ? Parce que torrenter sans un VPN sûr et sécurisé met en danger votre vie privée en ligne.

Heureusement, il existe de nombreux services VPN qui fonctionnent bien avec les torrents. La majorité sont des VPN payants, mais vous pouvez aussi utiliser quelques VPN gratuits pour torrent.

Windscribe est notre meilleur VPN gratuit pour Windows, et c’est aussi notre VPN gratuit le plus recommandé pour torrenter.

Hide.me Free et TunnelBear Free sont également des options.

Cependant, tous ces VPN gratuits sont livrés avec des capacités de données limitées, ce qui est un problème majeur pour le téléchargement de gros fichiers.

Si vous êtes un utilisateur régulier de torrent, vous devriez opter pour un abonnement VPN premium avec toutes les fonctionnalités de sécurité nécessaires, comme un commutateur VPN (Kill Switch) et un blocage des fuites DNS/IP et une politique de journalisation accommodante (sans journaux).

Le meilleur VPN global pour le torrent est ExpressVPN, suivi de près par NordVPN et IPVanish.

Oui, Windows a un client VPN intégré, mais vous devez quand même avoir un abonnement VPN avec un fournisseur tiers pour qu’il fonctionne.

Pour configurer ce client VPN Windows, vous devez :

  1. Ouvrir les Paramètres > Réseau et Internet > VPN
  2. Cliquer sur “+ Ajouter une connexion VPN“.
  3. Dans le menu déroulant “Fournisseur VPN“, sélectionnez “Windows (intégré)“.
  4. Remplissez les champs intitulés “Nom de connexion” et “Nom ou adresse du serveur“. Pour ce faire, vous devez avoir déjà acheté un abonnement VPN.
  5. Sélectionnez le protocole VPN. Vous pouvez choisir entre PPTP, L2TP, SSTP ou IKEv2. Notez bien que vous êtes limité aux protocoles pris en charge par votre service VPN. PPTP n’est pas sécurisé, vous devriez donc l’éviter. L’utilisation d’IKEv2 nécessite l’installation d’un certificat racine de votre fournisseur VPN.
  6. Entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe (qui vous ont été attribués lors de l’achat de l’abonnement VPN) dans les champs correspondants.

Cliquez sur Enregistrer et fermez l’application Paramètres.
Cliquez sur l’icône Wifi dans la barre d’état système et sélectionnez la connexion VPN.

Nous recommandons d’utiliser les applications personnalisées du service VPN plutôt que le client Windows intégré car elles sont dotées de fonctions de sécurité supplémentaires et vous pouvez généralement vous connecter via OpenVPN, notre protocole VPN préféré.

FAQ - Traces Numériques

Une fois les empreintes numériques créées et transmises, elles échappent à notre contrôle immédiat et finissent généralement dans les mains de tiers, enregistrées sur des serveurs spécialisés dans le stockage de données.

Toutes les traces numériques que nous créons, volontairement ou pas, ne se valent pas. Le niveau de contrôle que nous avons sur une trace numérique dépend de comment elle a été créée et où elle est stockée.

Dans son livre Data and Goliath, Bruce Schneier relève six différents types de données (traces numériques), basés sur la manière dont elles ont été créées. Un examen plus approfondi peut nous aider à comprendre quel niveau de contrôle nous avons sur ces traces, à quel moment nous pouvons en prendre le contrôle et à quel moment nous le perdons.

  1. Les Données de Service sont les informations que vous fournissez pour recevoir un service. Les données de service peuvent inclure votre vrai nom, votre age, votre pays de résidence et votre numéro de carte bancaire.
    Par exemple, pour obtenir une carte sim pour votre téléphone, il est d’usage de fournir à votre opérateur de téléphonie mobile à la fois votre carte d’identité et vos données bancaires.
  2. Les Données Révélées sont du contenu comme des photos, des e-mails, des messages, des commentaires publiés sur une page web, un blog ou un site que vous administrez vous-même. Ici vous êtes en mesure de décider qu’est-ce qui est partagé et pour combien de temps et aussi qui d’autre peut avoir accès au contenu lui-même.
  3. Les Données Confiées sont des données que l’on poste sur une plate-forme que l’on ne contrôle pas, quelqu’un d’autre peut décider quoi faire avec ces données.
    Par exemple, on ne contrôle pas une plateforme commerciale comme Facebook ou Twitter, pourtant des millions de personnes y postent du contenu. Nous pouvons décider si nous allons mettre des choses sur ces plates-formes mais nous ne pouvons pas contrôler ce que ces entreprises feront par la suite avec nos données.
  4. Les Données Annexes sont des données partagées par d’autres. Des choses comme être identifié sur une photo sur Facebook, être mentionné dans un tweet, dans un blog ou un article. Nous ne créons pas ces données et nous ne contrôlons pas les plates-formes sur lesquelles elle se trouvent.
    Les données annexes peuvent aussi être partagées par d’autres sans même qu’ils le sachent. Par exemple, un ami peut autoriser WhatsApp (propriété de Facebook) ou Google Maps (propriété de Google) à avoir accès au carnet d’adresse de son téléphone, où figure votre nom, votre numéro et votre adresse e-mail.
  5. Les Données de Comportement sont créées quand nous interagissons avec notre ordinateur ou notre téléphone portable. Ces données donnent un aperçu sur ce que nous faisons, avec qui, avec quelle fréquence et où.
    A partir du moment où vous allumez votre téléphone portable, la création d’empreintes numériques vous concernant commence. Où vous êtes, avec qui vous parlez, quand et combien de temps, et où vous allez, et même à quelle heure vous vous levez et à quelle heure vous allez vous coucher. En savoir plus à propos du traçage de téléphone portable ici.
  6. Les Données Dérivées sont des données nous concernant résultantes d’autres données. Les sociétés de données ou régies publicitaires créent des groupes de profils basés sur des caractéristiques communes, sur des réseaux sociaux, sur des données de localisation et/ou des comportements de navigation. Notre profil individuel peut être ainsi rattaché à un ou plusieurs groupes de profils, et nous lie aux caractéristiques du groupe (empreintes numériques). Nous n’avons aucun contrôle sur les groupes auxquels nous appartenons, ni sur les empreintes numériques induites qui sont créées.

Non. Les SMS ne présentent aucune protection pour la vie privée.

Les SMS et les MMS sont inappropriés pour les échanges confidentiels. Avec l’équipement adéquat et/ou l’expertise, les communications SMS et MMS peuvent être interceptées et falsifiées. Elles peuvent également être repérées et conservées par l’opérateur de téléphonie mobile. Préférez leur des applications de communication chiffrée de bout en bout comme Signal ou Wire.

SMS (Short Message Service) est un service de transmission de messages textuels pour la téléphonie mobile.
MMS (Multimedia Messaging Service) est un service d’émission et de réception de messages multimédias (photos, vidéos) pour la téléphonie mobile.

Un numéro de téléphone est un numéro d’identification unique de communication fourni par la société de téléphonie.

Dans le cas des téléphones portables, il est associé à la carte SIM et identifie votre pays et l’opérateur de téléphonie mobile.

Quant aux téléphones fixes plus anciens, les numéros de téléphone se composent de l’indicatif du pays, de l’indicatif de la région et d’une combinaison unique de 6 à 7 chiffres.

Les SMS et les MMS sont inappropriés pour les échanges confidentiels. Avec l’équipement adéquat et/ou l’expertise, les communications SMS et MMS peuvent être interceptées et falsifiées. Elles peuvent également être repérées et conservées par l’opérateur de téléphonie mobile. Préférez leur des applications de communication chiffrée de bout en bout comme Signal ou Wire.

SMS (Short Message Service) est un service de transmission de messages textuels pour la téléphonie mobile.
MMS (Multimedia Messaging Service) est un service d’émission et de réception de messages multimédias (photos, vidéos) pour la téléphonie mobile.

L’enregistrement du fabricant du téléphone implique un numéro globalement unique qui identifie l’appareil.

Pour les appareils sur réseaux GSM, il s’agit d’un IMEI (International Mobile Equipment Identity); pour les appareils sur réseaux CDMA, ce numéro est appelé MEID (Mobile Equipment Identifier).

En outre, il vous faut souvent enregistrer votre identité personnelle auprès du fabricant de l’appareil afin de recevoir les mises à jour du système sur l’appareil.

Journaux de l’adresse MAC sur le routeur

L’enregistrement des adresses MAC est généralement effectué sur le routeur ou l’hôte immédiat qui fournit l’adresse IP en corrélation avec l’adresse MAC.

Quoique dans certains réseaux, l’adresse MAC est également connectée sur des routeurs du réseau local. Les journaux tracent les adresses IP utilisées par des hôtes spécifiques sur le réseau et contribuent à l’acheminement du trafic sur un réseau.

Pour aller en ligne, il vous faut une adresse IP. Actuellement, les adresses IP sont fournies de manière dynamique par des ordinateurs (configurés spécifiquement dans le but de donner des adresses IP) connus sous le terme de routeur. Comme il ne peut pas y avoir deux mêmes adresses IP sur un réseau, il doit exister un moyen de traquer les adresses IP attribuées.

C’est là que l’adresse MAC entre en jeu. L’adresse MAC d’un ordinateur est connectée sur le routeur avec les détails de l’adresse IP attribuée à votre ordinateur si bien que cette adresse IP ne peut plus être attribuée à un autre ordinateur. Ceci signifie que vos communications via Internet peuvent être tracées jusqu’à votre ordinateur à tout moment. 

Journaux d’accès à Internet

À chaque fois que votre ordinateur accède à Internet, les journaux sont enregistrés sur votre ordinateur et sur le point d’accès à Internet. Ceci donne accès à une base de données de l’ordinateur et des activités de l’utilisateur sur Internet.

Journaux du nom de l’appareil sur le routeur

À chaque fois qu’en tant qu’utilisateur, vous vous connectez à un routeur, vos détails de journaux sont enregistrés.

Journaux des adresses IP visitées

À chaque fois que vous naviguez sur un site web, votre adresse IP est enregistrée sur le serveur qui héberge le site. Il s’agit d’un renseignement précieux pour les hébergeurs de site car il permet d’analyser votre activité sur Internet et de l’utiliser par exemple pour la publicité ciblée.

Journaux d’accès aux services Internet

Ce sont les fichiers journaux conservés par les fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Tout le trafic Internet peut être contrôlé par les FAI.

Historique de navigation

L’historique de navigation affiche la liste des pages web récemment visitées par un utilisateur, ainsi que les titres exacts des pages et l’heure de la visite. Il est enregistré par défaut par un logiciel de navigateur web pour une certaine période de temps. Quiconque ayant accès à votre ordinateur est capable de retracer votre parcours sur Internet. Ceci est notamment le cas lorsque vous utilisez un ordinateur public, par exemple dans un café Internet.

Pour les appareils sur réseaux GSM, il s’agit d’un IMEI (International Mobile Equipment Identity); pour les appareils sur réseaux CDMA, ce numéro est appelé MEID (Mobile Equipment Identifier).

En outre, il vous faut souvent enregistrer votre identité personnelle auprès du fabricant de l’appareil afin de recevoir les mises à jour du système sur l’appareil.

Un numéro de version est un numéro unique donné à chaque nouvelle édition d’un système d’exploitation, d’un programme, d’un modèle de matériel, d’un firmware ou d’un pilote. Les numéros supérieurs désignent le matériel ou logiciel le plus récent ou le plus à jour. Les numéros de version identifient l’édition du système d’exploitation installée sur votre ordinateur ou téléphone portable ainsi que le temps écoulé depuis la dernière mise à jour. Le numéro de version vous permet d’évaluer la nécessité d’une nouvelle mise à jour.

Il peut toutefois être également utilisé de façon malveillante s’il révèle que votre système d’exploitation n’est pas à jour. Les anciennes versions d’un système d’exploitation présentent souvent des vulnérabilités qui peuvent vous exposer à des risques.

 

Changer la langue de votre smartphone ou de votre ordinateur (pour une langue que vous connaissez comme l’anglais ou l’espagnol par exemple) peut accroître la couverture de votre vie privée. Changer pour l’anglais, la langue la plus répandue en occident, vous donnera une empreinte de navigateur moins unique.

Choisir votre langue natale pour le système d’exploitation de votre ordinateur, de votre téléphone portable ou de toute application de type Facebook, Twitter ou Google vous aide à améliorer votre expérience utilisateur, mais cela vous identifie aussi plus précisément dans une population et mène également à des campagnes de marketing et de publicité ciblées.

Un numéro IMEI (International Mobile Equipment Identity) est un numéro de série à 15 chiffres utilisé pour identifier votre téléphone ou appareil mobile.

Il est utilisé pour identifier le combiné de votre téléphone et est accessible sur la plupart des appareils en tapant *#06#, en regardant derrière la batterie à l’intérieur du combiné ou en vérifiant les paramètres de votre téléphone.

Semblable à l’IMSI (International Mobile Subscriber Identity) de votre téléphone situé sur la carte SIM (Subcriber Identity Module) de votre téléphone, il est utilisé pour identifier le combiné de votre téléphone dans le cadre de votre identité complète sur un réseau mobile.

Le suivi de vos habitudes de navigation se fait le plus souvent par le biais de Cookies. Mais il existe également d’autres méthodes pour suivre les sites Web que vous visitez et les applications que vous utilisez :

  • Les Local Shared Objects (LSO), également appelés Flash Cookies, sont des données enregistrées sur votre ordinateur par des sites Web qui utilisent le logiciel Adobe Flash. Leur but principal est de stocker les préférences des utilisateurs.
  • Les pixels espions, aussi appelés pixels invisibles, sont des images invisibles d’une taille d’à peine 1×1 pixel qui sont intégrées dans des pages Web. Ils sont utilisés pour savoir qui lit un site Web.
  • Le stockage local, aussi appelé stockage DOM, est un mécanisme initialement conçu pour vous permettre de visualiser des copies stockées de pages Web lorsque vous êtes hors ligne, ou de charger des pages Web que vous revisitez plus rapidement.

Toutes ces méthodes sont connues pour suivre le comportement des utilisateurs.

Un numéro de série est utilisé pour identifier un ordinateur. Il est également utilisé pour l’identification du propriétaire et à des fins de garantie.

Le numéro de série de l’appareil lie collectivement tous les autres composants qui ont des numéros de série individuels.

Lorsque vous achetez un ordinateur, le numéro de série fait habituellement partie de la transaction financière et est indiqué sur le reçu officiel et la carte de garantie.

Si vous achetez un ordinateur avec une carte de crédit, ce numéro de série est également lié à vous par l’information de carte de crédit.

En plus du numéro de série attribué à votre ordinateur entièrement assemblé par la société qui a fabriqué le produit final, il existe des numéros de série dans certaines parties de l’ordinateur, comme le processeur principal (CPU) ou le disque dur, qui peuvent être enregistrés par la société auprès de laquelle vous avez acheté votre ordinateur. Par conséquent, ces numéros peuvent être liés à vous.

En outre, les logiciels exécutés sur votre ordinateur peuvent utiliser ces numéros de série pour détecter les installations multiples de logiciels commerciaux dont vous n’avez qu’une seule licence. De même, ces identificateurs uniques peuvent être utilisés pour relier plusieurs comptes en ligne à votre compte et pour vous suivre même si vous réinstallez le système d’exploitation de votre ordinateur.

Les cookies sont de petits fichiers texte stockés dans votre navigateur Web ou votre client de messagerie.

Ils sont placés sur votre appareil par les sites Web que vous visitez ou les publicités que vous visualisez lorsque vous surfez sur le Web.

Dans certains cas, des cookies sont nécessaires. Il peut leur être demandé de se connecter à certains comptes en ligne, par exemple.

Ce que l’on appelle les cookies tiers permettent aux réseaux publicitaires de suivre l’activité de votre navigateur, même sur plusieurs sites Web non liés.

L’historique du navigateur affiche la liste des pages Web qu’un utilisateur a récemment visitées, avec les titres exacts des pages et les heures exactes de la visite. Il est enregistré par défaut par le logiciel de navigation Web pendant une certaine période de temps.

Toute personne ayant accès à votre ordinateur peut retracer les sites Internet que vous avez visités. C’est particulièrement le cas lorsqu’on utilise un ordinateur dans un espace public comme un café Internet.

La prise d’empreintes digitales du navigateur et de l’appareil permet aux sites Web de vous suivre comme solution de rechange à l’utilisation de cookies que vous seriez amené à refuser ou à supprimer. Autrement dit, c’est le moyen qu’ils ont trouvé pour contourner votre refus des cookies et continuer ainsi votre identification et votre profilage publicitaire.

Comme de nombreux utilisateurs savent aujourd’hui qu’ils peuvent refuser d’accepter les cookies ou même les supprimer, les agences de publicité commencent donc à utiliser de nouvelles méthodes de suivi : l’empreinte digitale du navigateur est l’une d’entre elles.

La prise d’empreintes digitales se fait en analysant l’information que votre navigateur envoie au serveur du site Web vers lequel vous naviguez. Parmi eux figurent vos paramètres de langue, les polices installées, votre agent utilisateur (quel navigateur), votre résolution d’affichage et autres.

La combinaison de près d’une centaine d’informations diverses montrera un motif très certainement unique, tout comme une empreinte digitale.

Certaines de ces informations ne sont transférées que lorsque Javascript est actif dans votre navigateur. Des études ont montré que plus de 90% des navigateurs et donc de leurs utilisateurs ne peuvent être identifiés de manière unique qu’en analysant l’empreinte digitale du navigateur.